Corruption, embrouilles et diffamation à la veille des élections

24 novembre 2011 - 11h48 - Maroc - Ecrit par : J.L

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

La campagne électorale pour les législatives du 25 novembre bat son plein au Maroc. Dans certaines régions tous les coups sont permis. Du 12 au 21 novembre, quinze plaintes ont été déposées auprès du tribunal de première instance à Fès pour malversations en rapport avec les élections.

Ces plaintes qui concernent essentiellement l’achat de voix, de la diffamation et des actes à caractère criminel, ont été déposées par des partis politiques, des particuliers et des hommes d’autorité.

Une cellule régionale composée de juges a donc été mise en place par la cour d’appel de Fès afin de veiller au bon déroulement du prochain scrutin.

Des bagarres entre partisans de formations politiques adverses ont éclaté un peu partout dans le Royaume. La plus sanglante a eu lieu mardi à Khouribga entre des alliés de la tête de liste de l’Istiqlal à Khouribga et des partisans d’autres partis.

A Marrakech, un secrétaire régional, un député et des membres du conseil national de l’Union Socialiste des Forces Populaires (USFP), soutiennent tous un candidat d’un des partis de la Coalition pour la démocratie, coalition à laquelle l’USFP n’adhère pas, rapporte le quotidien Akhbar Al Yaoum.

Le quotidien Assabah nous apprend également que la tête de liste du Parti du Progrès et du Socialisme (PPS) à Khouribga est tombé pour corruption électorale. Le journal Attajdid (organe du PJD)dénonce lui l’utilisation massive de moyens financiers pour l’achat de voix dans le pays.

La lutte est à son apogée entre le Rassemblement National des Indépendants (RNI) épaulé par "sa" Coalition pour la démocratie, le Parti Justice et Développement (PJD), et la Koutla démocratique, afin d’obtenir un maximum de voix.

Les leaders de ces partis défendent leur vision du Maroc de demain s’ils remportent ces élections. Le PJD, dont le patron Abdelillah Benkirane a déclaré mardi à Marrakech que le tracteur du Parti Authenticité et Modernité est bon pour la casse, est donné gagnant par ses propres meneurs convaincu de leur aptitude à présider le gouvernement.

Salaheddine Mezouar lui, estime qu’au Maroc il n y a aucun vide qui peut être exploité par les islamistes pour accéder au pouvoir, mais Benkirane est d’un tout autre avis, car pour lui la référence islamique serait l’unique solution aux problèmes du pays.

Une dernière ligne droite rude avant jeudi, date de fin de la campagne électorale, qui prend des allures de bataille rangée dans certaines villes. Vendredi les Marocains se dirigeront vers les urnes pour accorder leur voix aux élus qu’ils auront choisis.

Sujets associés : Elections - Istiqlal - Parti du Progrès et du Socialisme (PPS) - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Union Socialiste des Forces Populaires (USFP) - Rassemblement National des Indépendants (RNI) - Salaheddine Mezouar - Parti Authenticité et Modernité (PAM) - Abdelilah Benkirane - Elections 2011

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Tétouan : une grosse affaire de chantage bientôt résolue

Les autorités marocaines sont sur le point de mettre fin aux activités d’un réseau criminel spécialisé dans la diffamation et le chantage de plusieurs personnalités dans le Nord, et...

Nous vous recommandons

Elections

Un plan global pour sécuriser le Maroc

Dans ce contexte de pandémie de Covid-19, le Maroc tient à sécuriser son territoire pendant l’Aïd Al Adha et les échéances électorales. Dans ce sens, les services du ministère de l’Intérieur, de la police nationale, la protection civile, la gendarmerie royale...

Les félicitations du Hamas à Abdelilah Benkirane

Depuis samedi, les messages s’enchainent pour féliciter Abdelilah Benkirane, devenu suite au congrès national extraordinaire, le nouveau secrétaire général du Parti pour la justice et le développement...

Le PJD perd la ville d’Imintanout

La ville d’Imintanout a basculé en faveur du Parti authenticité et modernité (PAM), qui a battu à plate couture le Parti de la justice et du développement (PJD) et les autres partis ayant participé aux élections partielles. Le parti islamiste perd ainsi...

Deux députés perdent leurs sièges à Casablanca

La Cour constitutionnelle vient d’invalider l’élection de deux députés, élus respectivement sur les listes du PAM et du parti de l’Istiqlal. Cette décision intervient près de six mois après les législatives qui ont favorisé le retour aux affaires du RNI et le...

Maroc : deux députés perdent leur siège à Driouch

Encore une invalidation de l’élection de deux députés. Cette fois-ci, c’est à Driouch que deux élus de l’Istiqlal et du PAM ont perdu leur siège suite à une décision de la Cour constitutionnelle.

Istiqlal

Le roi Mohammed VI envoie un message à la famille de Moulay Ahmed Laraki

Le roi Mohammed VI a présenté ses condoléances à la famille du médecin et homme politique marocain Moulay Ahmed Laraki. L’ancien premier ministre est décédé le 2 novembre à l’âgé de 89 ans.

