Chantage sexuel : des personnalités marocaines piégées sur Internet

2 mai 2014 - 22h23 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Trois étudiants de l’Institut supérieur de technologie appliquée de Oued Zem ont été déférés devant la justice pour chantage et menace de publication de photographies et vidéos à caractère pornographique sur internet. Ils avaient sous leur coupe plus d’une soixantaine de personnalités, dont des sportifs.

L’arnaque, en fait, est des plus basiques. Se faisant passer pour des filles, les « maitres-chanteurs » réclamaient de leurs cibles de se dénuder face à la webcam. Puis ils enregistraient photos et vidéos des victimes dans le plus simple appareil, et dans des postures scandaleuses, avant de leur demander une contrepartie financière en échange du secret. Des sommes exorbitantes, semble-il, étaient réclamées.

Plusieurs plaintes déposées auprès de juridictions marocaines ont obligé la police à ouvrir une enquête, ce qui a débouché à l’arrestation des trois étudiants.

Les trois étudiants ont avoué avoir pris des photos et vidéos de quelque 63 personnes, et pas seulement du Maroc. Certaines victimes étaient issues des pays du Golfe, de Grande Bretagne. Le chantage, au Maroc, concernait en majorité des sportifs de haut niveau. Même un ancien sélectionneur de l’équipe nationale serait, selon certains médias, tombé dans le panneau.

Par contre, il parait que les avocats des étudiants demandent à la barre les victimes qui ont porté plainte pour leurs témoignages. Ce qui ne semble pas prêt d’avoir lieu vu le caractère délicat de cette affaire. A suivre.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Droits et Justice - Oued Zem - Internet

Aller plus loin

France : extorsion et chantage envoient un Marocain en prison

Originaire de Nancy, Brahim B., 31 ans, est passé maître dans l’art du chantage et d’extorsion de fonds. Après avoir offert son corps sur des sites gays, il menaçait ses amants...

Tétouan : une grosse affaire de chantage bientôt résolue

Les autorités marocaines sont sur le point de mettre fin aux activités d’un réseau criminel spécialisé dans la diffamation et le chantage de plusieurs personnalités dans le...

Ces articles devraient vous intéresser :

Affaire "Hamza Mon Bébé" : Dounia Batma présente de nouvelles preuves

La chanteuse marocaine Dounia Batma confie avoir présenté de nouveaux documents à la justice susceptibles de changer le verdict en sa faveur.

Les avocats marocains passent à la caisse

Les avocats marocains doivent désormais s’acquitter d’une avance sur l’impôt sur le revenu ou sur les sociétés au titre de l’exercice en cours auprès du secrétaire–greffier à la caisse du tribunal pour le compte receveur de l’administration fiscale....

Le Maroc s’oriente vers une administration sans papier avec une nouvelle plateforme numérique

Le ministère délégué chargé de la Transition numérique entend développer une plateforme dénommée « le compte numérique de l’usager » pour améliorer la qualité des services de l’administration aux usagers.

Concours d’avocat : profond désaccord au sein de la profession

La polémique liée au concours d’accès à la profession d’avocat a fini par diviser le corps des avocats, dont certains défendent le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, et son département contre tout « favoritisme » tandis que d’autres appellent à...

Hassan Iquioussen vs Gérald Darmanin : la justice se prononce aujourd’hui

Le tribunal administratif de Paris examine l’arrêté d’expulsion de Hassan Iquioussen, pris par le ministère de l’Intérieur, Gérald Darmanin, en juillet 2022. Cette audience déterminante permettra de statuer sur la possibilité de l’imam de revenir en...

Le Maroc cherche à mettre fin au mariage des mineures

En réponse à une question orale à la Chambre des Conseillers, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi a renouvelé ce lundi 28 novembre, son engagement à mettre un terme au mariage des mineures.

Plaintes de MRE : 96 % de satisfaction selon le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire

En 2022, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) a traité près de 96 % des doléances présentées par les Marocains résidant à l’étranger (MRE), selon un rapport de l’institution. Sur un total de 527 plaintes déposées, 505 ont été traitées par...

Réaction de la mère d’Achraf Hakimi après les accusations de viol

La mère du latéral droit marocain du PSG, Achraf Hakimi, a réagi aux accusations de viol portées par une femme de 24 ans contre son fils. Cette semaine, le joueur a été mis en examen par la justice.

Maroc : révocation en vue des députés poursuivis par la justice

Les députés poursuivis par la justice pour détournement ou dilapidation de fonds au Maroc pourraient être déchus de leurs mandats. La Chambre des représentants s’apprête à voter des amendements dans ce sens.

Affaire de viol : Achraf Hakimi devant le juge

L’international marocain du Paris Saint-Germain, Achraf Hakimi, a eu affaire à la justice ce vendredi matin, en lien avec une accusation de viol portée contre lui.