Casablanca : saisie de plusieurs tonnes de viandes avariées

16 mai 2022 - 08h20 - Maroc - Ecrit par : G.A

Environ huit tonnes de viandes avariées destinées à être écoulées dans les souks hebdomadaires ont été saisies par la gendarmerie royale de Casablanca. Plusieurs élus communaux seraient impliqués dans cette affaire.

Selon le quotidien Assabah, cette affaire remet à nouveau sur le tapis, le problème de l’abattage clandestin, malgré les nombreuses sensibilisations. Un scandale qui risque d’éclabousser bien d’élus communaux de la région. Ces huit tonnes de viandes impropres à la consommation auraient pu se retrouver dans les souks et dans les restaurants de grillades, n’eut été la vigilance des éléments de la Gendarmerie.

À lire : Tanger : saisie d’environ 2 tonnes de viandes avariées

D’après les sources du quotidien Assabah, ces six tonnes de viandes rouges et deux tonnes d’abats avariées ont été fournies par l’industrie de l’abattage clandestin d’El Gara. Un terrain qui échappe à tout contrôle de l’Office National de Sécurité Sanitaire des produits Alimentaire (ONSSA).

À lire : Marrakech : les bouchers indélicats traqués et arrêtés

Suite à l’arrestation du transporteur qui était en passe de livrer les viandes, une enquête a été ouverte par les éléments de la gendarmerie royale, sous la supervision du parquet général compétent.

Sujets associés : Casablanca - Consommation - Office national de sécurité sanitaire et des produits alimentaires (ONSSA) - Arrestation

Aller plus loin

Un biscuit français dangereux vendu au Maroc

Retiré du marché espagnol en raison du danger qu’il représente pour la santé des enfants, un biscuit français est toujours commercialisé au Maroc. Des voix s’élèvent pour...

Pour faire baisser le prix de la viande, le Maroc importe des bovins du Brésil

Le Maroc se prépare à accueillir des navires chargés de 30 000 têtes de bovins provenant du Brésil et de l’Uruguay pour tenter de faire face à la hausse continue du prix...

Tanger : saisie d’environ 2 tonnes de viandes avariées

Grosse opération d’hygiène alimentaire jeudi matin à Tanger. Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de la ville ont saisi près de deux tonnes de viandes...

Maroc : rumeurs sur la vente de viande d’âne à Fnideq

Les rumeurs faisant état de la vente de la viande d’âne dans certaines boucheries de Fnideq sont fausses, assure une commission mixte de contrôle après avoir mené son enquête.

Ces articles devraient vous intéresser :

Aïd al-Adha : des moutons engraissés avec de la fiente de volaille

À l’approche de l’Aid Al Ahda, les autorités multiplient les contrôles sanitaires pour animaux, notamment l’alimentation des ovins destinés au sacrifice.

Le Maroc manque de lait

Annoncée depuis plusieurs mois par les professionnels du secteur, la pénurie de lait a été confirmée par le gouvernement lors du point de presse hebdomadaire. Selon le porte-parole du gouvernement, la situation et due à plusieurs facteurs.

Au Maroc, les cafetiers accusés d’empoisonner leurs clients

Alors que les accusations de fraude formulées contre eux par une députée du Rassemblement national des indépendants (RNI) persistent, les propriétaires des cafés et restaurants pointent du doigt l’Office national de sécurité sanitaire des produits...

La « chebakia », la pâtisserie marocaine incontournable lors du ramadan

Lors du ramadan au Maroc, la « chebbakaa », des petits gâteaux traditionnels au miel, est proposée tous les jours sur les tables pour les dîners de rupture de jeûne.

Café : le Maroc, 2e plus grand marché de la région Mena

Les ménages marocains devraient dépenser environ 13 milliards de dirhams en produits à base de café, selon une étude de Fitch Solution.

Les aviculteurs marocains craignent la grippe aviaire

Le Maroc ne prend pas encore des mesures pour contrer l’entrée sur son territoire de la grippe aviaire qui sévit actuellement en Europe et dans la sous-région. Cette attitude des autorités inquiète les éleveurs de volailles qui ont une nouvelle fois...

Maroc : l’informel met à genoux les magasins de sport

Dans le secteur du sport en plein essor au Maroc, l’informel gagne du terrain. Les professionnels, mécontents, tirent la sonnette d’alarme.

Aïd al-Adha : des moutons engraissés avec de la fiente de volaille

À quelques semaines de la célébration de l’Aïd Al-Adha prévue fin juin, l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) du Maroc multiplie les opérations de contrôle pour s’assurer de la qualité des aliments donnés aux moutons...

Voici le profil des Marocains qui s’endettent le plus

Bank Al-Maghrib a analysé le profil des Marocains qui recourent le plus aux crédits à la consommation et à l’habitat, sur la base des critères de l’âge, du revenu, de la catégorie socio-professionnelle et du lieu de résidence.

Ces plantes qui empoisonnent les Marocains

L’intoxication par les plantes et les produits de pharmacopée traditionnelle prend des proportions alarmantes au Maroc. Le Centre antipoison du Maroc (CAPM) alerte sur ce problème de santé publique méconnu du grand public.