Akhannouch dévoile un programme ambitieux axé sur le social

13 octobre 2021 - 00h20 - Maroc - Ecrit par : A.T

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le Chef du gouvernement Aziz Akhannouch a exposé les grands axes de son programme devant les élus de la Nation, conformément à l’article 88 de la Constitution. Un programme visiblement social qui s’inscrit dans les directives royales, en phase avec le nouveau modèle de développement.

Devant les députés des deux chambres, Aziz Akhannouch a décliné un programme qui repose sur dix engagements. De la sortie de la crise sanitaire, allant à la relance de l’économie, la nouvelle équipe veut s’illustrer en redonnant la confiance aux Marocains à travers des actions fortes pour le social. Il s’engage à institutionnaliser la justice sociale afin d’élargir la classe moyenne, promouvoir son pouvoir d’achat et ses capacités d’épargne.

Dans ce sens, plusieurs mesures concrètes sont prévues. Le nouveau gouvernement entend garantir un revenu stable pour préserver la dignité des personnes âgées, accorder des indemnités aux familles démunies ainsi que la mise en œuvre d’une politique publique claire en faveur des personnes en situation de handicap. Pour atteindre ces objectifs, le Chef du gouvernement promet l’accélération de la mise en œuvre du registre social unifié (RSU) pour un ciblage plus efficace des personnes concernées par ces programmes.

A lire : Les défis économiques qui attendent le gouvernement Akhannouch

Sur le plan économique, Akhannouch a annoncé des mesures fortes pour atténuer les effets de la crise sanitaire qui a freiné l’économie marocaine. L’emploi sera placé au centre de toutes les politiques publiques dans le domaine économique, le renforcement de la souveraineté nationale pour les produits et les services de base et la protection du produit national contre toute concurrence déloyale, a-t-il souligné.

Plusieurs actions sont également inscrites dans ce programme ambitieux qui prend sa source dans le nouveau modèle de développement, notamment dans les domaines intéressant la politique, le tourisme, l’économie, l’environnement, la culture et les relations extérieures.

Sujets associés : Aziz Akhannouch - Gouvernement marocain - Parlement marocain

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Aziz Akhannouch justifie la démission de Nabila Rmili

Après la nomination de Khalid Ait Taleb au ministère de la Santé en remplacement de Nabila Rmili, maire de Casablanca, le chef du gouvernement était appelé à se prononcer. Aziz...

Hausse des subventions du gaz butane et des produits alimentaires en 2022

Le gouvernement a annoncé qu’un crédit de 16,2 milliards DH a été prévu dans le Projet de loi de finances 2022 pour subventionner les prix du gaz butane et produits...

Le gouvernement de Akhannouch tient son premier conseil

Ce lundi, le chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, a réuni le Conseil du gouvernement pour sa première session. Objectif : définir les grands axes du programme...

Maroc : le gouvernement examine le PLF 2022

Lors du Conseil de gouvernement qui a eu lieu ce samedi, les ministres ont suivi un exposé de la ministre de l’Économie et des finances sur les préparatifs du PLF 2022 et ont...

Nous vous recommandons

Aziz Akhannouch

Afriquia d’Aziz Akhannouch dans le viseur d’une campagne de boycott

Devant la hausse continue des prix de l’essence et du gasoil au Maroc, des activistes entendent organiser une nouvelle campagne de boycott des produits pétroliers vendus par plusieurs sociétés, parmi lesquelles, Afriquia du groupe d’Aziz...

Maroc : des ministres veulent se débarrasser de leurs secrétaires généraux

Bon nombre de ministres cherchent à se passer des services des secrétaires généraux de leurs départements nommés sous les précédents gouvernements islamistes. Après les avoir mis à l’écart, ils attendent le feu vert du chef de gouvernement, Aziz Akhannouch, pour...

Maroc : 130 millions DH débloqués pour secourir les apiculteurs

Face à la situation inquiétante liée à la disparition des abeilles que vivent les apiculteurs marocains, le gouvernement a décidé d’aller à leur secours. Une aide d’urgence de 130 MDH a été déloquée.

