Covid-19 : la mobilisation de l’industrie marocaine reconnue et saluée

18 juillet 2020 - 23h00 - Economie - Ecrit par : I.L

Le Maroc a réagi positivement face à la pandémie du coronavirus sur tous les volets. Dans un rapport élaboré en collaboration avec l’Agence marocaine de développement des investissements et des exportations (AMDIE), le cabinet d’intelligence économique Oxford business group a apprécié la mobilisation générale de l’industrie marocaine, face au coronavirus.

Dans ce rapport, une analyse détaillée a été faite sur la manière dont différentes branches de l’économie, telles que le textile, l’agroalimentaire, l’industrie automobile et aéronautique ou encore le secteur des TIC et du offshoring ont adapté leurs opérations et collaboré avec le secteur public. Il s’agit d’appuyer le Royaume dans ses efforts visant à atténuer les retombées de la crise sanitaire.

Selon le rapport d’OBG, il contient un entretien avec le ministre de l’Industrie Moulay Hafid Elalamy, qui relate également comment le Maroc a réussi à développer d’importantes capacités industrielles afin de produire des biens essentiels, tels que des masques pour le marché national et international, des tests de dépistage du Covid-19, et à limiter ainsi les importations.

Par ailleurs, le même rapport a clarifié le rôle joué par l’industrie agroalimentaire tout au long de la crise sanitaire. Elle est parvenue à maintenir un approvisionnement constant grâce à des capacités de production importantes et à des chaînes de valeur solides qui ont permis de limiter les perturbations, relève le même document.

En ce qui concerne le volet de la digitalisation, OBG analyse les efforts réalisés afin d’accélérer la mise en place de solutions et de plateformes numériques pour assurer la continuité des services clés tels que l’éducation, les soins de santé et l’administration publique. Comme l’indique le rapport, l’agilité des entreprises marocaines a mis en valeur le potentiel du Maroc en tant que base industrielle prête à croître davantage, tout en réaffirmant sa situation géographique avantageuse proche de l’Europe tant pour les activités offshore que nearshore de production et de prestation de services, a-t-il précisé.

«  Au Maroc, la lutte contre le coronavirus s’est caractérisée par une mobilisation généralisée du secteur industriel, une mobilisation rendue possible par des années de lourds investissements et de stratégies prospectives, comme le Plan d’accélération industrielle 2014-2020  » a déclaré Andrew Jeffreys, président directeur général d’OBG, à l’occasion de la publication du rapport.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Ministère de l’industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies

Aller plus loin

Maroc : le budget d’investissement du ministère de l’Industrie en recul de 44,08%

Le budget d’investissement du ministère de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique pour le compte de l’année 2021 s’élève à près de 1,21 milliard de DH,...

Le Maroc dans le top 10 des pays qui ont gagné le pari de la vaccination contre le Covid-19

Le Maroc fait partie des 10 premiers pays qui ont réussi le défi de la vaccination contre le Covid-19. Le classement a été fait mercredi par le Bureau de l’Organisation mondiale...

Le Maroc engagé pour une décarbonisation de l’industrie

Le Maroc se positionne dans la course à la décarbonisation pour l’amélioration et la compétitivité du secteur industriel. Il s’agit non seulement de sécuriser les marchés...

Le Maroc, un choix avantageux pour l’Europe

Le Maroc est actuellement une alternative crédible pour les pays européens. Face à la presse, mardi, à Rabat, le ministre de l’Industrie, du commerce, de l’économie verte et...

Ces articles devraient vous intéresser :

La Société générale se sépare de sa filiale marocaine

Les négociations sont très avancées pour le rachat par le groupe Saham Finances, fondé et dirigé par l’ancien ministre de l’Industrie et du Commerce, Moulay Hafid Elalamy (MHE) d’une grande partie de la société générale du Maroc.

La marque Lacoste présente ses excuses au Maroc

L’affaire des polos Lacostearborant une carte tronquée du Maroc, excluant ses provinces du sud, connaît un nouvel épisode. Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, a confirmé que les responsables de la célèbre marque française de...

Bonne nouvelle pour les MRE : Importations de meubles usagés désormais libres

Le ministère marocain de l’Industrie et du commerce vient de lever les restrictions à l’importation par les Marcains résidant à l’étranger des meubles en bois, des tapis et autres articles électroménagers usagés.