Recherche

Covid-19 : l’affaire de trafic de tests PCR à Fès n’a pas encore livré tous ses secrets

© Copyright : DR

4 décembre 2020 - 22h30 - Société - Par: G.A

Le trafic de tests PCR au CHU de Fès semble être l’œuvre d’un grand réseau bien organisé. Les interrogatoires menés après l’arrestation des deux internes, confortent les enquêteurs sur la thèse d’un réseau qui va au-delà des deux personnes arrêtées.

Les deux suspects arrêtés dimanche dernier sont, selon des sources du quotidien Akhbar Al Yaoum, des médecins internes qui poursuivent encore leur formation en 2ᵉ année à la faculté de médecine et de pharmacie de Fès. Leur mode opératoire consiste à détourner les patients désireux de faire un test PCR. Ils se rendent chez ces personnes, font les prélèvements qu’ils transfèrent au laboratoire d’analyses du CHU et empochent l’argent.

C’est d’ailleurs de cette façon que les deux internes ont été arrêtés, en flagrant délit, alors qu’il percevait 500 DH de a part d’une femme après un test à domicile. Les deux suspects ont été présentés devant le procureur général mardi matin, après la fin de leur garde à vue.

Ce n’est pas la première fois que le CHU de Fès se retrouve éclaboussé par une affaire du genre. L’hôpital avait déjà fait l’objet d’une enquête pour des détournements de médicaments et de produits médicaux publics commercialisés en dehors de tout cadre juridique. Un infirmier et un délégué médical avaient été arrêtés à l’époque.

Mots clés: Coronavirus au Maroc (Covid-19) , Fès , Arrestation , Santé

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact