Recherche

France : extorsion et chantage envoient un Marocain en prison

© Copyright : DR

26 octobre 2019 - 21h30 - Monde

Originaire de Nancy, Brahim B., 31 ans, est passé maître dans l’art du chantage et d’extorsion de fonds. Après avoir offert son corps sur des sites gays, il menaçait ses amants de divulguer des images préjudiciables à leurs employeurs ou sur les réseaux sociaux.

Poursuivi pour « chantage », Brahim a réussi à extorquer des fonds à bon nombre de ses amants. La victime par qui le pot aux roses a été découvert se prénomme Christian.

En mars 2014, Christian a ainsi eu une relation sexuelle tarifée avec Brahim, rapporte L’est républicain. En le recontactant dans la soirée, Brahim lui montre une photo qu’il a prise de son visage et le menace de la diffuser.

C’est alors que tout se complique pour Christian. Le maître-chanteur lui réclame de l’argent en contrepartie de la non diffusion de la sextape. En tout, Brahim B. lui a extorqué 15.000 €.

Le 23 janvier 2015, la dernière tentative du maître-chanteur s’est soldée par un échec. Christian racontait son histoire à la police dans un bureau lorsqu’il reçut le mail de Brahim : « Compte sur moi pour tout balancer … ».

Mal lui en a pris. La police l’arrête quelques heures plus tard, et découvre qu’il avait également fait chanter deux autres hommes qui lui avaient versé 3.500 € et 4.700 €, après une relation sexuelle tarifée.

À la barre du tribunal de Nancy, le lundi 21 octobre, Brahim dit assumer complètement ce qu’il fait et regrette que les victimes ne soient pas présentes pour qu’il s’excuse. Pour justifier son acte, il expliquera qu’il était englué dans des « dettes de poker ».

« Et, j’aide aussi ma mère qui est au Maroc. C’est moi qui la supporte financièrement », ajoute-t-il. Le tribunal le condamne à 24 mois dont 12 avec sursis, sans mandat de dépôt.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact