Recherche

Maroc : le torchon brûle entre un élu PDJiste et le ministre Abdelouafi Laftit

© Copyright : DR

24 novembre 2020 - 08h00 - Maroc - Par: S.A

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit et le maire de Rabat, Mohamed Seddiki sont à couteaux tirés. Motif du désaccord : l’irrecevabilité du budget du conseil de la ville.

Le wali, Mohamed El Yaakoubi, a opposé une fin de non-recevoir à la validation du projet du budget du conseil de la ville, qu’il juge non conforme à la loi, aux procédures et règlements en vigueur, rapporte Al Massae. En principe, le ministère devrait d’abord valider le projet du budget, ce qu’il n’a pas fait pour deux raisons. La première : les présidents des arrondissements n’ont pas participé à son élaboration. La seconde, le budget a été confectionné selon des estimations de revenus prévisionnels très gonflées voire irréalistes. En conséquence, le conseil de la ville est sans budget depuis le début de l’année.

Le maire PJDiste juge contradictoires les décisions du ministère. À l’en croire, l’Intérieur a annulé les sessions de mai et de juin consacrées au débat sur les budgets des arrondissements, pour reprocher après au conseil de la ville de ne pas avoir associé les présidents de ces arrondissements à l’élaboration du budget. En ce qui concerne le «  gonflement  » des revenus prévisionnels, M. Seddiki explique que les dépenses à effectuer dépassent un milliard de dirhams.

Dans ce bras de fer, l’édile est accusé de mauvaise gestion. Un conseiller de l’opposition affirme que sa gestion est catastrophique. Outre les projets réalisés dans le cadre du programme «  Rabat, ville lumière  », aucune infrastructure n’a été réalisée durant le mandat du maire, malgré les nombreux crédits dont a bénéficié la commune, laisse-t-il entendre.

Mots clés: Rabat , Budget , Abdelouafi Laftit

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact