Recherche

Des côtes marocaines pourraient disparaître

© Copyright : DR

3 novembre 2019 - 16h00 - Société

Selon une étude américaine qui vient d’être publiée, la mer pourrait engloutir une bonne partie des villes marocaines d’ici 2050.

Plusieurs villes côtières marocaines du littoral méditerranéen et atlantique sont menacées de disparition dans les trente prochaines années, indique le rapport d’une étude sur le climat réalisée par une organisation américaine basée à New Jersey, aux États-Unis, et​ publiée par la revue « Nature Communications ».

Et, pour cause, la montée du niveau de la mer, conséquente au réchauffement climatique.

Sur la Méditerranée, la zone située entre Saïdia et Nador, à l’embouchure de l’Oued Moulouya et les côtes des Oued Laou et Marti seront durablement inondées.

Sur l’Atlantique, plusieurs zones seront submergées, au niveau du littoral allant de Larache jusqu’à Kénitra, en passant par Moulay Bousselham.​

Au sud, le rive nord de l’Oued Bouregreg​ et la côte allant de Mohammédia à Casablanca, le port de la ville et la mosquée Hassan II également situés sous le niveau de la mer seront touchés.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact