Les révélations du trafiquant de drogue arrêté à Tétouan

21 août 2022 - 12h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le baron de la drogue arrêté à Tétouan par les services de la police judiciaire dans les encablures d’un célèbre restaurant situé non loin de l’aéroport de la ville a livré des informations terrifiantes.

On en sait un peu plus sur le baron de drogue arrêté au cours de cette semaine à Tétouan. D’après l’enquête en cours menée sous la supervision du parquet général compétent, les éléments de la police judiciaire de la ville soupçonnent le surnommé « Farfara » et son complice d’être impliqués dans des réseaux internationaux de trafic de drogue, de blanchiment d’argent, de règlements de comptes, de tentative de meurtre avec préméditation et d’autres crimes, rapporte le quotidien arabophone Al Akhbar. Le principal mis en cause est également soupçonné d’avoir blessé en 2021 avec une arme à feu un individu dans une affaire de règlement de comptes. Lors de son audition, il a cité des noms qui seront convoqués dans le cadre de cette enquête.

À lire : Recherché depuis un an pour tentative de meurtre, un fugitif arrêté à Md’q

Son arrestation a eu lieu dans les encablures d’un célèbre restaurant situé non loin de l’aéroport de la ville de Tétouan. En tout, 240 cartouches, des armes blanches, six téléphones portables, une bombe lacrymogène, une voiture et deux plaques d’immatriculation falsifiées, ainsi qu’une quantité de la drogue ont été saisis. Les services sécuritaires avaient émis plusieurs mandats d’arrêt à l’échelle nationale contre le principal mis en cause « pour trafic de drogue, faux et usage de faux, viol, échanges de coups et blessures, détention d’armes blanches, violences et vols aggravés ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Drogues - Tétouan - Arrestation

Aller plus loin

En cavale au Maroc, un Français se livre à la police

Sans argent après huit mois de cavale au Maroc, un individu soupçonné d’être un transporteur pour un vaste réseau de trafic de cocaïne, quitte le Royaume pour la France, où il...

Arrestation d’un célèbre baron de drogue à Casablanca

Un autre trafiquant de drogue notoire soupçonné d’être impliqué dans la plus grande affaire de trafic international de stupéfiants jamais traitée par le tribunal des crimes...

Trois trafiquants de drogue arrêtés en flagrant délit à Rabat

Les services de la police judiciaire de Rabat ont, en coordination étroite avec la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), réussi à interpeller trois...

Maroc : enquête sur le crash d’un petit avion, des trafiquants de drogue traqués

Un commando spécial composé des éléments de la brigade de la gendarmerie royale de Ksar El Kebir et du commandement provincial de Larache mènent des investigations sur le crash...

Ces articles devraient vous intéresser :

Boufa, la drogue qui terrifie le Maroc

Le Maroc mène des actions de lutte contre les drogues dont la « Boufa », une nouvelle drogue, « considérée comme l’une des plus dangereuses », qui « envahit certaines zones des villes marocaines, en particulier les quartiers marginaux et défavorisés. »

"L’boufa", la nouvelle menace pour la société marocaine

Le Maroc pourrait faire face à une grave crise sanitaire et à une augmentation des incidents de violence et de criminalité, en raison de la propagation rapide de la drogue «  l’boufa  » qui détruit les jeunes marocains en silence.

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

« L’Escobar du désert » fait tomber Saïd Naciri et Abdenbi Bioui

Plusieurs personnalités connues au Maroc ont été présentées aujourd’hui devant le procureur dans le cadre de liens avec un gros trafiquant de drogue. Parmi ces individus, un président de club de football.