Chat tué par un chien à Fès : la maîtresse risque gros

1er mai 2022 - 21h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Cette semaine, la vidéo montrant un chaton tué par un chien, sur ordre de sa maîtresse, est devenu virale sur les réseaux sociaux au Maroc. Une enquête est en cours pour élucider cette affaire.

Sous la supervision du parquet compétent, la police judiciaire mène une enquête pour faire la lumière sur l’affaire du chaton isolé, faible et impuissant, tué par un chien, sur ordre de sa maîtresse. La vidéo de la torture de l’animal a été publiée sur les réseaux sociaux mercredi dernier. Sur la toile, le hashtag « la prison pour la tueuse de chats » a été lancé, pour décrier la torture et la mort de ce chaton. Bon nombre d’internautes ont appelé à poursuivre la femme en justice.

À lire : Maroc : vague d’indignations contre un cas de maltraitance animale

Si les faits sont avérés, la maîtresse du chien risquerait gros. Au Maroc les actes de torture commis envers un animal sont punis de peines d’emprisonnement et d’amende.

Aux termes de l’article 601 du Code pénal marocain, « quiconque empoisonne des animaux de trait, de monture ou de charge, des bêtes à cornes, des moutons, chèvres ou autre bétail, des chiens de garde ou des poissons dans des étangs, viviers ou réservoirs, est puni de l’emprisonnement d’un à cinq ans et d’une amende de 200 à 500 dirhams ».

À lire : Bloquée au Maroc, une Française condamnée pour avoir abandonné des animaux

Quant à l’article 602 du même Code, il stipule que « quiconque, sans nécessité, tue ou mutile l’un des animaux mentionnés au précédent article ou tout animal domestique, dans les lieux, bâtiments, enclos et dépendances ou sur les terres dont le maître de l’animal tué ou mutilé est propriétaire, locataire ou fermier, est puni de l’emprisonnement de deux à six mois et d’une amende de 120 à 250 dirhams. Si l’infraction a été commise avec violation de clôture, la peine d’emprisonnement est portée au double ».

Sujets associés : Fès - Torture - Enquête

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Chat tué par un chien à Fès : des ennuis judiciaires pour la maîtresse

Des ennuis judiciaires en perspective pour la maîtresse ayant incité son chien à tuer un chaton à Fès. Youssef Rharib, unique avocat spécialisé en matière des droits des animaux au...

Un Marocain poursuivi pour avoir tué un chat

Un homme a été interpellé à Tétouan après avoir tué un chat. Poursuivi en état d’arrestation, il sera finalement jugé en état de liberté provisoire.

Chat tué par un chien à Fès : la maitresse condamnée à deux mois de prison avec sursis

Le tribunal de première instance de Fès a condamné, jeudi, à deux mois de prison avec sursis,la jeune femme qui avait filmé son chien en train de tuer un...

Sauvés, des chats marocains en quête de foyers aimants au Royaume-Uni

Des chats marocains sauvés par les responsables d’un petit refuge à Azemmour cherchent des foyers aimants au Royaume-Uni.

Nous vous recommandons

Fès

Le rapport sur le développement remis au roi Mohammed VI

Il est finalement disponible. Le rapport général de la Commission spéciale sur le modèle de développement (CSMD) a été présenté mardi, au roi Mohammed VI. C’était au cours d’une cérémonie solennelle, au palais royal de Fès, en présence de Chakib Benmoussa,...

Maroc : vague d’indignations contre un cas de maltraitance animale

Une vidéo d’un cas de maltraitance d’animaux montrant une jeune fille qui a encouragé son chien à tuer un chaton, suscite l’indignation des internautes marocains. Ces derniers ont réclamé des poursuites...

Galère et colère des passagers d’un vol RAM Paris-Fès

Alors que le vol de la compagnie aérienne Royal Air Maroc AT653 devant relier Paris-Orly à Fès le 23 février dernier devait prendre départ à 11 h 55, l’avion a finalement décollé après 10 heures de retard, déclenchant la colère des...

Le tournage du cinquième volet d’"Indiana Jones" prend ses quartiers à Fès

Le cinquième volet de la série « Indiana Jones » sera tourné à Fès en ce mois-ci. Dans ce sens, l’acteur international américain Harrison Ford, qui interprète Indiana Jones, se rendra dans la capitale spirituelle du royaume, le 14...

Ryanair reprend ses vols vers le Maroc le 1er mars

Ryanair a annoncé la reprise de ses liaisons aériennes de et vers le Maroc depuis sa base de Séville, dès le 1ᵉʳ mars. La compagnie va relier six villes marocaines dont la capitale, Rabat.

Torture

Affaire Ghali : le juge prolonge de six mois l’enquête pour tortures

Le juge de la Haute cour nationale, Santiago Pedraz, a prolongé de six mois l’enquête contre le chef du Front Polisario, Brahim Ghali, accusé de tortures par l’activiste sahraoui de nationalité espagnole, Fadel...

Que vont devenir les Marocains bloqués entre la Turquie et la Grèce ?

Les autorités marocaines sont appelées à intervenir d’urgence et porter secours aux nombreux ressortissants marocains bloqués aux frontières terrestres turco-grecques, s’alarme le Forum marocain pour la démocratie et les droits de l’Homme...

Maroc : la mère accusée de torture sur sa fille bientôt fixée sur son sort

La mère accusée d’avoir torturé sa fille pour une affaire d’hygiène sera fixée sur son sort très prochainement. Le procureur du roi près le Tribunal de Larache a décidé de la poursuivre en état de liberté.

Belgique : Marwan Yahiaoui reconnaît et justifie le meurtre de son père

Devant la présidente de la cour d’assises lors de l’instruction d’audience, Marwan Yahiaoui (24 ans), reconnaît avoir tué son père, le 23 décembre 2017, mais n’accepte pas d’être considéré comme un garçon...

Un « raqi » escroc et tortionnaire arrêté à Skhirat

La gendarmerie de Skhirat a arrêté un “raqi” et ses deux complices suite à une plainte pour tortures et d’escroquerie déposée contre eux par une femme et sa fille.

Enquête

Des démêlés avec la justice pour Habib Choubani

Habib Choubani vient de faire l’objet d’une enquête judiciaire. L’ancien ministre chargé des relations avec le parlement et la société civile, est rattrapé par sa gestion de la région de Draâ-Tafilalet.

Maroc : ce qu’on reproche à l’infirmière arrêtée à Boujdour

Une infirmière, âgée de 26 ans, en service dans un hôpital public, fait l’objet d’une enquête ouverte par la brigade de la police judiciaire de Boujdour. Elle est soupçonnée de diffusion de fausses informations et de violation d’un secret professionnel en...

14 % des adolescents marocaines ont pensé au suicide durant le confinement

L’ONG « Sourire de Reda » a mené une enquête auprès des adolescents âgés de 13 à 15 ans sur les sujets auxquels ils pensent souvent. 14 % des adolescents sondés avouent avoir déjà pensé au suicide, surtout avec la crise sanitaire qui les a obligés à changer leurs...

Pourquoi les fruits rouges marocains s’imposent en Europe et en Asie

Les fruits rouges marocains sont prisés sur le marché mondial. Cette tendance a entraîné l’intensification de la culture de fraise, de myrtilles, de framboise générant un chiffre d’affaires à l’exportation de près de 4 milliards de...

Maroc : le CGEM confirme l’impact négatif du covid-19 sur les entreprises

La crise sanitaire a touché durement les entreprises marocaines. C’est ce que confirme l’étude menée par la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) sur l’impact du covid-19 sur les entreprises.