Comment le Maroc entend insuffler une nouvelle dynamique au secteur de l’habitat

4 août 2020 - 18h30 - Economie - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le ministère de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville a pris de nouvelles mesures consignées dans la loi de finances rectificative 2020 pour soutenir la relance du secteur de l’habitat. Ce secteur a été durement touché par la crise sanitaire liée au coronavirus.

Ces nouvelles mesures qui ciblent à la fois les acquéreurs et les promoteurs permettront au secteur de l’habitat de rattraper le retard accusé depuis le déclenchement de la crise sanitaire, de stimuler le marché, de le fluidifier et de produire une dynamique positive de production.

La première mesure concerne la suspension de l’application du référentiel des prix de l’immobilier. Cette suspension concerne toutes les ventes immobilières dont les actes sont établis à partir de la date du début de l’état d’urgence sanitaire et qui n’ont pas fait l’objet, à ce jour, d’une procédure de régularisation, précise un document du ministère de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville.

La deuxième mesure est relative à l’exonération totale des droits d’enregistrement au profit des acquéreurs des logements sociaux à 140 000 et à 250 000 dirhams jusqu’au 31 décembre 2020. L’objectif est de créer une dynamique d’achat pour assurer la reprise du marché, d’une part et, d’atténuer les charges au profit des ménages souhaitant acquérir un logement social, d’autre part.

La troisième nouvelle mesure concerne la réduction des droits d’enregistrement à hauteur de 50% pour les locaux à usage d’habitation ou aux terrains destinés au même usage à condition que le prix total ne dépasse pas 2,5 millions de dirhams et ce, au 31 décembre 2020.

En outre, le délai de six mois initialement accordé aux promoteurs immobiliers ayant conclu des conventions avec l’État pour la réalisation des programmes de construction de logements sociaux, et ayant reçu l’autorisation de construire avant le début de l’état d’urgence sanitaire a été prorogé à un an.

Sujets associés : Immobilier - Loi de finances (PLF 2023 Maroc) - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Maroc : voici ce qui va changer dans le secteur de l’habitat

Le ministère de l’Habitat, de l’aménagement du territoire et de la politique de la ville prépare une nouvelle génération de cahiers des charges.

Maroc : les défis à relever pour relancer l’habitat et l’urbanisme

De nombreux défis doivent être relevés pour favoriser la relance du secteur de l’habitat et de l’urbanisme, a indiqué samedi, Nezha Bouchareb, la ministre de l’Aménagement du...

Al Hoceima adopte le guichet unique pour les MRE

À l’instar de l’Agence urbaine de Marrakech, celle d’Al Hoceima a pris une des mesures en vue d’améliorer et faciliter le séjour au Maroc des Marocains résidant à l’étranger...

Agence Urbaine de Marrakech : guichet unique destiné aux MRE

L’Agence urbaine de Marrakech (AUM) vient de mettre en place un guichet unique dédié aux Marocains résidant à l’étranger (MRE). Il a pour objectif de prendre en charge tous les...

Nous vous recommandons

Immobilier

La 17ᵉ édition du SMAP Immo s’ouvre à Paris

Après deux années d’absence liée à la pandémie du Covid-19, le salon de l’immobilier marocain, SMAP 2022, s’est ouvert vendredi à Paris. Une quarantaine d’entreprises seront présentes.

Immobilier : voici la tendance des prix à Tanger

Pour le compte du deuxième trimestre de l’année en cours, Bank Al Maghrib a livré ses tendances sur l’immobilier à Tanger, dans son Indice des prix des actifs immobiliers.

Espagne : 681 "Golden Visa" délivrés pour les investissements immobiliers

Un total de 681 visas d’or ont été délivrés par l’Espagne en 2019 à des étrangers. Les bénéficiaires de ce visa exceptionnel ont dépensé plus de 500 000 euros pour l’achat de biens immobiliers.

Flambée des prix de l’immobilier d’entreprise à Casablanca et Rabat

À Casablanca comme à Rabat, les prix de l’immobilier d’entreprise ont connu une augmentation moyenne de 14% entre mai et octobre 2020. C’est ce que révèle une enquête réalisée par le site d’information...

Maroc : un escroc de l’immobilier arrêté à Guercif

La police a procédé à l’arrestation d’un escroc très actif dans la ville de Guercif et ses environs. Il a fait plusieurs victimes à qui il faisait signer des hypothèques sur des appartements dont il n’est pas le propriétaire. Son procès est en...

Loi de finances (PLF 2023 Maroc)

Les avocats durcissent leur grève à Casablanca

De nombreux dossiers en instance devant le tribunal de Casablanca devront attendre encore. Les membres du Conseil de l’Ordre des avocats ont décidé de poursuivre la grève de protestation contre les nouvelles mesures fiscales du Projet de loi de finances...

Maroc : Oxfam lance bientôt une étude sur les incitations fiscales

Oxfam Maroc s’apprête à lancer une étude analytique sur la pertinence et la valeur incitative des dépenses fiscales dont bénéficient annuellement trois secteurs clés de l’économie marocaine : l’immobilier, l’agriculture et l’enseignement...

Fiscalité locale : voici les cadeaux aux contribuables

La nouvelle loi sur la fiscalité locale est en vigueur au royaume depuis le 1ᵉʳ janvier 2021. Elle contient de nombreuses modifications, profitables aux contribuables.

Les mesures du gouvernement pourront-elles sauver le secteur de l’immobilier ?

Le conseil du gouvernement a pris certaines mesures consignées dans le projet de loi de finances rectificative afin de relancer le secteur de l’immobilier touché par le coronavirus. Seulement, ces mesures sont loin de produire l’effet...

Maroc : les avertissements de la DGI aux influenceurs

Les influenceurs marocains sont sommés par la Direction générale des impôts (DGI) de déclarer leurs revenus et de payer leurs impôts. Ils ont reçu des lettres de relance, certainement le dernier avertissement avant la phase de...

Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Atteinte du Covid-19, Latifa Raafat dans un état grave

La chanteuse marocaine Latifa Raafat annonce avoir été touchée par le Coronavirus. Elle vient de quitter l’hôpital Cheikh Zayed, mais son état est jugé instable.

Covid-19 au Maroc : une nouvelle catégorie a accès aux vaccins

À compter du mercredi 24 février, les Marocains âgés entre 60 et 64 ans, ainsi que les personnes atteintes de maladies chroniques pourront recevoir leur dose de vaccin anti-Covid-19. L’annonce a été faite dimanche par le ministère de la...

Maroc : les magasins de vêtements veulent ouvrir

À quelques jours de la fin du confinement, les magasins de prêt-à-porter regrettent d’être oubliés par les autorités locales. Ils attendent impatiemment le feu vert des autorités marocaines afin de reprendre leurs...

Grâce à Israël, le Maroc recevra le vaccin Pfizer-BioNTech

Le Maroc s’apprête à recevoir deux millions de doses d’un nouveau vaccin pour compléter la liste des vaccins qui l’aident à avancer dans la campagne de vaccination contre le Covid-19. Il s’agit du vaccin Pfizer-BioNTech qui sera acheminé au Maroc avec l’aide...

Les MRE appelés à investir pour le rétablissement de l’économie nationale

Les stratégies à adopter afin d’accompagner les investissements des Marocains Résidant à l’Étranger (MRE), étaient au cœur d’une séance de travail entre la ministre déléguée chargée des Marocains résidant à l’Étranger, Nezha El Ouafi, et une délégation de la “13ᵉ...