Recherche

Le Maroc engagé pour une décarbonisation de l’industrie

© Copyright : DR

17 novembre 2020 - 05h40 - Société - Par: G.A

Le Maroc se positionne dans la course à la décarbonisation pour l’amélioration et la compétitivité du secteur industriel. Il s’agit non seulement de sécuriser les marchés actuels, mais également, d’attirer de nouveaux dans le monde post-Covid.

Le secteur industriel marocain joue la carte de l’innovation et de la compétitivité. Trois chantiers stratégiques ont été identifiés et seront menés d’ici 2023. Parmi ces chantiers, il y a celui qui a pour ambition de positionner le Royaume comme base industrielle décarbonisée à travers la mobilisation d’une partie des énergies renouvelables du Royaume. Les deux autres chantiers concernent la confirmation de la place industrielle du Royaume et la conquête de nouveaux marchés, l’amélioration de la compétitivité du Royaume, rapporte aujourdhui le Maroc.

Le Covid-19 a remis les compteurs à zéro et le Maroc veut en profiter pour être une alternative crédible pour l’Europe qui a décidé de mettre en place une nouvelle taxe appelée la taxe carbone. Le ministre de l’Industrie, du commerce et de l’économie numérique et verte, Moulay Hafid Elalamy avait affirmé devant les députés que la tendance en Europe est à l’accélération du virage écologique après la crise du coronavirus.

Le Maroc dans ce sens, n’a pas de soucis à se faire, puisqu’il avait déjà fait le pari du développement durable en investissant massivement au cours des deux dernières décennies dans les énergies propres. « Cette politique d’anticipation des tendances mondiales que nous avions au Maroc montre aujourd’hui tout son sens. Nous allons porter dans un horizon très proche la part des énergies propres à 52% dans notre mix énergétique. Une partie de cette production d’énergie verte peut être orientée vers l’industrie. C’est cela notre orientation. Et nous allons l’approfondir davantage », avait confié le ministre au Parlement.

D’ailleurs, les contours de la nouvelle stratégie industrielle avaient été présentés aux patrons d’industrie lors du Conseil national de l’entreprise, tenu en septembre au siège de la Confédération générale des entreprises du Maroc. Il s’agit d’accompagner les filières industrielles, promouvoir l’entrepreneuriat, favoriser l’émergence d’une nouvelle génération d’industriels, précise la même source.

Mots clés: Union européenne , Energie , Moulay Hafid Elalamy , Industrie , Ministère de l’industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact