Recherche

Crise avec le Maroc : les États-Unis mettent en garde l’Espagne

© Copyright : DR

26 juin 2021 - 13h30 - Maroc - Par: S.A

Les États-Unis ont mis en garde l’Espagne contre les dangers liés à la sécurité, notamment le terrorisme, qui la guette si la crise avec le Maroc n’est pas résolue. C’est l’essentiel à retenir d’une rencontre entre le ministre de l’Intérieur espagnol Fernando Grande-Marlaskaa et le secrétaire d’État américain à la sécurité intérieure Alejandro Mayorkas.

Des mises en garde des États-Unis contre les menaces terroristes qui planeraient sur l’Espagne si elle ne réussit pas à désamorcer la crise avec le Maroc plus tôt. Le voisin du Nord semble prendre au sérieux ces mises en garde. Le ministre espagnol a assuré que le gouvernement travaille discrètement mais avec la force nécessaire afin de rétablir les relations importantes avec un pays ami (le Maroc, NDLR), rapporte Assabah. Au cours d’une conférence de presse, il a d’ailleurs pris l’engagement d’adhérer aux efforts de lutte internationale contre le terrorisme dirigé par les États-Unis.

À lire : Tensions avec le Maroc : l’Espagne demande l’aide des Etats-Unis

Avant les Américains, les experts espagnols en sécurité avaient alerté le président du gouvernement, Pedro Sanchez, sur les conséquences d’une rupture des relations avec les services de renseignement marocains. Actuellement, le niveau d’alerte du dispositif espagnol de lutte contre le terrorisme est passé à l’orange prévoyant ainsi un danger grave et imminent en Espagne. Il s’agit du niveau maximum d’un risque imminent d’attentat instauré sur l’ensemble de l’Espagne depuis juin 2015.

À lire : African Lion 2021 : le Maroc écarte l’Espagne

Dans une déclaration au journal Okdiaro, des sources sécuritaires de haut rang ont indiqué que le transfert du leader du Polisario, Brahim Ghali à l’hôpital de Logroño était une erreur qui pourrait aggraver la pression sur les mesures sécuritaires. Selon elles, la rupture des contacts avec les services de renseignement marocains sur des sujets comme la surveillance des cellules jihadistes représente un danger qui menace l’Europe en général et l’Espagne en particulier. Aussi, ont-elles souligné le rôle combien important des services de renseignement marocains. Ceux-ci maîtrisent, ont-ils rappelé, les informations que leur communiquent des agents infiltrés dans les mosquées et dans les milieux djihadistes. Les experts de sécurité espagnols ont en outre appelé à éviter l’expérience de 2014 vécue par la France. Une crise similaire entre Paris et Rabat.

Mots clés: États-Unis , Terrorisme , Espagne

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact