David Govrin évoque les défis du Maroc et d’Israël

22 décembre 2021 - 22h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Un an après la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël, l’ambassadeur de l’État hébreu à Rabat, David Govrin évoque les grands défis que les deux pays devront relever.

Dans une tribune publiée par le journal arabophone Assabah, David Govrin vante un bilan positif de la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël, actée le 10 décembre 2020, et de l’accord tripartite signé en présence du roi Mohammed VI, le 22 décembre 2020. Le diplomate israélien note que les relations avec le Maroc diffèrent de celles liant Israël aux autres pays signataires des Accords d’Abraham, car les deux pays avaient déjà, au milieu des années 90, ouvert des bureaux de liaison à Tel Aviv et à Rabat.

À lire : Maroc-Israël : vers de nouveaux accords de coopération commerciale

David Govrin rappelle les nombreuses actions entreprises par les deux pays ces douze derniers mois : la signature de nombreux accords et des mémorandums d’entente dans plusieurs domaines de coopération ; le renforcement de la coopération académique et scientifique entre les universités et les instituts de recherche ; la signature des accords visant à renforcer la coopération militaire dans les domaines tels que le renseignement, l’industrie militaire, la formation (exercices conjoints entre les Forces armées royales et Tsahal, les forces de défense et de sécurité israéliennes) et la vente de drones et des armes au royaume ; la signature d’un accord-cadre économique de grande envergure dès l’année prochaine, etc.

À lire : La coopération Maroc-Israël peut ramener la paix au Moyen-Orient selon Washington

Aux yeux du diplomate israélien, le bilan est globalement satisfaisant. Toutefois, de grands défis restent à relever. Selon lui, le défi le plus important est de traduire la paix en prospérité pour les deux parties. Le deuxième défi, poursuit-il, consiste à démontrer qu’il est possible de construire une paix véritable, non seulement avec les gouvernements mais aussi avec les peuples du Moyen-Orient. David Govrin est persuadé que l’Histoire du Maroc, qui se distingue par la tolérance, la modération et le vivre-ensemble entre juifs et musulmans, fera des émules ailleurs.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Rabat - Israël - Normalisation Maroc Israël - Relations Maroc Israël

Aller plus loin

Maroc-Israël : vers de nouveaux accords de coopération commerciale

Le Maroc et l’Israël prévoient la signature d’un nouvel accord visant à renforcer le développement commercial et industriel entre les deux pays.

David Govrin : « Le Maroc peut servir de médiateur entre Israël et le Hamas »

David Govrin, chef du bureau de liaison d’Israël à Rabat estime que le Maroc peut servir de médiateur entre son pays et le Hamas. Un rôle que le royaume a joué par le passé.

Les États-Unis, le Maroc et Israël vont célébrer l’an 1 de l’accord tripartite

Les États-Unis, le Maroc et Israël entendent célébrer l’an 1 de l’accord tripartite signé au palais du roi Mohammed VI, quelques jours après la reconnaissance américaine de la...

Israël fait un pas de plus vers le renforcement de ses relations avec le Maroc

Israël vient d’annuler l’avertissement aux voyageurs israéliens souhaitant se rendre au Maroc renforçant ainsi ses relations avec le royaume. Cet avertissement était en place...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le PJD exprime son regret après la mise en garde du Cabinet royal

Le Parti Justice et Développement (PJD) est sorti de son silence après avoir été recadré par le Cabinet royal au sujet des relations du Maroc avec Israël. Dans un communiqué signé par son secrétaire général, Abdelilah Benkirane, le parti a exprimé son...

Agriculture : appel au renforcement de la coopération entre le Maroc et Israël

Le ministre israélien de l’Agriculture appelle le Maroc et l’État hébreu à s’investir davantage dans le développement du secteur agricole à travers la signature d’accords de partenariat.

Israël importe des étrogs marocains pour la fête de Souccot

Pour la célébration de la fête de Souccot cette année, les juifs d’Israël vont utiliser des étrogs marocains. Une grande quantité de ce fruit a été acheminée en Israël, en raison des restrictions liées à la loi juive et grâce à la normalisation des...

Comment le Maroc et Israël renforcent leur coopération militaire

Depuis la normalisation de leurs relations en décembre 2020, le Maroc et Israël travaillent à renforcer leur coopération militaire au grand dam de l’Algérie, qui craint pour sa sécurité.

Le Maroc et Israël consolident leur coopération dans le secteur des transports et de la Logistique

Une délégation marocaine composée d’acteurs clés du secteur des transports et de la logistique a effectué une visite de travail de trois jours à Tel-Aviv, et ce pour consolider la coopération entre le Maroc et Israël dans le secteur de la logistique.

Le trafic aérien entre le Maroc et Israël progresse

Six mois après le lancement des vols directs entre le Maroc et Israël, le trafic aérien progresse et continuera de progresser, présageant ainsi de belles perspectives.

Maroc-Israël : deux ans de relations fructueuses, selon Alona Fisher-Kamm

Mardi a été célébré le deuxième anniversaire de la reprise des relations entre le Maroc et Israël. Une occasion pour Alona Fisher-Kamm, cheffe par intérim du bureau de liaison de Tel-Aviv à Rabat, de faire le bilan de ce rapprochement.

Bientôt l’ouverture par Israël d’une mission commerciale au Maroc

L’évolution des relations commerciales entre Rabat et Tel Aviv et l’engouement des investisseurs incitent Israël à ouvrir prochainement une mission commerciale au Maroc.

Maroc : pressions pour rompre les relations avec Israël

Alors que Israël intensifie sa riposte contre le mouvement palestinien du Hamas, de nombreux Marocains multiplient les appels à rompre les relations diplomatiques entre le Maroc et l’État hébreu. Au Maroc, de nouvelles manifestations ont été organisées...

Israël va financer l’institutionnalisation du forum du Néguev

Le bureau du Premier ministre israélien Yair Lapid a annoncé dimanche l’intention de son gouvernement d’accompagner l’institutionnalisation et le financement du Forum du Néguev, auquel participe le Maroc.