Un gendarme lié à un baron de la drogue arrêté à Ksar El-Kébir

16 août 2022 - 15h40 - Maroc - Ecrit par : A.P

Le commandant de brigade de la gendarmerie royale de Ksar El-Kébir a été arrêté pour avoir soustrait des objets saisis après l’arrestation d’un baron de la drogue. Il a été déféré devant le procureur général du roi près la cour d’appel de Tanger.

Ce gradé de la gendarmerie royale est accusé « d’avoir mis la main sur des téléphones portables saisis après l’arrestation d’un baron de la drogue et d’en mentionner d’autres dans les procès-verbaux dressés en la circonstance », rapporte le quotidien Assabah, précisant que le baron de la drogue en question « a été arrêté par la police judiciaire de Larache avant d’être transféré à la brigade de gendarmerie de Ksar El-Kébir qui avait émis un mandat d’arrêt national contre lui pour trafic de drogue ».

À lire : Le Gendarme était .. un trafiquant de drogue

Le procès-verbal de son transfert à Ksar El-Kébir a dressé la liste des objets saisis en sa possession, dont trois téléphones portables d’une certaine marque. Il se fait qu’au cours de l’enquête, « le commandant régional a reçu une information faisant savoir que les téléphones portables saisis par la police judiciaire de Larache étaient remplacés par d’autres à Ksar El-Kébir ». C’est ainsi que les enquêteurs ont constaté que les trois portables mentionnés dans le procès-verbal des gendarmes de Ksar El-Kébir ne correspondaient pas à ceux saisis par la police judiciaire de Larache.

À lire : Fès : un officier de police arrêté pour corruption

Après ce constat, le commandant de brigade de la gendarmerie royale a été arrêté et placé en garde à vue, puis présenté au juge d’instruction près la cour d’appel de Tanger. Les téléphones portables saisis seront analysés pour déterminer les mobiles de l’acte du commandant. L’enquête suit son cours.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tanger - Ksar El Kébir - Gendarmerie Royale - Arrestation

Aller plus loin

Kénitra : arrestation de deux policiers pour corruption et extorsion

Un officier de paix et un inspecteur de police font depuis vendredi, l’objet d’une enquête ouverte par la Brigade nationale de la police judiciaire en vue de déterminer les...

Des gendarmes marocains devant la justice

24 gendarmes, dont des colonels, sont poursuivis pour leur implication dans une affaire de blanchiment d’argent. Leur procès s’est ouvert devant le tribunal de première instance...

Un homme arrêté après des accusations graves portées contre la gendarmerie

Une enquête a été ouverte à la demande du parquet général suite à la diffusion d’une vidéo attribuant des « comportements illégaux » à des membres de la Justice et de la...

Maroc : un gendarme trafiquant de cocaïne arrêté après une course-poursuite

Sur la base des informations fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), un gendarme, soupçonné d’être chef d’un réseau de vente de cocaïne, et...

Ces articles devraient vous intéresser :

Des nouvelles caméras-piétons pour les gendarmes marocains

La Gendarmerie Royale a reçu dernièrement des nouvelles caméras-piétons. Ces dispositifs doivent protéger les gendarmes lors de leur intervention mais aussi servir de preuve en cas de contestation de l’infraction.

Bientôt une centaine de radars mobiles déployés au Maroc

120 nouveaux radars seront bientôt déployés dans plusieurs villes marocaines, pour renforcer la sécurité routière. Ces équipements ont été remis mardi, à la Gendarmerie Royale et à la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) (Police).

Maroc : les auteurs d’infractions routières plus durement sanctionnés

Au Maroc, certaines infractions routières seront plus sévèrement punies. Tel est le vœu de la Gendarmerie royale qui mise sur la correction de certaines lacunes judiciaires.

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.