Recherche

Coronavirus : le soleil comme antidote ?

© Copyright : DR

3 juin 2020 - 06h30 - Monde

En Belgique, une amélioration des contaminations est constatée depuis plusieurs jours. Cette baisse des infections serait liée à la période caniculaire que traverse le pays, selon l’épidémiologiste, Marius Gilbert.

Invité du JT de RTBF, Marius Gilbert a évoqué un lien possible entre la météo et le covid-19 en Belgique. Selon l’épidémiologiste, les rayons UV détruisent le virus. À l’en croire, ces rayons UV sont utilisés pour désinfecter les masques. "Une publication scientifique montre que le virus excrété dans l’air par un malade, ne survit que quelques minutes en plein soleil. Et puis, nous sommes à l’extérieur où l’air circule. Des facteurs qui limitent les risques", a-t-il ajouté.

Au cours de sa présentation, Marius Gilbert est également revenu sur les nouvelles contaminations. Pour le spécialiste, la Belgique doit craindre à nouveau une autre vague de contaminations, malgré les résultats rassurants. L’épidémiologiste a par ailleurs reconnu l’efficacité des mesures prises (distanciation sociale, port de masque). "Même si nous sommes plus nombreux à reprendre une vie plus ou moins normale, nous le faisons avec des précautions que nous ne prenions pas avant, a-t-il rappelé.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact