L’Algérie réagit à la décision américaine de reconnaître le Sahara

13 décembre 2020 - 17h40 - Maroc - Ecrit par : J.K

Le conflit du Sahara occidental "est une question de décolonisation qui ne peut être résolue qu’à travers l’application du droit international et de l’Union africaine" en la matière. C’est ce qu’indique un communiqué du ministère algérien des Affaires étrangères suite à la décision des Etats-Unis de reconnaître la souveraineté du Maroc sur le Sahara.

L’Algérie dit tenir à "l’exercice authentique par le peuple sahraoui de son droit inaliénable à l’autodétermination et à l’indépendance, conformément aux dispositions de la résolution 1514 (XV) portant octroi de l’indépendance aux pays et peuples coloniaux, dont la communauté internationale célèbre, cette année, le 60ème anniversaire", précise le communiqué.

Cette proclamation du 4 décembre, annoncée le 10, continue la même déclaration, est "sans effet juridique" et "pourrait porter atteinte aux efforts de désescalade déployés tous azimuts en vue de préparer le terrain au lancement d’un véritable processus politique et de convaincre les deux parties en conflit, le Royaume du Maroc et le Front Polisario, de la nécessité de s’engager, sans conditions, sur la voie du dialogue, sous l’égide de l’Organisation des Nations Unies, appuyée par l’Union Africaine".

Pour l’Algérie, force doit rester à la "légalité internationale et non la logique de la guerre et des marchés douteux".

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Algérie - Sahara Occidental

Aller plus loin

Réaction du Polisario suite à la reconnaissance de la marocanité du Sahara par les Etats-Unis

Le représentant du Front Polisario à Washington, Mouloud Said dit regretter la décision du président américain sortant Donald Trump relative à la reconnaissance de la marocanité...

Marocanité du Sahara-normalisation avec Israël : « il s’agit définitivement d’une transaction »

Bruce Maddy-Weitzman, spécialiste des relations israélo-marocaines à l’université de Tel-Aviv qualifie de "transaction" la reconnaissance américaine de la marocanité du Sahara...

« L’Algérie a fait échouer le projet du Grand Maghreb »

L’ancien Président tunisien, Moncef Marzouki, est revenu sur le projet du Grand Maghreb, initié en 1989. Il a accusé l’ancien régime du Président déchu, Abdelaziz Bouteflika,...

Le Maroc se dit prêt à rouvrir ses frontières avec l’Algérie

Le chef du gouvernement, Saâdeddine El Othmani a affirmé que le Maroc était prêt à rouvrir ses frontières avec l’Algérie.

Ces articles devraient vous intéresser :

Quatre dirigeants du Polisario tués par un drone marocain

Au moins quatre dirigeants du front du Polisario ont été tués par un drone des Forces armées royales (FAR) dans la zone tampon.

Soupçons de corruption par le Maroc au Parlement européen

Le scandale de corruption qui secoue le Parlement européen continue de livrer ses secrets. Le Maroc est, lui, aussi soupçonné d’avoir sollicité des eurodéputés pour qu’ils interviennent en sa faveur notamment sur la question du Sahara.

L’Espagne tire un trait sur le Sahara occidental

Le ministère espagnol des Affaires étrangères, sous la houlette de José Manuel Albares, a retiré de son site internet une section consacrée au Maghreb et au Moyen-Orient. Auparavant, cette partie incluait l’engagement de l’Espagne pour...