Chat tué par un chien à Fès : des ennuis judiciaires pour la maîtresse

9 mai 2022 - 14h40 - Ecrit par : S.A

Des ennuis judiciaires en perspective pour la maîtresse ayant incité son chien à tuer un chaton à Fès. Youssef Rharib, unique avocat spécialisé en matière des droits des animaux au Maroc, a décidé de déposer une plainte contre elle.

Dans une déclaration à SNRTnews, Youssef Rharib a fait part de sa décision de déposer une plainte et de poursuivre en justice la jeune femme qui a publié une vidéo dans laquelle on la voit inciter son chien à tuer le chaton à Fès. Cette décision fait suite aux nombreux appels des internautes marocains à poursuivre cette femme. Mais rétablir la justice dans un cas pareil signifie remédier à un « handicap légal », note l’avocat. « À part quelques articles, qui en fait protègent les intérêts des humains “propriétaires”, il n’existe réellement pas des lois ou de châtiments adaptés à la gravité des crimes commis chaque jour contre des êtres impuissants », fait-il valoir.

À lire : Chat tué par un chien à Fès : la maîtresse risque gros

Fort de ce manque juridique, Youssef Rharib mise sur une étude approfondie. Il est question de cerner les circonstances de l’incident, d’identifier la meilleure façon d’approcher le dossier et d’élaborer un montage légal de l’affaire. « Le dossier consiste en deux volets », explique-t-il. « Nous trouvons dans le Code pénal les articles de 601 à 603. Ils prévoient une amende maximale de 1 200 DH », précise-t-il. Selon l’homme de droit, les dispositions de ces articles restent toutefois limitées, car elles protègent les intérêts des humains propriétaires, et ne font pas de l’animal le sujet qui est véritablement protégé.

À lire : Maroc : vague d’indignations contre un cas de maltraitance animale

Youssef Rharib entend alors baser son argumentaire sur la déclaration internationale des droits de l’animal. L’article 3 de ce texte stipule dans son troisième article qu’«  aucun animal ne doit être soumis à de mauvais traitements ou à des actes cruels » et que « l’animal mort doit être traité avec décence », ainsi que sur d’autres volets juridiques.

Tags : Plainte - Droits et Justice - Fès

Aller plus loin

Un Marocain poursuivi pour avoir tué un chat

Un homme a été interpellé à Tétouan après avoir tué un chat. Poursuivi en état d’arrestation, il sera finalement jugé en état de liberté provisoire.

PETA dénonce les conditions de transport des animaux vivants vers le Maroc

Plusieurs manifestants, membres de l’association internationale de protection des animaux PETA Allemagne ont manifesté devant le parlement européen à Strasbourg pour exiger la...

Chat tué par un chien à Fès : la maîtresse risque gros

Cette semaine, la vidéo montrant un chaton tué par un chien, sur ordre de sa maîtresse, est devenu virale sur les réseaux sociaux au Maroc. Une enquête est en cours pour élucider...

Chat tué par un chien à Fès : la maitresse condamnée à deux mois de prison avec sursis

Le tribunal de première instance de Fès a condamné, jeudi, à deux mois de prison avec sursis,la jeune femme qui avait filmé son chien en train de tuer un...

Nous vous recommandons

L’Algérie ferme son marché à l’Espagne

Quelques jours après l’annonce de la décision de l’Espagne de soutenir le plan marocain d’autonomie du Sahara, l’Algérie a d’abord fermé son marché de bétail à l’Espagne, et progressivement, à tous les produits agricoles et commerciaux en provenance de ce...

Maroc : une femme tuée après un exorcisme

Les éléments de la gendarmerie royale de Leqliaa ont arrêté un habitant d’Inezgane qui a tué sa femme “possédée” pendant une séance d’exorcisme. Le meurtrier présumé est actuellement en détention.

L’Algérie réagit à l’adoption par la Ligue arabe d’une carte du Maroc intégrant le Sahara

Amar Belani, envoyé spécial chargé de la question du Sahara occidental et des pays du Maghreb, a réagi aux informations faisant état de l’adoption par la Ligue arabe d’une carte du Maroc intégrant le Sahara recommandée à ses organes et organisations. Il...

Maroc : voici les villes où les prix ont augmenté (et baissé)

L’indice des prix à la consommation(IPC) a enregistré une hausse de 0,8 % au cours du mois d’août 2021, comparé au même mois de l’année dernière, mais en stagnation par rapport à juillet.

Maroc : voici la date de la rentrée scolaire

Les élèves marocains reprendront le chemin de l’école le 5 septembre prochain pour le compte de rentrée scolaire 2022-2023, selon le calendrier officiel dévoilé par le ministère de l’Éducation nationale.

À Mantes-la-Jolie, un restaurateur marocain a offert gratuitement des burgers aux SDF

À Mantes-la-Jolie, le restaurateur marocain Brahim Bourkia, gérant de l’Étoile de Fès, a offert gratuitement des burgers aux sans-abris et à toutes les personnes dans le besoin sur le parvis de la collégiale le soir du réveillon de la...

Maroc-Espagne : la joie des MRE après la reprise des liaisons maritimes

Après deux ans de suspension pour raison de crise sanitaire et de crise diplomatique, les liaisons maritimes entre l’Espagne et le Maroc ont repris mardi, à la grande satisfaction des Marocains résidant à l’étranger (MRE), notamment en...

Réaction du gouvernement à l’opération #SauverRayan

Le gouvernement a réagi jeudi à l’opération #SauverRayan. Mustapha Baitas, le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement, porte-parole du gouvernement, a indiqué que les efforts se font pour secourir l’enfant de 5 ans, tombé dans un puits dans le...

Maroc : aucun assouplissement des mesures restrictives

Le ministère de la Santé a publié un communiqué dénonçant les allégations selon lesquelles plusieurs départements ministériels ont décidé de l’allègement des mesures restrictives, suite à l’enregistrement d’une amélioration des indicateurs de la situation...

Fiat Topolino bientôt fabriqué au Maroc ?

Le constructeur automobile italien Fiat s’active pour la fabrication de sa propre version de la Citroën Ami, actuellement produite au Maroc. Son nom : Fiat Topolino, une inédite variante découvrable qui serait lancée en...