Maroc : 4 députés perdent leur siège au parlement

Élus lors des dernières élections législatives de septembre 2021, quatre députés de la circonscription électorale d’Al Hoceima viennent de voir leur siège invalidé par la Cour constitutionnelle.

Un parti marocain indique la conduite à tenir pour récupérer Sebta et Melilla

Après Ensemble pour la Catalogne présidé par Carlos Puigdemont, ancien président de la généralité de Catalogne, le parti Istiqlal (PI), c’est au tour du parti du Progrès et du Socialisme (PPS) d’appeler le Maroc à la récupération de Sebta et Melilla. Le sujet...

Maroc : une série de violences émaille la campagne électorale

Plusieurs actes de violences ont éclaté dimanche dans plusieurs villes à l’approche des élections législatives, obligeant la gendarmerie royale à intervenir.

Les députés disent non à la participation des MRE aux prochaines législatives

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ne participeront pas aux prochaines élections législatives. Ainsi en ont décidé les députés qui ont largement voté contre l’amendement présenté par le parti Istiqlal.

Parti du Progrès et du Socialisme (PPS)

Appel à l’allègement des conditions d’entrée au Maroc

Farida Khniti, députée du Parti du progrès et du socialisme (PPS), appelle le conseil de gouvernement à alléger les conditions d’entrée au Maroc, le vaccin et le test PCR étant toujours obligatoires pour les voyages par voie...

Le député Saïd Zaïdi condamné, son avocat fera appel

Le député de la circonscription de Benslimane Said Zaïdi, par ailleurs président de la commune de Cherrat, près de Bouznika, a été condamné à un an de prison ferme. Ce membre du bureau politique du Parti du progrès et du socialisme (PPS) avait été arrêté le 5...

Maroc : un député arrêté en flagrant délit de corruption

Saïd Zaïdi, membre du bureau politique du Parti du progrès et du socialisme (PPS) et député de la circonscription de Benslimane, a été arrêté ce mardi 5 octobre, en flagrant délit de corruption. Lors de son arrestation, le député avait en sa possession 400 000...

Maroc : une motion de censure annulée à la dernière minute

Le gouvernement dirigé par Saâd Eddine El Othmani a échappé de justesse à une motion de censure préparée par les partis de l’opposition (PAM, Istiqlal et PPS).

Maroc : un parti réagit à l’interdiction des déplacements entre les villes

L’interdiction des déplacements entre certaines villes continuent de susciter des réactions. Le Parti du Progrès et du Socialisme (PPS) se dit surpris par la décision et demande au gouvernement, de faire en sorte d’être irréprochable dans ses prises de...

Parti de la Justice et du Développement (PJD)

Qui sont les MRE, candidats aux élections du 8 septembre ?

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ne pourront pas voter demain, mercredi, jour de la tenue des élections législatives. Toutefois, certains d’entre eux se présentent sous la bannière des partis politiques comme le PJD et l’USFP. Ceci, grâce aux...

L’attitude de certaines cliniques marocaines choque les Marocains

Devant les conseillers de la 2ᵉ Chambre, le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb a été interpellé sur les dérives de certaines cliniques privées. Elles surviennent après l’incident des chèques exigés par les mêmes centres hospitaliers avant toute...

Abdelilah Benkirane hospitalisé

L’actuel secrétaire général du Parti de la justice et du développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a été transféré mardi tard dans la nuit, à l’hôpital militaire de Rabat pour des complications liées à son infection au...

Maroc-Israël : El Othmani répond à ses détracteurs au sein du PJD

Le Maroc avant tout, et une fidélité sans faille au roi Mohammed VI, c’est la devise du PJD, servie par son secrétaire général, El Othmani, en réponse à ses détracteurs au sein du parti. Ces derniers lui reprochent d’avoir signé l’accord tripartite avec...

Les députés disent non à la participation des MRE aux prochaines législatives

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ne participeront pas aux prochaines élections législatives. Ainsi en ont décidé les députés qui ont largement voté contre l’amendement présenté par le parti Istiqlal.

Union Socialiste des Forces Populaires (USFP)

Maroc : bientôt, plus de pension pour les parlementaires

La proposition de loi relative à la suppression et de liquidation des pensions des membres de la chambre des représentants était au menu de la réunion de la Commission des Finances et du Développement économique à la chambre des représentants ce mardi. Une...

L’USFP prédit l’explosion de la coalition gouvernementale

Écarté de la majorité gouvernementale et après avoir expliqué son choix de basculer dans l’opposition, l’USFP prédit l’explosion de cette coalition RNI-PAM-PI, instaurée par le chef du gouvernement désigné Aziz...

Maroc : l’heure GMT+1 refait débat

Quatre ans après, le passage définitif à l’heure GMT+1 divise toujours. La semaine dernière, l’opposition est montée une fois encore au créneau pour dénoncer cette disposition, soutenant que ce choix du gouvernement présente plus d’inconvénients que...

Elections au Maroc : déroute électorale pour le PJD

Sévère défaite pour le Parti de la Justice et du Développement (PJD) lors des élections qui se sont déroulées mercredi au Maroc. Le parti islamiste, au pouvoir depuis 10 ans, n’a obtenu que 12 sièges, contre 125 à la dernière...

Abderrahman El Youssoufi hospitalisé à Casablanca

L’ex-secrétaire général de l’Union socialiste des forces populaires (USFP), Abderrahman El Youssoufi, est hospitalisé dans l’une des cliniques de Casablanca. Il a subi un contrôle médical, ce dimanche 24 mai 2020, selon son...

Rassemblement National des Indépendants (RNI)

Trafic de billets de match : le député Mohamed El Hidaoui interrogé par la police

Soupçonné d’être impliqué dans une affaire de vente illégale de billets au Mondial 2022, le député RNI, Mohamed El Hidaoui, a été entendu, vendredi, par la justice.

Une Marocaine, candidate aux élections municipales à Milan

Sana El Gosairi, une Marocaine résidant en Italie s’est lancée dans la course aux élections municipales à Milan. Celle qui a fait ses premières armes en politique au sein du Rassemblement national des indépendants (RNI) et vit dans ce pays européen depuis...

Affaire Brahim Ghali : Akhannouch invite l’Espagne au respect des relations de coopération avec le Maroc

La tension ne faiblit pas entre le Maroc et l’Espagne suite à l’accueil de Brahim Ghali, chef du front Polisario. La dernière réaction est celle du président du Rassemblement national des indépendants (RNI), Aziz Akhannouch qui a indiqué dans une interview...

Maroc : le RNI, PAM et Istiqlal pour diriger le gouvernement ?

Les trois partis arrivés en tête au niveau national le RNI, le PAM et l’Istiqlal veulent s’unir pour former des coalitions pour diriger les différents conseils élus.

Comment le RNI compte financer son programme économique ?

Vainqueur des législatives de septembre 2021, le RNI a chiffré son programme électoral à 270 milliards de dirhams pour les cinq ans à venir. Le fiscaliste et ancien président de l’Université Hassan Premier de Settat, Mohamed Rahj, fait une analyse de cette...

Salaheddine Mezouar

Parti Authenticité et Modernité (PAM)

Maroc : le RNI et l’Istiqlal s’emparent du parlement

On connaît depuis samedi, les noms de ceux qui dirigeront le nouveau parlement marocain. Il s’agit de Rachid Talbi Alami, du Rassemblement National des Indépendants (RNI), élu président de la Chambre des représentants. Naam Miyara, de l’Union générale des...

Abdelouahab Belfqih : tentative de meurtre ou tentative de suicide ?

Abdelouahab Belfqih, l’ex-candidat du PAM à la présidence de la région de Guelmim-Oued Noun aurait été attaqué par balles à Sidi Ifni. L’information a abondamment circulé sur les réseaux sociaux ce mardi matin créant l’émoi et la consternation. Mais en réalité...

Tétouan : un leader du PAM arrêté pour conduite en état d’ébriété

Le président du Conseil communal de Chefchaouen a été arrêté puis placé en garde à vue pour conduite en état d’ébriété ayant causé un accident de la route survenu dans le quartier Jbel Darsa à Tétouan. Poursuivi, le leader du parti Authenticité et modernité (PAM)...

Les retraits d’argent explosent : les Impôts en cause

Le membre du Parti de l’Authenticité et de la Modernité, Abdelwahed El Messaoudi, a tiré la sonnette d’alarme sur une pratique anti bancaire au Maroc. Les Marocains ne font plus confiance à leurs banques et préfèrent garder leurs économies chez...

Marocaines détenues en Syrie et en irak : est-ce le bout du tunnel ?

La Chambre des représentants a décidé de mettre en place une mission parlementaire, chargée d’examiner la situation des Marocaines et leurs enfants détenus en Syrie et en Irak.

Abdelilah Benkirane

Légalisation du cannabis : El Othmani n’a jamais menacé de démissionner

Le groupe parlementaire du Parti de la Justice et du développement (PJD) a apporté un démenti à la rumeur faisant état de la probable démission du secrétaire général du parti, Saâd-Eddine El Othmani, en cas de vote défavorable des élus islamistes lors de...

Maroc : le projet de loi sur le cannabis adopté en Conseil du gouvernement

Après deux reports successifs, le projet de loi 13-21, relatif à l’usage légal du cannabis vient d’être adopté par le Conseil du gouvernement, ce jeudi 11 mars à Rabat. Ce texte qui soulève de vives polémiques sera bientôt transmis au...

Abdelilah Benkirane s’en prend aux homosexuels

Lors de la première réunion du comité national du Parti justice et développement (PJD), son secrétaire général, Abdelilah Benkirane a dit tout le mal qu’il pense des homosexuels.

Abdelilah Benkirane sort de l’hôpital

Après quelques jours de frayeur, l’ancien chef du gouvernement et secrétaire général du Parti justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a quitté l’hôpital militaire de Rabat où il était hospitalisé suite à des complications liées au...

L’appel de Benkirane aux PJDistes

Lors du conseil national tenu samedi dernier à Bouznika, Abdelilah Benkirane, secrétaire général du Parti justice et développement (PJD) a appelé les membres à contribuer volontairement au financement du parti. Depuis l’échec cuisant du PJD aux dernières...

Elections 2011