Une découverte au Maroc bouscule les connaissances sur les dinosaures

25 août 2023 - 15h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Des fossiles de deux nouvelles espèces de dinosaures appartenant aux Abelisauridae, une famille de dinosaures carnivores qui rivalisaient avec les célèbres tyrannosaures de l’hémisphère nord, ont été découverts au Maroc. Cette découverte met en lumière la fin de l’ère des dinosaures en Afrique.

Une équipe de scientifiques dirigée par Dr Nick Longrich, du Milner Center for Evolution de l’Université de Bath (Angleterre) a découvert au Maroc des fossiles de cousins primitifs de T.rex qui avait un museau de bouledogue court et des bras encore plus courts, rapporte Cretaceous Research. Les fossiles ont été précisément découverts près de Casablanca, aux environs de Sidi Daoui et Sidi Chennane : une espèce représentée par un os du pied d’un prédateur d’environ deux mètres et demi (huit pieds) de long et une autre représenté par le tibia d’un carnivore qui mesurait environ cinq mètres de long. Ces deux espèces qui faisaient partie d’une famille de dinosaures carnivores primitifs connus sous le nom d’abélisaures coexistaient avec l’abelisaur Chenanisaurus barbaricus, beaucoup plus grand, ce qui montre que le Maroc abritait diverses espèces de dinosaures juste avant la fin du Crétacé en Afrique et la disparition ultérieure des dinosaures provoquées par un astéroïde il y a 66 millions d’années.

À lire : Découverte au Maroc d’un fossile de mosasaure avec d’étranges dents en forme de tournevis

Dr Nick Longrich se dit surpris par cette découverte. « Ce qui est surprenant ici, c’est qu’il s’agit de fonds marins, a-t-il déclaré. C’est une mer tropicale peu profonde pleine de plésiosaures, de mosasaures et de requins. Ce n’est pas exactement un endroit où l’on s’attendrait à trouver beaucoup de dinosaures. Mais nous les trouvons. » Outre les abélisaures, les chercheurs ont également découvert des traces d’Ajnabia, un petit dinosaure à bec de canard, d’un titanosaure au long cou et du gargantuesque abelisaure Chenanisaurus. « Nous possédons également d’autres fossiles, mais ils sont actuellement à l’étude. Nous ne pouvons donc pas en dire grand-chose pour le moment, sauf qu’il s’agissait d’une faune de dinosaures incroyablement diversifiée », a ajouté le scientifique.

À lire :Découverte au Maroc d’un fossile d’esturgeon vieux de 66 millions d’années


Des débats universitaires ont longtemps porté sur l’extinction qui a entraîné la perte d’environ 90 % des espèces terrestres, notamment les dinosaures, les plésiosaures, les mosasaures, les ptérosaures et les ammonites. Les découvertes marocaines suggèrent que les dinosaures n’étaient pas en déclin avant l’impact de l’astéroïde. « La fin du Crétacé dans l’ouest de l’Amérique du Nord semble définitivement devenir moins diversifiée à la fin. […] Mais ce n’est qu’une petite partie du monde. Il n’est pas clair que l’on puisse généraliser les dinosaures du Wyoming et du Montana au monde entier », a expliqué Dr Longrich. « Lorsque le T. rex régnait en tant que mégaprédateur en Amérique du Nord, les abélisaures étaient au sommet des chaînes alimentaires en Afrique du Nord », a déclaré pour sa part Nour-Eddine Jalil, professeur au Muséum d’histoire naturelle et chercheur à l’Université Cadi Ayyad au Maroc.

Sujets associés : Etude - Afrique

Aller plus loin

Découverte d’un important site fossilifère au Maroc

Des chercheurs internationaux ont découvert un nouveau site fossilifère important au Maroc, qui ouvre de nouvelles voies pour la recherche paléontologique et écologique. Ce site...

Un géant des mers marocain semait la terreur dans les océans

Des chercheurs ont découvert au Maroc et au Japon des restes fossilisés de mosasaure. Il s’agit d’un reptile aquatique qui terrorisait les océans jusqu’au Crétacé.

Découverte au Maroc d’un ancêtre fantôme des anciens crocodiles marins

Des chercheurs internationaux ont découvert un ancêtre fantôme des anciens crocodiles marins au Maroc. La même découverte a été faite au Royaume-Uni.

Une nouvelle espèce découverte au Maroc

Lors d’une exploration des montagnes de l’Atlas au Maroc, des chercheurs ont découvert une nouvelle espèce de coléoptère qui a fait l’objet d’une étude scientifique.

Ces articles devraient vous intéresser :