Le confinement a durement impacté la vie sociale des Marocains

14 novembre 2020 - 15h30 - Ecrit par : A.S

Le spectre d’un deuxième confinement plane sur le Maroc qui connait depuis quelques semaines une flambée des cas de contamination. En dehors des conséquences sur le plan sanitaire et économique, la sociologue Soumaya Naamane a indiqué dans une interview, que les retombées sur le plan social restent tout autant énormes.

La pandémie du Covid-19 et les mesures qui ont été prises ont engendré diverses émotions chez les Marocains. Mais le taux de contamination enregistré depuis la fin du confinement est très préoccupant. Le jeudi 12 novembre, le royaume a enregistré un nouveau pic de contaminations avec 6 195 nouvelles infections au Covid-19, portant le bilan total des personnes contaminées à 276 821. Un reconfinement est envisageable, surtout que le taux de reproduction du virus, actuellement de 1,22, a explosé.

La sociologue Soumaya Naamane souligne que le premier confinement a durement impacté le tissu social. Les familles se sont disloquées, chacun s’est retrouvé isolé face à un ennemi aussi dangereux que le virus. Aujourd’hui, les accolades, embrassades, signes d’affection et de considération ont laissé place à des salutations de loin sans chaleur, teintées de la crainte d’une contamination. La sociologue souligne que cet état de chose est «  une émotion très difficile à vivre  », rapporte menara.ma

Même après le déconfinement, les anciens réflexes ont du mal à revenir, et à raison. La peur d’être contaminée n’a jamais été aussi forte que ces derniers mois. Les moments de fêtes et de convivialité qui devraient permettre aux gens de se réunir sont interdits. Même les mariages se font avec une certaine restriction et dans la plus grande sobriété. Les funérailles qui doivent être des moments de soutien et de compassions se font avec le moins de monde possible.

Néanmoins, le confinement a permis à certains couples de renforcer leurs liens, comme il a creusé davantage le fossé entre d’autres, qui ont découvert à force de passer plus de temps ensemble, qu’ils ne s’aimaient pas vraiment. Un deuxième confinement serait catastrophique, prévient la sociologue qui souligne qu’en temps normal, on a besoin de la chaleur de ses proches pour vivre une difficulté, mais le Covid-19 impose de traverser une telle épreuve dans la solitude. Une situation que beaucoup supportent difficilement, précise la même source.

Tags : Famille - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Déconfinement au Maroc

Aller plus loin

Les Marocains ne supporteraient pas un deuxième confinement

Les Marocains dans leur majorité disent ne pas pouvoir supporter un deuxième confinement. Selon une étude de l’Institut marocain d’analyse des politiques (MIPA), seuls 46% des...

Le spectre d’un reconfinement s’éloigne progressivement du Maroc

Alors que tous les indicateurs sont actuellement dans le rouge, les membres du gouvernement marocain ont longuement débattu lundi de la nécessité d’un retour au confinement. 3...

Le gouvernement marocain divisé sur le reconfinement total

Alors que le Maroc fait face à une résurgence des cas de contamination au Covid-19, les membres du gouvernement peinent à s’accorder sur l’instauration d’un reconfinement...

Les Marocains craignent un nouveau confinement

En pleine crise sanitaire du Covid-19, les Marocains supportent bon gré mal gré leur quotidien rythmé par des mesures de confinement, à savoir, la mise en quarantaine, fermeture...

Nous vous recommandons

Maroc : baisse des prix de l’immobilier

Les prix des actifs immobiliers au Maroc ont connu une baisse de 5,4 % au deuxième trimestre 2021, alors que pendant ce temps, le nombre de transactions a grimpé de 18,8 %.

25% d’étrangers dans les prisons françaises ? Eric Dupond-Moretti réagit

La réduction de 50 % l’octroi des visas pour les Marocains et les Algériens et de 30 % pour les Tunisiens est « une grande initiative » du gouvernement français visant notamment à résoudre le problème de l’immigration. C’est du moins ce qu’a affirmé Eric...

L’Espagnol Navantia livrera un patrouilleur au Maroc

La crise diplomatique entre le Maroc et l’Espagne n’influe pas sur la livraison d’un patrouilleur de dernière génération pour les Forces armées royales (FAR). Navantia prévoit de démarrer sa fabrication en...

Vote sur l’Ukraine à l’ONU : le Maroc absent, il s’en explique

Contrairement à de nombreux pays qui ont voté contre l’invasion de l’Ukraine par la Russie, le Maroc a préféré s’absenter. Le ministère des Affaires étrangères s’en explique dans un communiqué.

Royal Air Maroc va-t-elle augmenter les prix de ses billets ?

À l’instar de la compagnie Air France, Royal Air Maroc (RAM) pourrait augmenter les prix de ses billets pour financer l’utilisation de carburant d’aviation durable, qui permet de réduire les émissions de...

Espagne : des entrepreneurs arrêtés pour exploitation de Marocains

La police nationale de Huelva a arrêté deux entrepreneurs agricoles de fruits rouges pour exploitation présumée de migrants marocains. Ils sont aussi accusés de violations des droits des étrangers et...

Des Marocains vent debout contre l’arrivée des touristes israéliens

Le lancement des vols directs entre le Maroc et Israël n’est pas du goût de milliers d’activistes marocains. Ceux-ci ont lancé une campagne sur les réseaux sociaux pour condamner cette décision.

Réaction de l’Espagne suite au discours du roi Mohammed VI

Le président du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez, a réagi au discours du roi Mohammed VI->mot151, dans lequel le Maroc souhaite inaugurer « une étape inédite » dans les relations avec l’Espagne, basées sur « la confiance, la transparence, la considération...

Quel sort pour les magasins Celio au Maroc ?

Celio, la marque française de prêt-à-porter masculin doit fermer 100 boutiques à travers le monde. Le tribunal de commerce a décidé de l’arrêt de la procédure de sauvegarde. Reste à savoir si ces magasins installés dans plusieurs villes au Maroc vont résister...

Des confidences inédites de Jamel Debbouze

L’humoriste franco-marocain Jamel Debbouze, époux de la journaliste Melissa Theuriau, et par ailleurs père de deux enfants, a fait des confidences pour le moins inédites sur sa vie.