Kénitra : arrestation de deux policiers pour corruption et extorsion

19 septembre 2021 - 22h20 - Maroc - Ecrit par : G.A

Un officier de paix et un inspecteur de police font depuis vendredi, l’objet d’une enquête ouverte par la Brigade nationale de la police judiciaire en vue de déterminer les actes criminels qui leur sont reprochés. Ces deux policiers en fonction à la préfecture de police de Kénitra sont accusés de corruption et extorsion.

Selon les premiers éléments de l’enquête, les deux policiers auraient extorqué de l’argent à un vendeur d’alcool sans autorisation, au lieu de saisir les marchandises en sa possession, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.

À lire : Rabat : suspension provisoire de deux policiers accusés d’extorsion

En attendant la fin de l’enquête qui va déterminer les actes criminels reprochés aux deux policiers, ils ont été placés en garde à vue. Quant à la victime, elle fait également l’objet d’une enquête judiciaire pour son implication présumée dans la commercialisation sans autorisation de boissons alcoolisées.

Sujets associés : Corruption - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Alcool - Garde à vue

Aller plus loin

Safi : arrestation d’une fonctionnaire pour corruption

À Safi, les éléments de la gendarmerie royale ont arrêté une fonctionnaire d’un caïdat en flagrant de délit de corruption. Il lui est reproché d’avoir reçu un pot-de-vin de 100 DH.

Extorsion de Mohammed VI : La journaliste Catherine Graciet présentée au juge

La journaliste Catherine Graciet a été présentée ce vendredi après-midi au juge d’instruction, vient d’annoncer la chaîne iTélé. Arrêtée hier avec l’écricain-journaliste Eric...

Cinq policiers déférés pour extorsion et corruption à Salé

Six personnes dont cinq agents de police en fonction à Salé ont été arrêtés et déférés devant le parquet pour leur implication présumée dans une affaire d’extorsion, de...

Fès : un officier de police arrêté pour corruption

Un officier de police soupçonné d’être impliqué dans une affaire d’extorsion et de corruption a été interpellé par le service régional de la police judiciaire de Fès. Pris en...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.

Maroc : les tribunaux submergés après la levée des mesures restrictives

Depuis que l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc a entraîné l’assouplissement des mesures restrictives, la vie a repris dans les tribunaux avec une hausse considérable du nombre de plaintes, procès et affaires pénales.

Maroc : la liste des députés poursuivis pour corruption s’allonge

Trois députés marocains viennent d’être déférés devant la justice pour corruption. Déjà une vingtaine de parlementaires sont poursuivis en justice pour des faits de corruption et dilapidation des deniers publics.

Le Maroc envoie ses meilleurs policiers au Qatar

À quelques semaines du mondial de football, le Maroc a envoyé un corps d’élite au Qatar, pour participer à la couverture sécuritaire de l’événement.

Abdellatif Hammouchi reçoit en audience le ministre israélien de la Justice

Tête-à-tête entre le directeur général de la Sûreté nationale, Abdellatif Hammouchi, et le vice-Premier ministre et ministre israélien de la justice, Gideon Saar.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) annonce avoir programmé pour le mois de septembre, plusieurs concours en vue de recruter 6 000 agents de différents grades.

Voici pourquoi un policier a été promu par Abdellatif Hammouchi

Décédé des suites d’une blessure grave à l’arme blanche, survenue lors d’une intervention de sécurité, un agent de police a reçu une promotion exceptionnelle par le directeur général de la Sûreté nationale et de la surveillance du territoire,...

L’Europe cherche à punir le Maroc

L’éclatement du scandale de corruption au Parlement européen doublé d’une résolution relevant la détérioration des droits de l’Homme est à l’origine des nouvelles tensions entre le Maroc et l’Europe. Cette dernière cherche-t-elle à punir le royaume ?

Le Maroc renforce le contrôle dans les aéroports

Le Maroc a décidé de renforcer son système de contrôle des passagers dans les aéroports. Cette procédure sera désormais complétée par l’analyse de données électroniques envoyées avant l’arrivée à destination des passagers.

Parlement européen : le Maroc aurait offert des séjours à la Mamounia

La députée socialiste Marie Arena et l’ex-eurodéputé italien Antonio Panzeri, visés dans le scandale au parlement européen, auraient bénéficié en 2015 d’un séjour de luxe à l’hôtel La Mamounia de Marrakech, tous frais payés par les autorités marocaines.