France : des aides de l’Etat blanchies au Maroc

17 novembre 2021 - 21h00 - France - Ecrit par : A.P

Deux individus et une entreprise ont été condamnés lundi à Marseille à des peines allant jusqu’à cinq ans de prison ferme et à verser des amendes pour avoir indûment perçu des aides de l’État pendant la crise sanitaire. Cet argent a été, entre autres, blanchi au Maroc.

Le premier individu a été condamné à cinq ans de prison ferme avec interdiction d’exercer une profession commerciale ou industrielle et de diriger une entreprise, a indiqué mardi, Dominique Laurens, la procureure de la République du tribunal de Marseille. Le prévenu avait été interpellé dans le cadre d’une information judiciaire ouverte le 6 octobre 2020 pour « escroquerie et blanchiment en bande organisée au préjudice de l’État ».

À lire : France : ils blanchissaient les bénéfices des escroqueries au Maroc

Quant au deuxième, il a écopé d’une peine de six mois ferme, sous forme d’assignation à domicile, et à verser 5 000 euros d’amende. Le tribunal a également condamné une société au paiement de 60 000 euros d’amende et ordonné le gel de 130 000 euros de ses avoirs ainsi que la saisie d’un de ses véhicules.

Les deux individus mis en cause et la société avaient produit de fausses déclarations de chômage partiel pour obtenir de l’État plusieurs centaines de milliers d’euros d’aide qu’ils ont transférés au Maroc, en France, en Allemagne et en Belgique pour être blanchis.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Marseille

Aller plus loin

Yvelines : ils blanchissaient l’argent du racket au Maroc

Huit individus comparaissent lundi 28 novembre devant le tribunal de Versailles notamment pour blanchiment de l’argent issu d’un racket de grande ampleur sur l’un des marchés...

France : un ex-maire condamné après des voyages au Maroc

Le tribunal correctionnel de Bordeaux a condamné lundi 24 janvier Bernard Seurot, ex-maire de Bruges à 4 ans d’emprisonnement avec sursis pour des faits de corruption, notamment...

Une Maroco-italienne s’offre une voiture de luxe avec des fonds de soutien

Malika Chalhy, une Maroco-italienne âgée de 22 ans, s’est offerte un véhicule de luxe avec les fonds collectés pour la soutenir après qu’elle s’est fait renvoyer du domicile...

Maroc : le Fonds Covid-19 bientôt épuisé, que faire ?

Après les actions menées jusqu’ici au Maroc pour lutter contre la propagation de la pandémie et le maintien du tissu économique, l’État risque de se retrouver très bientôt sans...

Ces articles devraient vous intéresser :