Un don américain pour restaurer Volubilis

17 juillet 2021 - 08h20 - Ecrit par : A.T

Une subvention de 1,7 million de dirhams a été accordée à l’organisation non gouvernementale marocaine Ifker par l’administration américaine pour son projet de conservation et de restauration d’une collection de mosaïques à Volubilis (région de Meknès).

L’aide s’inscrit dans le cadre du Fonds des ambassadeurs pour la préservation de la culture. Un programme du Département d’État géré par l’ambassade des États-Unis à Rabat, dans le but de restaurer les mosaïques et les présenter au public, indique un communiqué de l’ambassade.

La note précise que l’association organisera également des programmes d’éducation et de sensibilisation, soulignant l’importance des pièces restaurées pour le patrimoine culturel marocain.

Le projet s’appuie sur le partenariat déjà existant entre Ifker et le Getty Conservation Institute des États-Unis qui fournira son expertise et une formation techniques. L’ouvrage à restaurer « est un joyau de la couronne des sites du patrimoine marocain. C’est pourquoi les États – Unis s’estiment heureux de joindre leurs forces à l’Association Ifker, au Getty Conservation Institute et au ministère de la Culture, afin d’aider à restaurer ces mosaïques historiques ». 

« Fiers aussi de participer à cette initiative et de soutenir la formation professionnelle, ainsi que les programmes d’éducation et de sensibilisation pour la communauté locale », a ajouté Lawrence Randolph, chargé d’affaires de l’Ambassade des États-Unis.

Selon Zoubir Chattou, président de l’Association Ifker, « ce projet contribuera au développement économique et social de la région du Massif de Zerhoun ». « Notre association, qui travaille en étroite collaboration avec les populations locales, vise, dans le cadre de ce projet, à relancer les opportunités touristiques post-Covid-19, créer des emplois et participer au renforcement de l’attractivité économique et culturelle de la région », a-t-il déclaré.

A lire : Accord de libre-échange entre les États-Unis et le Maroc : 15 ans déjà

Les travaux seront l’occasion pour l’Association Ifker d’impliquer les jeunes et les travailleurs de la communauté locale dans le processus de restauration en leur fournissant une formation professionnelle destinée à créer des moyens de subsistance dans les domaines de la préservation historique et du tourisme.

Le site Volubilis est le plus grand et le plus célèbre site archéologique au Maroc, désigné site du patrimoine mondial par l’UNESCO en 1997.

Tags : Tourisme - Patrimoine - Volubilis - Ministère du Tourisme

Aller plus loin

Le Maroc, un « allié incontournable » pour les Etats-Unis

La coopération militaire entre le Maroc et les États-Unis est « sans limite » et porteuse d’énormes opportunités pour l’avenir. C’est ce qu’a déclaré le Général de division, Andrew M....

«  Pour les États-Unis, le Maroc est plus fiable que l’Espagne  »

Le politologue espagnol, Pedro Altamirano affirme que le Maroc est devenu une valeur sûre pour la défense, «  un partenaire fidèle des États-Unis plus fiable que l’Espagne ...

Maroc : enquête sur des subventions accordées aux associations

Le ministère de l’Intérieur veut en savoir davantage sur les subventions accordées par certaines assemblées élues à des associations dans des conditions très floues. Une commission...

Accord de libre-échange entre les États-Unis et le Maroc : 15 ans déjà

Il y a exactement 15 ans que les États-Unis et le Maroc ont signé l’accord de libre-échange. Ce 7 juin, la Chambre de Commerce Américaine au Maroc (AmCham Maroc) et la Mission des...

Nous vous recommandons

Le téléphérique de Tanger ne plait pas à tout le monde

Les membres de la société civile de Tanger sont vent debout contre le projet du téléphérique de la ville devant être mis en service en 2024. Ceci, pour plusieurs raisons.

Maroc : appel au remplacement du français par l’anglais

Bon nombre de Marocains appellent au remplacement du français par l’anglais comme première langue étrangère du pays en raison de son importance et de son utilisation dans les sciences. Dans ce sens, ils mènent une campagne massive sur les réseaux...

La crise avec le Maroc à l’origine d’une rencontre manquée entre Lamamra et Blinken ?

Alors que le secrétaire d’État, Antony Blinken a rencontré ses homologues iranien, français et russe lors de la 76ᵉ session de l’Assemblée générale de l’ONU à New York, aucune rencontre n’a eu lieu avec le chef de la diplomatie algérienne, Ramtane Lamamra. Le...

Expulsion de l’imam Mohamed Toujgani : un signal au Maroc ?

Le retrait du permis de séjour de Mohamed Toujgani, imam principal de la mosquée Al Khalil à Molenbeek, et par ailleurs d’origine marocaine, serait un signal au Maroc. La Belgique avait entre-temps dénoncé l’ingérence et l’espionnage marocain dans le cadre...

Vahid Halilhodzic est fier de son équipe

Le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, enchaîne les victoires depuis le début des éliminatoires pour la Coupe du monde 2022. Avec quelques changements opérés dans l’effectif, le coach des Lions de l’Atlas a fait un parcours sans faute en remportant 4...

Sebta et Melilla : probable réouverture des frontières en mars 2022

L’Espagne et le Maroc se seraient accordés pour procéder à la réouverture des frontières de Sebta et Melilla d’ici le premier trimestre de 2022.

Maroc : Aya Gold & Silver réalise de belles performances

La société canadienne Aya Gold & Silver a enregistré de belles performances au deuxième trimestre 2021. Sa production d’argent au Maroc a augmenté de 219 %.

Badr Hari chute dans le classement Glory

Badr Hari a perdu plusieurs places dans le classement de l’organisation de kickboxing Glory, après sa défaite face au Polonais Arkadiusz Wrzosek le weekend dernier à Rotterdam.

Maroc : vers la dépénalisation de la consommation d’alcool ?

On en sait un peu plus sur la réforme du Code de procédure pénale en attente d’être adopté au Maroc. Selon les explications fournies par le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, cette réforme entend entre autres, introduire la dépénalisation de la...

Voici les voitures les plus vendues au Maroc depuis le début de l’année

Le marché automobile continue sur sa bonne dynamique cette année. À fin novembre dernier, les ventes de voitures neuves au Maroc ont atteint 156 920 unités soit une hausse de 8,97 % par rapport à la même période de 2019. Les marques Dacia et Dongfeng Sokon...