Béni Mellal : deux policiers poursuivis pour association de malfaiteurs

23 septembre 2021 - 19h00 - Ecrit par : G.A

Le Bureau national de lutte contre les crimes économiques et financiers relevant de la Brigade Nationale de la Police Judiciaire (BNPJ) a déféré mardi devant la Cour d’appel de Béni Mellal quatre individus, dont deux policiers, un multirécidiviste et son fils. Les prévenus, âgés entre 21 et 59 ans, seraient membres d’un réseau connu pour escroquerie, vol qualifié et corruption.

La Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) fait savoir que les deux policiers sont accusés de divulgation du secret professionnel et non-dénonciation d’une personne recherchée et complicité. Il s’agit d’un officier principal exerçant à la préfecture de police de Béni Mellal et d’une femme officier de police en fonction au service de la documentation et des cartes d’identité nationales dans la préfecture de Casablanca.

À lire : Un policier escroc arrêté à Salé

Selon les premiers éléments de l’enquête ouverte, le principal prévenu aidé de son fils, a escroqué de nombreuses personnes à travers une société écran qui met en vente des biens immobiliers fictifs. Ses victimes sont principalement des commerçants qui ont englouti des millions de dirhams pensant faire une bonne affaire, précise la DGSN.

À lire : Maroc : un officier de police arrêté pour escroquerie

Comme si délivrer des chèques en bois, des bons de commerce sans provision ne suffisaient pas, les investigations de la police ont également montré que le principal prévenu est impliqué dans un vol qualifié avec effraction commis avec la complicité de trois autres personnes, qui ont toutes été arrêtées et mises en garde à vue avant leur présentation devant le parquet public qui supervise l’enquête, ajoute le communiqué.

À lire : Le scandale d’un inspecteur de police accusé d’escroquerie et de chantage

La même source souligne que les perquisitions effectuées aux domiciles des prévenus ont permis de saisir des carnets de chèques, des cartes bancaires, des mandats portant les noms du principal prévenu et de son fils, et d’importantes sommes d’argent en devise nationale.

À lire : Maroc : un policier arrêté à Casablanca pour escroquerie

Les mis en cause ont été placés en garde à vue dans l’attente des résultats de l’enquête qui déterminera le degré de leur participation et leur implication dans les activités de cette association de malfaiteurs.

Tags : Corruption - Beni Mellal - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Arrestation - Escroquerie

Aller plus loin

Un policier arrêté pour fraude et escroquerie à Rabat

Le service de police judiciaire de Rabat a diligenté, jeudi soir, une enquête judiciaire sous la supervision du parquet compétent pour déterminer les actes criminels attribués à...

La DGSN n’a suspendu aucun policier à l’aéroport Mohammed V

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) fustige et dénonce les allégations publiées par certains médias nationaux et qui concernent des policiers en fonction à l’aéroport...

Un policier arrêté pour coups et blessures ayant entraîné la mort

Un agent de police ainsi que deux autres individus ont été arrêtés par la police judiciaire de Kénitra pour leur implication présumée dans une affaire de coups et blessures ayant...

Fès : trois policiers arrêtés pour corruption

Trois policiers exerçant dans la gestion du parc automobile de la préfecture de police de Fès ont été présentés, mercredi, au juge après des soupçons d’actes de corruption et de...

Nous vous recommandons

Nouvelle prouesse de la Marocaine Bouchra Baibanou

Une récompense de plus sur le tableau de chasse de la championne d’alpinisme marocaine, Bouchra Baibanou. Jeudi dernier, elle a escaladé avec succès, le sommet de l’Annapurna dans l’Himalaya.

Abdelilah Benkirane en deuil

Abdelilah Benkirane, secrétaire général du parti de la justice et du développement (PJD) vient de perdre sa belle-sœur, des suites d’une longue maladie.

Abdelilah Benkirane s’en prend aux homosexuels

Lors de la première réunion du comité national du Parti justice et développement (PJD), son secrétaire général, Abdelilah Benkirane a dit tout le mal qu’il pense des homosexuels.

Air France renforce son programme de vols avec le Maroc

Air France a décidé de renforcer son programme de vols pour « faciliter le retour de ses clients » avant la fermeture des frontières aériennes marocaines.

L’Allemagne classe le Maroc en «   zone à haut risque »

L’Allemagne a classé le Maroc et une grande partie du Sud de la France comme «   zone à haut risque », à partir de ce dimanche 8 août, en raison de l’augmentation des chiffres d’infection au coronavirus.

Le dirham devrait baisser face à l’euro dans les prochains mois

Sur les trois mois à venir, le dirham se maintiendra en hausse face au dollar tandis qu’il baissera vis-à-vis de l’euro, au cours de la même période. C’est ce que révèlent les données prévisionnelles d’Attijari Global Research...

Maroc-Algérie : Israël s’inquiète de la coopération algéro-iranienne

Le ministère des Affaires étrangères israélien a affirmé, par la voix de son porte-parole, que « l’Algérie est devenue, depuis le début du printemps arabe, un passage pour les mouvements terroristes à l’instigation de l’Iran...

Pas de vol pour la Omra, Royal Air Maroc s’explique

Bon nombre d’agences de voyages se plaignent du manque de vols à destination de l’Arabie saoudite pour effectuer l’Omra du ramadan 2022. La compagnie aérienne nationale Royal Air Maroc (RAM) a tenu à apporter des...

Maroc : le gouvernement réfléchit à la supression des tests PCR pour les voyageurs

Le Maroc pourrait lever sous peu les tests PCR aux frontières pour les voyageurs arrivant par voie aérienne. Les autorités examinent très sérieusement la question, selon le porte-parole du gouvernement.

Un militaire algérien tué par une bombe près de la frontière marocaine

Un attentat à la bombe est survenu mercredi près de la frontière algéro-marocaine, plus précisément dans la commune de At-Boussaïd à l’Ouest de la wilaya de Tlemcen. Le bilan fait état d’un mort (un garde-frontière algérien) et de deux...