L’idée d’un possible reconfinement angoisse les restaurateurs marocains

8 novembre 2020 - 21h30 - Economie - Ecrit par : J.K

Les professionnels de la restauration, s’inquiètent d’un éventuel reconfinement, partiel ou total, à l’image des pays européens, comme la France, l’Espagne et la Belgique déjà reconfinés. Un reconfinement mettra une fois encore plus d’un et surtout, l’économie marocaine en péril, à en croire plusieurs analystes.

Avec l’ampleur de la propagation de la pandémie, le chef du gouvernement, Saad Eddine El Othmani, n’écarte pas la possibilité d’un retour au confinement général, si la situation empirait. Casablanca enregistre à elle seule, en moyenne 2 000 cas de Covid-19 par jour. Une situation qui laisse croire qu’un reconfinement n’est plus loin, surtout, avec les restrictions imposées par les autorités, obligeant les restaurateurs à fermer à 20h, et l’imposition du couvre-feu à 22h, fait savoir Hespress.

Chez les restaurateurs, c’est le doute et la confusion totale. Si certains secteurs ont pu survivre aux 3 mois de confinement précédents, leur situation reste encore très fragile pour un reconfinement. Interviewé sur Hespress, Jean-Claude Kerenek, patron d’un restaurant, et bien connu à Casablanca, a indiqué que le secteur entamait à peine sa relance. À l’instar de plusieurs restaurateurs, il a bénéficié d’un crédit, mis en place par le comité de veille économique (CVE), pour relancer son restaurant lors du déconfinement. Il prévoit d’ailleurs de prendre un autre, mais la situation actuelle le laisse perplexe, comme plusieurs autres d’ailleurs.

Cette décision, aussi judicieuse soit-elle, mettra en péril tout un secteur qui emploie des milliers de salariés, prévient-il. Par conséquent, " s’ il y a reconfinement, il faut que le gouvernement l’annonce le plus tôt possible, tout en nous laissant un délai de 48h ou 72 h pour nous organiser, et ne pas tomber dans la même situation que la dernière fois", a-t-il suggéré.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Prêt - Emploi - Crise économique - Restauration - Alerte - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Deux semaines de couvre-feu supplémentaires pour Casablanca

Casablanca sera encore bouclée pendant deux semaines supplémentaires en raison de la recrudescence des nouvelles contaminations dues au coronavirus.

Le confinement a durement impacté la vie sociale des Marocains

Le spectre d’un deuxième confinement plane sur le Maroc qui connait depuis quelques semaines une flambée des cas de contamination. En dehors des conséquences sur le plan...

Maroc : les traiteurs aux abois exigent la reprise progressive des activités

L’interdiction des rassemblements et fêtes de tout genre plonge le secteur des traiteurs marocains dans le désarroi. La majorité d’entre eux étant dans l’informel, ils n’ont...

Le Maroc cherche à éviter un reconfinement de la population

Le ministre de la Santé, Khalid Aït Taleb assure que le gouvernement marocain s’évertue à «  éviter le reconfinement national à tout prix  ». Il annonce l’arrivée des premiers...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : les autorités veulent imposer une réduction de la facture énergétique de 30%

Pour faire face à la hausse de la facture énergétique, les autorités ont demandé aux collectivités de baisser drastiquement la consommation de l’électricité des établissements publics et des réseaux d’éclairage public.

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Croissance économique en 2023 : le Maroc entre optimisme gouvernemental et les incertitudes du HCP

En 2023, le Maroc devra faire face à des défis économiques importants, selon le Haut commissariat au plan (HCP). Les experts de cette institution estiment que la croissance économique atteindra seulement 3,3% cette année, en deçà des prévisions du...

Maroc : en difficulté, les hôtels subventionnés par l’Etat

L’État va octroyer une nouvelle subvention aux établissements d’hébergement hôtelier qui présentent des « cas exceptionnels », afin de mettre à niveau leurs infrastructures. Les détails de cette opération ont été publiés. Le dépôt des demandes jusqu’au...

Succès d’une nouvelle émission obligataire lancée par le Maroc

Le Maroc clôture avec succès un emprunt obligataire sur les marchés financiers internationaux d’un montant global de 2,5 milliards de dollars. L’opération fait suite à un Roadshow auprès de la communauté des investisseurs internationaux.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Le FMI confirme l’éligibilité du Maroc à une ligne de crédit

Le Maroc a entamé des négociations avec le Fonds monétaire international (FMI) sur une nouvelle ligne de précaution et de liquidité (LPL), a annoncé, vendredi, le représentant de l’institution financière au royaume, Roberto Cardarelli.

Couverture sociale : un prêt de 3,1 MMDH de la BAD au Maroc

Le Maroc et la banque africaine de développement (BAD) ont signé deux accords de prêt pour le financement d’un projet de céréaliculture et la généralisation de la couverture sociale, portant sur un montant de plus de 3,1 milliards de dirhams.

KFC ouvre de nouveaux restaurants au Maroc

Fidèle à son plan d’expansion initial, KFC, la chaîne de restauration rapide américaine envisage d’ouvrir 10 nouveaux restaurants au Maroc cette année.

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.