Tétouan : une grosse affaire de chantage bientôt résolue

22 février 2022 - 17h20 - Maroc - Ecrit par : A.P

Les autorités marocaines sont sur le point de mettre fin aux activités d’un réseau criminel spécialisé dans la diffamation et le chantage de plusieurs personnalités dans le Nord, et particulièrement à Tétouan.

Cette bande criminelle menace et fait chanter sur Facebook et via leurs numéros WhatsApp, plusieurs responsables de différentes institutions du Nord, notamment dans la ville de Tétouan, fait savoir Al Ahdath Al Maghribia citant des sources bien informées.

À lire : L’affaire du chantage au roi Mohammed VI devant la justice

D’après les enquêtes menées par la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), en lien avec le service de la police scientifique relevant de la Wilaya de police de Tétouan et la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), le réseau menace ses cibles de publier sur les réseaux sociaux des informations compromettantes les concernant si elles ne lui transfèrent pas une somme importante d’argent.

L’affaire sera bientôt résolue et les auteurs, co-auteurs et complices seront appréhendés, assure la même source qui prévient que des personnalités insoupçonnées pourraient être impliquées dans l’affaire.

Sujets associés : Tétouan - Criminalité - Escroquerie

Aller plus loin

Corruption, embrouilles et diffamation à la veille des élections

La campagne électorale pour les législatives du 25 novembre bat son plein au Maroc. Dans certaines régions tous les coups sont permis. Du 12 au 21 novembre, quinze plaintes ont...

Chantage sexuel : des personnalités marocaines piégées sur Internet

Trois étudiants de l’Institut supérieur de technologie appliquée de Oued Zem ont été déférés devant la justice pour chantage et menace de publication de photographies et vidéos...

Drogue : un homme d’affaires recherché par la police de Tétouan

Un homme d’affaires soupçonné d’être impliqué dans une affaire de trafic de drogue est activement recherché par la police de Tétouan. Un mandat d’arrêt a été délivré à son...

Le scandale d’un inspecteur de police accusé d’escroquerie et de chantage

La Direction générale de la sûreté nationale a décidé de suspendre un inspecteur de police de ses fonctions en attendant l’application de sanctions disciplinaires, suite à des...

Ces articles devraient vous intéresser :

La criminalité en baisse au Maroc

Au cours du premier semestre 2022, la criminalité a globalement baissé au Maroc. C’est ce que révèle le dernier rapport de la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).

Maroc : les tribunaux submergés après la levée des mesures restrictives

Depuis que l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc a entraîné l’assouplissement des mesures restrictives, la vie a repris dans les tribunaux avec une hausse considérable du nombre de plaintes, procès et affaires pénales.

Mohammed Ihattaren menacé par le milieu criminel à cause d’une relation amoureuse

L’absence de Mohammed Ihattaren au club néerlandais d’Ajax Amsterdam, ferait, d’après des sources médiatiques, suite à des menaces en provenance du « milieu criminel ». Le joueur et son club démentent.

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.

La criminalité au Maroc est sous contrôle selon le ministre de l’Intérieur

Pas d’inquiétude à avoir en ce qui concerne la criminalité au Maroc. La situation sécuritaire dans le pays est « normale et sous contrôle », grâce aux efforts déployés par les autorités, affirme le ministre de l’Intérieur.

Maroc : les crimes financiers ont baissé de 47% en 2021

La lutte contre les crimes financiers et économiques au Maroc porte peu à peu ses fruits. En 2021, les affaires liées à ces délits ont fortement régressé de 47,30%, selon le rapport annuel de la présidence du parquet.

Qui est Golan Avitan, l’Israélien extradé par le Maroc ?

Le Maroc a extradé Golan Avitan, 54 ans, membre présumé de la célèbre famille criminelle Abergil qui a fui Israël il y a quatre ans. Il serait impliqué dans un attentat à la bombe de 2003 qui a fait trois morts.

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Maroc : appel à l’arrêt immédiat des opérations d’abattage de chiens

Un collectif des associations marocaines de protection animale dénonce « des opérations brutales et inhumaines, de capture et d’abattage des animaux à travers tout le pays, incluant ceux déjà stérilisés, vaccinés et identifiés ».