Le CNDH publie un rapport accablant sur les manifestations d’Al Hoceima

10 mars 2020 - 23h30 - Maroc - Ecrit par : G.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Les Marocains ont consommé 80 % de fake news sur les manifs d’Al Hoceima, selon Amina Bouayach, la présidente du Conseil national des droits de l’homme (CNDH). Elle a dévoilé, dimanche 8 mars, les grandes lignes d’un rapport qui met en lumière les événements d’Al Hoceima.

Amina Bouayach a présenté le résultat d’une investigation approfondie qui relate ce qui s’est passé en 2016-2017. Après une année d’investigations et de recherches, le CNDH est arrivé à la conclusion que "pendant ces trois dernières années, l’opinion publique n’a fait que consommer 80 % de fake news sur les manifestations d’Al Hoceima".

Les événements d’Al Hoceima ont éclaté en octobre 2016, suite à la mort accidentelle d’un poissonnier. Après six mois, les protestations pacifiques se sont transformées en "affrontements violents", conduisant au décès d’un policier. Une trentaine d’autres membres des forces anti-émeutes, ont été gravement blessés au cours de ces manifestations. Nasser Zefzafi, leader de ce mouvement de protestation, a été poursuivi pour "avoir interrompu le prêche" de l’imam d’une mosquée le vendredi 26 mai 2017 et condamné à 20 ans de prison ferme.

Selon Bouayach, "Zefzafi a adopté un discours dangereux incitant à la violence. Ensuite, il a porté atteinte à la liberté de culte et de croyance au sein d’une mosquée", a expliqué Bouayach, en soulignant que les vidéos de cet incident sont encore "accessibles et consultables" sur YouTube.

Elle a rappelé que les experts du CNDH ont travaillé "d’arrache-pied" sur le terrain, interrogé des dizaines de personnes et consulté des centaines de documents écrits et audiovisuels pendant 12 mois sur les événements d’Al Hoceima. "À partir de 302 000 contenus, diffusés concernant les manifestations d’Al Hoceima, on a découvert plus de 10 000 faux contenus et fake news", a-t-elle précisé.

Au cours de la présentation des grandes lignes de son rapport, Bouayach a également abordé la polémique relative aux slogans de "al-Askara" (la militarisation) du Rif qui a été évoquée par les réseaux sociaux lors des manifestations en 2017. "Par le passé, les gens disaient que le Rif était marginalisé économiquement… Mais il ne faut pas oublier que sur le plan administratif et politique, le Rif a toujours fait partie des autres régions du Royaume où l’administration, les services publics et les élections, se déroulent normalement", rappelle-t-elle.

Au nombre des recommandations émises par le CNDH dans ce nouveau rapport, il y a "nécessité de réviser la procédure du code pénal pour une conformité avec les engagements du Royaume sur le plan international", "le renforcement du rôle de la défense avant tout procès… et de ne pas exiger du détenu de prouver les dénonciations de torture".

Sujets associés : Conseil national des droits de l’Homme (cndh) - Hirak - Manifestations à Al hoceima

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Appel à la libération de tous les détenus du Hirak

Abdellatif Ouahbi a appelé, le samedi 31 août dernier, depuis Tanger, à la libération de tous les détenus rifains, y compris Nasser Zefzafi. Pour cet avocat et homme politique...

Maroc : le leader du Hirak du Rif veut faire un étrange don

Nasser Zefzafi, leader du Hirak du Rif, qui observe une grève de la faim depuis 9 jours, veut faire un don pour le moins surprenant. C’est du moins ce qu’a fait savoir son père,...

Maroc : une pétition pour la libération des détenus du Hirak

Publiée en début de semaine seulement, une pétition nommée « Déclaration de solidarité » dont l’objectif principal est de réclamer la libération des détenus du Hirak et du journaliste...

Tanger : les familles des détenus du Hirak harcelées ?

Les familles des détenus du Hirak, à la prison locale de Tanger, n’ont jamais été empêchées de rencontrer leurs proches, martèlent les responsables de l’administration pénitentiaire...

Nous vous recommandons

Conseil national des droits de l’Homme (cndh)

La villa d’un prince émirati cambriolée à Rabat

Les services de la police judiciaire de la préfecture de police de Rabat et de la brigade antigang ont réussi à interpeller plusieurs individus soupçonnés d’être les auteurs du cambriolage de la résidence d’un prince émirati, de vols opérés au siège du...

Le gouvernement marocain très critiqué sur la question des droits de l’homme

Le gouvernement d’El Othmani doit montrer son engagement sur la question des droits de l’homme, notamment en ce qui concerne les recommandations émises par les organes des Nations Unies, a fait part Amina Bouayach, présidente du...

Maroc : les victimes des années de plomb attendent encore

Les revendications des victimes des années de plomb semblent être perdues dans les dédales des administrations. Le dossier de la retraite complémentaire devrait être régularisé en début d’année, du moins pour une partie des...

Maroc : le CNDH fait des recommandations sur le pass vaccinal

Le Conseil national des droits de l’Homme a fait des recommandations au Chef du gouvernement Aziz Akhannouch suite aux plaintes reçues dans le cadre de l’obligation du pass vaccinal en vigueur au...

Maroc : près de 5000 observateurs nationaux déployés pour les élections

Dans le cadre des échéances électorales du 8 septembre prochain au Maroc, plus 4500 observateurs viennent d’être accrédités. Représentant 44 organisations nationales, ces observateurs seront déployés sur tout le territoire national avec 17 ONG et deux...

Hirak - Manifestations à Al hoceima

Quatre nouveaux détenus du Hirak du Rif décident d’observer une grève de la faim

Après Nasser Zefzafi et son co-détenu, c’est au tour de quatre nouveaux détenus du Hirak du Rif d’entamer une grève de la faim. Ahmed Zefzafi, père du leader du Hirak rifain, a fait cette annonce sur sa page...

Nouvel appel au roi Mohammed VI

66 organisations nationales et internationales, dont plusieurs organisations européennes de défense des droits de l’homme, se sont jointes à l’Association andalouse des droits de l’homme (APDHA) pour demander la libération des 110 personnalités politiques...

Hirak du rif : voici la décision de la Cour de cassation

Deux ans après la décision de la cour d’appel, l’affaire du Hirak du rif a connu, mercredi, un troisième round devant la Cour de cassation de Tanger. Le procès a été reporté à une date ultérieure pour instruction du...

L’appel de HRW au roi Mohammed VI

L’organisation Human Rights Watch (HRW) a demandé au Maroc d’abandonner les poursuites judiciaires contre l’activiste rifain, Rabia al Ablaq. Ce dernier est poursuivi pour un délit d’offense au roi Mohammed VI à qui « il aurait manqué de respect dans des...

Hirak du Rif : Zefzafi et Ahamjik déposent les armes

Nasser Zefzafi et Nabil Ahamjik, détenus à la prison de Ras El Ma, ont décidé d’abandonner leur lutte. Les deux figures du Hirak du Rif ont suspendu ce lundi, la grève de la faim engagée depuis plusieurs semaines contre leurs conditions de...