Le scandale d’un inspecteur de police accusé d’escroquerie et de chantage

3 décembre 2019 - 19h00 - Maroc - Ecrit par : K.B

La Direction générale de la sûreté nationale a décidé de suspendre un inspecteur de police de ses fonctions en attendant l’application de sanctions disciplinaires, suite à des accusations d’escroquerie et de chantage.

Selon le quotidien Assabah, l’individu abusait de ses pouvoirs en faisant chanter ses nombreuses victimes, après les avoir attirées dans ses filets en leur promettant le mariage. Il usait du même procédé pour leur subtiliser de l’argent.

Sous prétexte que l’autorisation de mariage devrait impérativement être validée par la DGSN, l’inspecteur profitait de ces longs délais d’attente pour délester ses victimes de leur argent.

Sa dernière victime a dû lui verser des sommes importantes afin de meubler son appartement à Ain chock à Casablanca. Mais, face à son comportement douteux, elle a préféré récupérer son argent. Sa demande a été rejetée par l’inspecteur qui n’a pas hésité à la menacer si elle s’aventurait à le dénoncer.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Escroquerie

Aller plus loin

Tétouan : une grosse affaire de chantage bientôt résolue

Les autorités marocaines sont sur le point de mettre fin aux activités d’un réseau criminel spécialisé dans la diffamation et le chantage de plusieurs personnalités dans le...

Maroc : un policier arrêté à Casablanca pour escroquerie

Un brigadier de police soupçonné d’être impliqué dans une affaire d’escroquerie à l’embauche a été arrêté jeudi par le service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca.

Casablanca : des policiers arrêtés pour corruption après une plainte

Deux policiers (un brigadier-chef et un brigadier) accusés de corruption ont été arrêtés samedi par le service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca.

Un policier escroc arrêté à Salé

Un brigadier chef sur qui pèse des soupçons de fraude et d’escroquerie fait l’objet d’une enquête ouverte mercredi par la Brigade de la police judiciaire du district de sûreté...

Ces articles devraient vous intéresser :

Marrakech veut en finir avec la mendicité et les SDF

La ville de Marrakech mène une lutte implacable contre la mendicité professionnelle et le sans-abrisme, qui porte déjà ses fruits. À la manœuvre, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et la brigade touristique.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) annonce avoir programmé pour le mois de septembre, plusieurs concours en vue de recruter 6 000 agents de différents grades.

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.

Maroc : des sanctions disciplinaires à l’Institut royal de police

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé samedi une série de sanctions disciplinaires et de mesures d’évaluation des performances contre certains policiers de l’Institut royal de police (IRP). Cette annonce fait suite à une enquête...

Interpol : les 11 Marocains les plus recherchés de la planète

Onze Marocains sont actuellement recherchés par l’organisation de la police internationale : Interpol. Ces individus, sous le coup de mandats internationaux, sont accusés de crimes et délits graves.

Dispositif exceptionnel pour le nouvel an au Maroc

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) s’active pour garantir la sécurité des Marocains à l’occasion du nouvel an 2023. D’ores et déjà, il a été procédé à la mise en place d’un dispositif de sécurité spécial.

Abdellatif Hammouchi nomme de nouveaux responsables

Le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Abdellatif Hammouchi a procédé, mardi, à une nouvelle série de nominations au niveau de plusieurs services décentralisés de l’institution.

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.

Un beau cadeau de fin d’année pour la police marocaine

Les agents de la direction générale de la sûreté nationale (DGSN), travaillant dans les différentes directions au niveau national, recevront en cette fin d’année, une prime exceptionnelle, octroyée par le directeur général Abdellatif Hammouchi.

Cinq nouvelles nominations à la DGSN

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi, a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein des services centraux de la Direction des Ressources humaines.