Le gouvernement marocain divisé sur le reconfinement total

10 novembre 2020 - 10h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Alors que le Maroc fait face à une résurgence des cas de contamination au Covid-19, les membres du gouvernement peinent à s’accorder sur l’instauration d’un reconfinement total.

Pas de consensus autour du débat sur le reconfinement total du royaume. Les multiples avertissements du chef du gouvernement, Saâdeddine El Otmani basés sur des rapports de la commission scientifique et des experts du ministère de la Santé n’ont visiblement servi à rien. Lors d’une séance au Parlement, il avait déclaré qu’au cas où la pandémie du coronavirus poursuivait sa hausse, le reconfinement total serait inévitable. Sauf que le consensus est difficile à trouver.

Cette situation arrange le ministre du Commerce, Moulay Hafid Elalamy, fait savoir Assabah. "Grâce à Dieu, il n’y a pas d’harmonie entre les ministres car, dans le cas contraire, le ministre de la Santé nous aurait imposé un confinement total qui aurait été une catastrophe pour l’économie de notre pays", a-t-il déclaré. Lors de la discussion du budget de son département au sein de la commission des secteurs productifs, le ministre a affiché son opposition à un confinement total. Selon lui, cette décision entraînerait une grave récession économique et un extrême appauvrissement des ménages.

Sujets associés : Moulay Hafid Elalamy - Saâdeddine El Othmani - Conseil de gouvernement - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Essaouira rejoint la liste des villes reconfinées

Les autorités locales d’Essaouira ont annoncé, vendredi, le renforcement des mesures préventives visant à enrayer la propagation du Covid-19.

Covid-19 : Saâdeddine El Othmani met en garde les Marocains

Face à la flambée des cas de contamination, le chef du gouvernement Saâdeddine El Othmani appelle les Marocains au respect strict des mesures sanitaires édictées afin de freiner...

Un reconfinement serait désastreux pour l’économie marocaine

Face à la hausse des contaminations au Covid-19, les Marocains redoutent un reconfinement généralisé. À l’instar de plusieurs économistes, d’Amine Nejjar, vice-président de...

Maroc : l’économie risque une asphyxie en cas de reconfinement

Avec la recrudescence de nouveaux cas de contamination au Covid-19, l’éventualité d’un nouveau confinement n’est plus à écarter. La décision, si elle se confirmait, porterait un...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Congrès mondial amazigh en colère contre Aziz Akhannouch

Le Congrès mondial amazigh reproche à Aziz Akhannouch d’exploiter l’identité amazighe comme une façade folklorique pour marquer des points politiques pour son parti et à son gouvernement de cautionner la violation des lois marocaines.

Bank Al-Maghrib va aider les banques en difficulté

Suite à l’adoption par le conseil de gouvernement d’un décret, Bank Al-Maghrib (BAM) est autorisée à accorder des liquidités d’urgence aux banques ayant des problèmes de liquidités et de solvabilité. Une mesure saluée par des analystes financiers...

#AkhannouchGetOut : le hashtag devenu viral sur les réseaux sociaux

Au Maroc, la colère monte contre le chef de gouvernement Aziz Akhannouch à cause de la hausse des prix des produits de grande consommation, notamment le carburant. Bon nombre d’internautes marocains continuent de réclamer son départ.

Maroc : une aide directe aux veuves

Le Conseil de gouvernement, présidé par le Chef du gouvernement Aziz Akhannouch, se réunira jeudi 6 avril pour examiner plusieurs projets de décrets, selon un communiqué du département du Chef du gouvernement publié lundi.

Maroc : une bonne nouvelle pour les salariés ?

Le dialogue social entre le gouvernement, le patronat et les syndicats va se tenir en septembre. Le salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) va-t-il augmenter de 5 % dès le 1ᵉʳ septembre, conformément à l’accord signé le 30 avril 2022 ?

Marhaba 2022 : le gouvernement interpellé sur les souffrances des MRE

La hausse des prix des billets d’avion et les tests PCR compliquent voire constituent un frein au retour des Marocains résidant à l’étranger (MRE) au Maroc. La députée du Parti Authenticité et Modernité (PAM), Imane Lamaoui, appelle le gouvernement à...

Le Maroc met fin à l’état d’urgence sanitaire

Le gouvernement marocain a décidé de mettre fin à l’état d’urgence sanitaire en vigueur depuis l’apparition des premiers cas de contamination au coronavirus.

La fête de l’Aïd Al-Adha fait craindre le pire

À quelques jours de la célébration de l’Aïd Al-Adha, le Maroc enregistre de plus en plus de décès liés au Covid-19. Les Marocains craignent que la situation épidémiologique ne s’aggrave avec la célébration dimanche, la fête du sacrifice.

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Maroc : en difficulté, les hôtels subventionnés par l’Etat

L’État va octroyer une nouvelle subvention aux établissements d’hébergement hôtelier qui présentent des « cas exceptionnels », afin de mettre à niveau leurs infrastructures. Les détails de cette opération ont été publiés. Le dépôt des demandes jusqu’au...