Drogue : un homme d’affaires recherché par la police de Tétouan

1er septembre 2022 - 14h20 - Maroc - Ecrit par : A.T

Un homme d’affaires soupçonné d’être impliqué dans une affaire de trafic de drogue est activement recherché par la police de Tétouan. Un mandat d’arrêt a été délivré à son encore par le parquet.

Le suspect est cité dans les enquêtes menées suite au démantèlement d’un réseau de trafic de drogue la semaine dernière à Tétouan, rapporte Al Akhbar, selon lequel le célèbre homme d’affaires serait membre de ce réseau spécialisé dans le trafic de drogues dures.

Lors de cette opération, trois hommes et une femme âgés de 28 à 43 ans, déjà connus de la justice, ont été arrêtés dans différentes villes du nord du royaume. Les perquisitions ont permis la saisie de 5,184 kg de cocaïne, prête à la distribution.

A lire : Les révélations du trafiquant de drogue arrêté à Tétouan

Selon l’enquête préliminaire, l’un des suspects arrêtés au cours de l’enquête a déclaré avoir eu affaire à l’homme d’affaires au mois d’août dernier. L’individu, activement recherché, lui aurait vendu deux kilogrammes de cocaïne, à 550 dirhams le gramme.

Par ailleurs 13 personnes soupçonnées de faire partie de ce réseau ont été identifiées. Outre Tétouan, le réseau serait actif à Martil, Fnideq, M’diq, Ouazzane, Tanger, Nador ou encore Oued Laou. Les recherches se poursuivent pour retrouver d’éventuelles ramifications du réseau qui opérait principalement dans le nord du Maroc.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Droits et Justice - Drogues - Tétouan

Aller plus loin

Maroc : des hommes d’affaires menacés de mort, une enquête ouverte

Des hommes d’affaires dans les régions d’Oued Eddahab et de Sakia El Hamra auraient reçu des menaces de mort. Les éléments de la BNPJ ont ouvert une enquête pour élucider...

Tétouan : une grosse affaire de chantage bientôt résolue

Les autorités marocaines sont sur le point de mettre fin aux activités d’un réseau criminel spécialisé dans la diffamation et le chantage de plusieurs personnalités dans le...

Tétouan s’est réveillée avec un meurtre et un suicide

Une enquête a été ouverte jeudi par la police judiciaire de la ville de Tétouan suite à une affaire de meurtre suivie d’un suicide à l’aide d’un fusil de chasse.

Un Français recherché par Interpol arrêté au Maroc

Un Français qui faisait l’objet d’un mandat d’arrêt international émis par la France a été arrêté par les autorités marocaines.

Ces articles devraient vous intéresser :

Hassan Iquioussen vs Gérald Darmanin : la justice se prononce aujourd’hui

Le tribunal administratif de Paris examine l’arrêté d’expulsion de Hassan Iquioussen, pris par le ministère de l’Intérieur, Gérald Darmanin, en juillet 2022. Cette audience déterminante permettra de statuer sur la possibilité de l’imam de revenir en...

Tarik Tissoudali condamné

Décidément, la semaine est décidément noire pour Tarik Tissoudali. Après s’être attiré les foudres de son club, La Gantoise, pour des critiques acerbes suite à la défaite contre le Standard, l’attaquant de 30 ans a été condamné vendredi par le tribunal...

Prison : le Maroc explore les « jour-amendes »

L’introduction du système de jour-amende dans le cadre des peines alternatives pourrait devenir une réalité au Maroc. Une loi devrait être bientôt votée dans ce sens.

Maroc : 20 affaires de détournement de fonds publics devant la justice

Le président du ministère public a été saisi par le procureur général du Roi près la Cour des comptes de 20 affaires de détournement de deniers publics au titre de l’année 2021.

Maroc : des biens et des comptes bancaires de parlementaires saisis

Au Maroc, les parquets des tribunaux de première instance ont commencé à transmettre aux nouvelles chambres chargées des crimes de blanchiment d’argent les dossiers des présidents de commune et des parlementaires condamnés pour dilapidation et...

Deux fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone en prison

Accusés de détournement de fonds, deux anciens fonctionnaires du consulat du Maroc à Barcelone ont été placés en détention, mercredi, par le procureur général du Roi près du tribunal des crimes financiers de Rabat.

Les avocats marocains passent à la caisse

Les avocats marocains doivent désormais s’acquitter d’une avance sur l’impôt sur le revenu ou sur les sociétés au titre de l’exercice en cours auprès du secrétaire–greffier à la caisse du tribunal pour le compte receveur de l’administration fiscale....

Corruption : Rachid M’barki reconnaît les faits

Après avoir juré, sous serment, en mars dernier devant la commission d’enquête parlementaire sur les ingérences étrangères, n’avoir jamais perçu de rémunération occulte en contrepartie de la diffusion d’informations erronées ou très orientées pour...

Le droit des femmes à l’héritage, une question encore taboue au Maroc

Le droit à l’égalité dans l’héritage reste une équation à résoudre dans le cadre de la réforme du Code de la famille au Maroc. Les modernistes et les conservateurs s’opposent sur la reconnaissance de ce droit aux femmes.

Maroc : plus de droits pour les mères divorcées ?

Au Maroc, la mère divorcée, qui obtient généralement la garde de l’enfant, n’en a pas la tutelle qui revient de droit au père. Les défenseurs des droits des femmes appellent à une réforme du Code de la famille pour corriger ce qu’ils qualifient...