Le Maroc, un « allié incontournable » pour les Etats-Unis

18 juin 2021 - 14h20 - Maroc - Ecrit par : J.K

La coopération militaire entre le Maroc et les États-Unis est « sans limite » et porteuse d’énormes opportunités pour l’avenir. C’est ce qu’a déclaré le Général de division, Andrew M. Rohling, Commandant général adjoint pour l’Afrique et commandant de l’unité opérationnelle de l’armée des États-Unis pour l’Europe méridionale, lors d’une conférence de presse par téléphone sur l’exercice militaire maroco-américain « African Lion 2021 ».

Le Maroc a été le premier pays à reconnaître les États-Unis d’Amérique en 1777, a rappelé le chef militaire américain, indiquant que les relations entre les deux pays, vieilles de 200 ans, doivent être renforcées. Aussi, a-t-il mis l’accent sur le rôle du Maroc comme un allié « incontournable » en Afrique du Nord, grâce à sa « contribution conséquente » à la préservation de la paix et à la stabilité au Maghreb. Le Maroc, qui, a poursuivi le Général Rohling, accueille tous les ans cet exercice militaire conjoint, l’un des « plus importants et compliqués au monde auquel prennent part directement 8000 militaires venant de huit pays, en plus de 15 observateurs qui sont des participants potentiels pour l’exercice African Lion 2022 ».

Le responsable US a rappelé le matériel terrestre, aérien et maritime déployé ces deux dernières semaines, dans plusieurs activités interalliées à travers les territoires marocain et tunisien, dans le but de renforcer « l’interopérabilité entre les participants en matière de planification et de conduite d’opérations interarmées ».

Ce 17ᵉ exercice combiné maroco-américain « African Lion 2021 » se déroule dans les régions d’Agadir, Tifnit, Tan-Tan, Mehbes, Tafraout, Ben Guérir et Kenitra. Y prennent part, en plus des États-Unis d’Amérique et du Maroc, la Grande-Bretagne, le Brésil, le Canada, la Tunisie, le Sénégal, les Pays-Bas, l’Italie, ainsi que de l’Alliance Atlantique, ainsi que des observateurs militaires d’une trentaine de pays représentant l’Afrique, l’Europe et l’Amérique. « African Lion 2021 », prend fin ce 18 juin 2021.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Coopération - États-Unis - Défense - Armement

Aller plus loin

Les États-Unis renforcent la défense aérienne marocaine

Dans le projet de budget militaire pour l’année 2023, présenté fin juillet au Congrès, les États-Unis prévoient de financer un réseau de défense aérienne dans les pays de la...

Sahara : Washington réitère son soutien au Maroc

Antony Blinken, Secrétaire d’État américain, a assuré que les États-Unis ne reviendraient pas sur leur décision de reconnaître la marocanité du Sahara.

Bloc anglo-saxon : une opportunité économique pour le Maroc ?

Le Maroc pourrait être l’un des grands bénéficiaires de l’alliance scientifique et technologique qui se met en place entre les États-Unis, l’Australie et le Royaume-Uni selon...

Les États-Unis saluent les efforts du Maroc pour la paix et la sécurité

Le Secrétaire d’État adjoint par intérim aux Affaires du Proche-Orient Joey Hood s’est entretenu ce mercredi à Rabat avec le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita....

Ces articles devraient vous intéresser :

Espagne : Navantia démarre la construction du patrouilleur marocain

Les chantiers navals de Navantia, situés à Puerto Real et San Fernando, ont lancé lundi la construction d’un navire spécialisé pour la Marine espagnole, le “Poséidon”, ainsi que d’un patrouilleur hauturier destiné à la Marine Royale Marocaine.

Le Maroc aurait réceptionné des drones SpyX israéliens

Les Forces armées royales (FAR) marocaines auraient réceptionné un lot de drones suicides SpyX développés par la société israélienne BlueBird Aero System.

Que retenir de la visite de l’inspecteur de l’Artillerie des FAR en Israël ?

Le général de division Mohamed Benawali, inspecteur de l’Artillerie des Forces armées royales (FAR), s’est récemment rendu en Israël. Cette visite de travail s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations de coopération militaire entre les FAR...

Les militaires marocains s’imprègnent des capacités technologiques de l’armée israélienne

Les militaires marocains participant à la Conférence internationale Innovation et Défense organisée en Israël ont été entretenus sur les nouvelles capacités technologiques de l’armée israélienne.

La fabrication de drones militaires devient réalité au Maroc

Le Maroc a démarré les activités industrielles de défense, notamment la fabrication de drones équipés de matériel d’observation, de surveillance et d’armement.

Le Maroc et le Cambodge veulent organiser un forum d’affaires

En marge de la visite de Prak Sokhonn, vice-premier ministre et ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération internationale du royaume du Cambodge au Maroc, il a été décidé de l’organisation d’un forum d’affaires.

La normalisation des relations avec le Maroc booste les exportations d’armes israéliennes

Depuis la normalisation des relations entre le Maroc et Israël, les exportations d’armes israéliennes ne cessent d’augmenter. Une hausse de 30 % a été enregistrée l’année dernière grâce, notamment, au Maroc.

Accord de pêche : le Maroc et l’UE font le point

La quatrième Commission mixte de l’Accord de partenariat dans le domaine de la pêche durable entre l’Union européenne et le Maroc s’est réunie les 9 et 10 novembre à Rabat.

Le Maroc modernise ses Forces royales air avec des nouveaux hélicoptères

Les Forces royales air devraient bientôt recevoir de nouveaux hélicoptères H135M commandés auprès du constructeur européen Airbus Helicopters.

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.