Recherche

L’appel des chrétiens marocains au gouvernement d’Akhannouch

© Copyright : DR

9 octobre 2021 - 18h40 - Société - Par: S.A

La Coordination des chrétiens marocains a lancé un appel au nouveau gouvernement dirigé par Aziz Akhannouch. Elle plaide pour l’organisation des rites et des cultes religieux dans les églises officielles, et le droit au mariage ecclésiastique ou civil dans un pays où « l’islam est la religion de l’État, qui garantit à tous le libre exercice des cultes ».

Garantir les libertés de base. C’est l’appel lancé par la coordination des chrétiens marocains au nouvel exécutif. Elle appelle ainsi le gouvernement d’Akhannouch à permettre aux chrétiens de nommer leurs enfants avec des prénoms chrétiens, et d’être enterrés dans des cimetières chrétiens, avec un enseignement religieux facultatif pour les chrétiens marocains dans les établissements d’enseignement publics. Aussi, appelle-t-elle Aziz Akhannouch à inclure dans le programme gouvernemental ces revendications « humaines, nécessaires et fondamentales pour les chrétiens marocains ».

À lire : Les chrétiens marocains heureux du départ des islamistes

Le Maroc compte entre 20 000 et 25 000 chrétiens. Parmi eux, des étrangers-environ 8000 personnes, dont la plupart sont protestants — et des Marocains convertis au christianisme. Les chrétiens marocains avaient entre-temps exprimé leur bonheur de voir le PJD quitter le pouvoir et salué l’ascension des partis libéraux, notamment le Rassemblement national des indépendants (RNI). Ces derniers favorisent la liberté alors que les islamistes souhaitaient imposer la charia, couvrir les femmes et retirer le porc et l’alcool de la vente, affirmaient-ils.

Mots clés: Aziz Akhannouch , Religion , Islam

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact