Coronavirus au Maroc : l’efficacité des mesures en cause

10 juillet 2020 - 09h30 - Maroc - Ecrit par : P. A

La situation sanitaire du Maroc prend des proportions alarmantes, à quelques jours de l’entame de la dernière phase de déconfinement. La hausse du nombre de cas positifs ces derniers jours, amène à s’interroger sur l’efficacité des mesures prises par les autorités.

Saïd El Melhaoui et Nabil Azouagh, deux docteurs en statistique et modélisation mathématique de l’Université Mohammed Premier d’Oujda, s’inquiètent de la situation sanitaire au Maroc. Pour mieux comprendre la situation qui, au lieu de s’améliorer, ne fait qu’empirer, les deux chercheurs ont réalisé une étude sur la base des données journalières renseignant sur les nouveaux cas et le taux de positivité au test covid-19, sur la période du 30 mars au 6 juillet 2020, indique le journal l’Economiste.

L’analyse des deux universitaires révèle l’existence de trois points de rupture dans la série des nouveaux cas : le 13 avril, le 12 mai et le 18 juin. Ainsi, ils établissent trois phases pandémiques, auxquelles s’ajoute une quatrième phase (du 19 juin au 6 juillet) qui fait suite au déconfinement adopté le 10 juin.

Dans la première phase, qui court du 30 mars au 18 avril, le taux de positivité du test est de l’ordre de 22 % et le nombre journalier moyen des tests est d’environ 518.

À la deuxième phase, qui part du 19 avril au 12 mai, ce taux a sensiblement chuté à 7,18 %. Dans cette phase, le confinement adopté le 20 mars, a porté ses fruits.

Au cours de la troisième phase, entre le 13 mai et le 6 juillet, où le déconfinement était amorcé, une nouvelle chute significative du taux de positivité a été enregistrée (1,2 % environ). Cette chute a été accompagnée par une forte augmentation du nombre de tests effectués qui a atteint les 18 504.

Après analyse de ces taux par les chercheurs, il ressort que le confinement total a entrainé une réduction considérable du taux d’infection et que le déconfinement progressif semble porter ses fruits, en dépit des variations notées au niveau des taux de positivité. Toutefois, la prudence doit rester de mise, car, estiment les universitaires, le covid-19 continue de résister aux mesures de lutte et de prévention.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Déconfinement au Maroc

Aller plus loin

Coronavirus au Maroc : encore une forte hausse des contaminations

188 nouvelles contaminations ont été enregistrées au Maroc depuis hier soir, a annoncé le ministre de la Santé ce matin. Ce chiffre malheureusement encore élevé survient après...

Coronavirus au Maroc : les explications du ministre de la Santé sur la hausse des cas

Le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb s’est prononcé, mardi 7 juillet, sur la situation épidémiologique et les mesures post-confinement au Maroc.

Coronavirus au Maroc : rebond des contaminations

Le ministère de la Santé a annoncé, ce mardi à 18 h, le recensement de 135 nouveaux cas de coronavirus. Le total des infections au Maroc s’élève à 8 437, depuis l’apparition du...

Coronavirus au Maroc : doit-on craindre le pire ?

La situation épidémiologique du Maroc semble bien maîtrisée, avec à la date du 6 juillet 2020 à 18 h, 237 décès, soit un taux de létalité de 1,65 %, et un taux de guérison de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Le Maroc met fin à la fiche sanitaire

Quelques jours après avoir annoncé la fin de l’état d’urgence sanitaire, les autorités marocaines portent à la connaissance des voyageurs que la fiche sanitaire n’est plus une obligatoire pour accéder au territoire.

Maroc : colère des gérants de salles de fêtes

Après l’impact de la pandémie de Covid-19 sur leurs activités, les propriétaires et gérants de salles de fêtes disent faire face aujourd’hui à une concurrence déloyale insupportable de certains individus proposant des salles informelles et des villas...

Maroc : plus de mariages, moins de divorces

Le Haut-commissariat au plan (HCP) vient de livrer les dernières tendances sur l’évolution démographique, le mariage, le divorce et le taux de procréation par rapport à 2020, année de la survenue de la crise sanitaire du Covid-19.

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Royal air Maroc relance une ligne vers le Portugal

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la reprise de la liaison Casablanca-Porto. Cette ligne est restée suspendue depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Le Maroc prépare les aéroports de demain

Le Maroc prévoit de se doter d’un nouveau Schéma directeur aéroportuaire national à l’horizon 2045, le dernier élaboré en 2013 étant devenu obsolète.