Maroc : pour les fonctionnaires, pas de 3e dose de vaccin, pas de salaire

Le gouvernement pourrait sanctionner les fonctionnaires qui n’ont pas encore mis à jour leur pass vaccinal. Une interdiction sur le lieu de travail suivie de retenue sur salaire serait envisagée pour les contraindre à prendre la 3ᵉ dose du vaccin...

Formation du gouvernement : Akhannouch veut engager des consultations

Le nouveau Chef du gouvernement nommé par le Roi Mohammed VI, Aziz Akhannouch, va rencontrer les partis politiques pour examiner les développements concernant la formation d’une majorité «  cohérente, homogène et porteuse de programmes convergents ...

Gouvernement marocain

Aziz Akhannouch veut un gouvernement de compétences

La coalition annoncée entre le RNI, le PAM et l’Istiqlal pour la formation du gouvernement se précise. Le premier ministre a promis une équipe de compétence pour conduire le changement voulu par la majorité des...

Elections 2021 : la parité, non négociable pour les féministes marocaines

A quelques mois des élections, la coalition « mounassafa daba » (la parité maintenant) s’active pour renforcer la présence des femmes dans les instances élues du Maroc. L’organisation appelle à la mise en place d’une loi-cadre sur l’égalité et la parité ainsi...

Ukraine : 14 000 étudiants marocains en médecine appellent à l’aide (vidéo)

14 000 étudiants marocains en Ukraine sont confrontés à un réel dilemme. Ils doivent choisir entre passer un examen virtuel, dont le diplôme est non-homologué au Maroc, ou l’expulsion au milieu des conditions sanitaires actuelles, sachant que la majorité...

Les Marocains de retour dans les salles de sport

Plus de 3 mois après l’arrêt de leurs activités, les professionnels des salles de sport se préparent à rouvrir. À quelques jours de la reprise, ils lancent un appel au gouvernement pour la prise en compte de leurs...

Maroc : 8 enfants décédés du Covid-19 depuis le début du mois

Le Chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, invite les parents à une large vaccination de leurs enfants, afin de protéger les élèves et limiter la propagation du virus du Covid-19.

Parlement marocain

Maroc : un projet de loi pour inscrire l’Amazighe dans le livret de famille

Un projet de loi destiné à inscrire la langue amazighe dans l’état civil comme langue officielle du Royaume a été déposé par le parti de l’Istiqlal. Son usage dans les domaines de l’enseignement, la législation, l’information et l’administration figure parmi...

Boissons sucrées : vers une augmentation de la taxe au Maroc

La taxe intérieure de consommation (TIC) sur de nouveaux produits sucrés pourrait augmenter. C’est du moins ce qu’envisagent les deux chambres du Parlement qui ont tenu une réunion portant sur l’application de la TIC sur les produits industriels contenant...

Libertés individuelles : les « Hors-la-loi » reviennent à la charge

Les « Hors-la-loi » comptent sur le nouveau parlement pour faire aboutir leurs propositions pour la défense des libertés individuelles. Le Collectif appelle les nouveaux parlementaires, « à construire une vraie démocratie et une vraie égalité...

Vaccin anti-Covid-19 au Maroc : les députés exigent des explications

Le ministre de la Santé et la commission scientifique chargée de la gestion de la lutte contre le Covid-19 ont été appelés à s’expliquer sur les modalités de la campagne de vaccination anti-Covid-19 qui démarre bientôt. L’efficacité et la fiabilité du vaccin...

Nouvelle loi sur les prénoms au Maroc

Au Maroc, les surnoms “Moulay”, “Sidi” et “Lalla” seront bientôt interdits et le Tifinagh sera introduit dans la transcription des noms. Ce sont les nouveautés que va apporter un nouveau projet de loi portant n° 36.21 relatif à l’état civil qui propose la...