Akhannouch dévoile un programme ambitieux axé sur le social

13 octobre 2021 - 00h20 - Maroc - Ecrit par : A.T

Le Chef du gouvernement Aziz Akhannouch a exposé les grands axes de son programme devant les élus de la Nation, conformément à l’article 88 de la Constitution. Un programme visiblement social qui s’inscrit dans les directives royales, en phase avec le nouveau modèle de développement.

Devant les députés des deux chambres, Aziz Akhannouch a décliné un programme qui repose sur dix engagements. De la sortie de la crise sanitaire, allant à la relance de l’économie, la nouvelle équipe veut s’illustrer en redonnant la confiance aux Marocains à travers des actions fortes pour le social. Il s’engage à institutionnaliser la justice sociale afin d’élargir la classe moyenne, promouvoir son pouvoir d’achat et ses capacités d’épargne.

Dans ce sens, plusieurs mesures concrètes sont prévues. Le nouveau gouvernement entend garantir un revenu stable pour préserver la dignité des personnes âgées, accorder des indemnités aux familles démunies ainsi que la mise en œuvre d’une politique publique claire en faveur des personnes en situation de handicap. Pour atteindre ces objectifs, le Chef du gouvernement promet l’accélération de la mise en œuvre du registre social unifié (RSU) pour un ciblage plus efficace des personnes concernées par ces programmes.

A lire : Les défis économiques qui attendent le gouvernement Akhannouch

Sur le plan économique, Akhannouch a annoncé des mesures fortes pour atténuer les effets de la crise sanitaire qui a freiné l’économie marocaine. L’emploi sera placé au centre de toutes les politiques publiques dans le domaine économique, le renforcement de la souveraineté nationale pour les produits et les services de base et la protection du produit national contre toute concurrence déloyale, a-t-il souligné.

Plusieurs actions sont également inscrites dans ce programme ambitieux qui prend sa source dans le nouveau modèle de développement, notamment dans les domaines intéressant la politique, le tourisme, l’économie, l’environnement, la culture et les relations extérieures.

Sujets associés : Aziz Akhannouch - Gouvernement marocain - Parlement marocain

Aller plus loin

Aziz Akhannouch justifie la démission de Nabila Rmili

Après la nomination de Khalid Ait Taleb au ministère de la Santé en remplacement de Nabila Rmili, maire de Casablanca, le chef du gouvernement était appelé à se prononcer. Aziz...

Hausse des subventions du gaz butane et des produits alimentaires en 2022

Le gouvernement a annoncé qu’un crédit de 16,2 milliards DH a été prévu dans le Projet de loi de finances 2022 pour subventionner les prix du gaz butane et produits alimentaires.

Maroc : le gouvernement examine le PLF 2022

Lors du Conseil de gouvernement qui a eu lieu ce samedi, les ministres ont suivi un exposé de la ministre de l’Économie et des finances sur les préparatifs du PLF 2022 et ont...

Maroc : augmentation de la contribution sociale de solidarité

Dans le PLF 2022, le gouvernement a prévu des mesures spécifiques à l’impôt sur les sociétés à travers une révision de la contribution sociale de solidarité.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : du changement dans le paiement des factures d’eau et d’électricité

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch poursuit le chantier de modernisation des services publics. Le paiement des frais d’eau et d’électricité aura des nouveautés à partir du 1ᵉʳ janvier 2024.

16 deputés marocains perdent leurs sièges

La Cour constitutionnelle vient d’annuler l’élection de 16 membres de la Chambre des représentants, suite aux recours relatifs au scrutin du 8 septembre 2021.

Maroc : augmentation des salaires des enseignants-chercheurs avant fin 2022

Le chef du gouvernement a fait part de son intention d’augmenter les salaires des enseignants-chercheurs avant la fin de 2022, et de signer un accord avec le syndicat avant la fin de l’année. Cette décision a été prise lors d’une réunion entre Aziz...

Maroc : de grands pas vers l’officialisation de l’amazigh

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch franchit de grands pas vers l’officialisation de l’amazigh, mais des efforts considérables restent à fournir pour que la langue retrouve sa place qui lui est échue.

Maroc : une aide directe aux veuves

Le Conseil de gouvernement, présidé par le Chef du gouvernement Aziz Akhannouch, se réunira jeudi 6 avril pour examiner plusieurs projets de décrets, selon un communiqué du département du Chef du gouvernement publié lundi.

Maroc : une commission mise en place pour la gestion de l’approvisionnement en eau potable

La question liée à la gestion de l’approvisionnement en eau potable a fait l’objet d’une réunion présidée par le Chef du Gouvernement, Aziz Akhannouch.

Port d’armes : le Maroc durcit son arsenal juridique

Le gouvernement fait du contrôle des armes à feu une priorité. Dans ce sens, il a adopté un projet de loi pour répondre aux défis actuels et aux mutations sociales et technologiques. Ce projet est déjà sur la table du Parlement.

Maroc : l’Amazigh reconnue officiellement comme une langue de travail

Les autorités marocaines ont procédé mardi au lancement officiel des procédures qui vont permettre l’intégration de l’Amazigh dans les administrations publiques. La cérémonie a été présidée par le chef du gouvernement Aziz Akhannouch.

Maroc : une taxe de 30% sur les « Iphone »

Les députés de la majorité parlementaire désapprouvent l’augmentation de 2,5 % à 30 % des droits de douane sur les smartphones importés, prévue dans le Projet de loi de finances (PLF) 2024. Certains plaident pour une taxe sur les téléphones de luxe,...

Les Marocains du monde, au cœur d’une importante réunion à Rabat

Le Premier ministre marocain, Aziz Akhannouch, a présidé la dixième réunion de la Commission ministérielle dédiée aux Marocains résidant à l’étranger (MRE)à Rabat hier, jeudi. Dans le cadre de cette réunion, il a mis en avant l’engagement du...