Recherche

Un crocodile aperçu au fleuve Bouregreg, à Rabat

© Copyright : DR

14 juin 2014 - 12h31 - Maroc

Un crocodile mesurant plus de 1,50 mètres aurait été aperçu en début de semaine au fleuve Bouregreg, séparant les deux villes jumelles de Rabat et Salé. La gendarmerie maritime et la protection civile ont quadrillé cette zone. Le reptile aurait été vu pour la dernière fois près de la Marina de Salé.

D’après une source responsable citée par le quotidien Al Massae, la gendarmerie maritime a ratissé les zones, où des citoyens affirment avoir vu le reptile, sans arriver à le trouver.

Le crocodile aurait été également aperçu non loin du pont Hassanien, près d’une infrastructure touristique située sur la rive droite du fleuve Bouregreg, du côté de Salé. Le reptile aurait peut-être été lâché par le propriétaire d’un yacht amarré dans la Marina de Salé.

Des recherches infructueuses et des inquiétudes

Des recherches sont menées depuis en coordination entre plusieurs services des autorités locales. Les enquêteurs estiment que si crocodile il y a, il aurait peut-être longé le fleuve pour se diriger vers la vallée de l’Oulja, ou Akrach.

Photo du crocodile aperçu au fleuve Bouregreg

Les commentaires fusent sur internet en réaction à cette information. Des centaines d’internautes marocains estiment que le chef du gouvernement Abdelilah Benkirane avait raison de parler de crocodiles. "Les crocodiles apparaissent en pleine capitale pour prouver que le leader islamiste avait raison", peut-on lire.

Mots clés: Rabat , Salé , Bouregreg , Abdelilah Benkirane

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact