Une députée française épinglée pour un voyage au Maroc

6 mai 2022 - 22h40 - France - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Patricia Mirallès, députée LREM de la 1ᵉre circonscription, est accusée d’avoir utilisé ses frais de mandat pour effectuer des dépenses non autorisées, notamment un voyage au Maroc. Des accusations qu’elle nie en bloc.

Après la députée LREM de l’Hérault Coralie Dubost, c’est au tour de sa collègue Patricia Mirallès, d’être mise en cause par Médiapart dans l’utilisation de ses frais de mandat. L’élue est épinglée notamment pour un voyage au Maroc « pour mettre en place des échanges dans le domaine de l’agriculture » ou une veste que son collaborateur est allé lui acheter à Paris. « J’avais ce soir-là une représentation. Il faisait froid, j’avais pris l’eau, je n’avais pas de veste. Mon assistant parlementaire m’a dit que je ne pouvais pas y aller comme ça. J’ai trouvé une veste à moins de 30 € à Zara, c’est vrai, il est allé l’acheter mais c’était pendant son temps de travail », explique à Midi Libre Patricia Mirallès.

À lire : France : un ex-maire condamné après des voyages au Maroc

Médiapart a également pointé les frais de déménagement du fils de l’élue à Limoges. En tout, 219,35 € d’hôtel. « La réservation de la chambre d’hôtel a certes été faite avec mon adresse mail de l’Assemblée nationale, mais j’ai réglé la note avec ma carte personnelle ainsi que vous pouvez le voir sur mon relevé de compte personnel », dit-elle, en brandissant une copie de ses documents bancaires datant de septembre 2019. La facture informatique de 1 198,80 € pour sa fille ? « C’était mon disque dur professionnel qui contenait des données que je ne voulais pas perdre… Ma fille m’a juste aidé à trouver un réparateur, car nous n’en avions pas à Montpellier. »

À lire : Montréal : un élu d’origine marocaine critiqué pour un déplacement au Maroc

Quid des deux nuits d’hôtel en Provence avec son conjoint, 352 €, également réglés ? Patricia Mirallès s’explique : « C’était un déplacement dans le cadre de mes fonctions, pour le 75ᵉ anniversaire du débarquement de Provence, où nous étions attendus par le président de la République. Ma collègue députée de la circonscription avait réservé cet hôtel pour plusieurs parlementaires. Oui, j’ai couché avec mon mari cette nuit-là, mais que vous réserviez pour une ou deux personnes, le tarif est le même (elle montre le système de réservation de l’hôtel, NDLR). La taxe de séjour, moins de 1 € par personne et par nuit, a été réglée en espèce ».

Sujets associés : France

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

France : un ex-maire condamné après des voyages au Maroc

Le tribunal correctionnel de Bordeaux a condamné lundi 24 janvier Bernard Seurot, ex-maire de Bruges à 4 ans d’emprisonnement avec sursis pour des faits de corruption, notamment...

France : des aides de l’Etat blanchies au Maroc

Deux individus et une entreprise ont été condamnés lundi à Marseille à des peines allant jusqu’à cinq ans de prison ferme et à verser des amendes pour avoir indûment perçu des aides...

Montréal : un élu d’origine marocaine critiqué pour un déplacement au Maroc

Pour avoir rendu visite à sa mère malade au Maroc pendant l’état d’urgence sanitaire, le Marocain Abdelhak Sari, vice-président de la Commission de la sécurité publique de Montréal,...

Nous vous recommandons

France

La comparaison polémique entre les Verts et l’islam : Zemmour enflamme la toile

Au lendemain des Municipales en France, le polémiste Eric Zemmour a réagi, lundi, sur la percée des verts et a fait une comparaison pour le moins étrange sur les Verts et l’islam.

Pegasus : le Maroc sollicite un spécialiste reconnu de l’analyse numérique

Accusé d’espionner des personnalités étrangères, le Maroc multiplie les actions pour démonter ces accusations qualifiées de « complot contre la stabilité du royaume ». Après les attaques en justice pour diffamations, le Maroc a décidé de recourir aux services...

Un Algérien recherché par la France arrêté à Casablanca

Un Algérien recherché depuis plus de 10 ans en France a été arrêté dimanche à Casablanca suite à un mandat d’arrêt international diffusé par Interpol.

Quel est le salaire d’Achraf Hakimi au PSG ?

L’international marocain Achraf Hakimi figure parmi les joueurs les mieux payés du club de Ligue 1 en France. Combien gagne le latéral droit du PSG  ?

Que dit la justice française au sujet de la septuagénaire tuée près d’Agadir ?

Le ministère français de la justice a déclaré Christiane Fourret, une Française de 78 ans, résidant dans un camping proche de la ville de Tiznit, tuée sur un marché en janvier dernier par un individu de 31 ans, « victime du terrorisme...