Orléans : un MRE écope de deux ans de prison après cinq ans de cavale au Maroc

8 juin 2022 - 20h40 - Ecrit par : S.A

Un Marocain résidant en France s’était enfui au Maroc en 2017 après avoir été soupçonné d’être à la tête d’un important trafic de stupéfiants entre Orléans et Darvoy. 5 ans après, il écope de deux ans de prison ferme.

Après près de 5 ans de cavale, Miloud T. s’est rendu à la police en mars dernier et a été écroué, rapporte La République du centre. Mardi, il est jugé devant le tribunal de judiciaire d’Orléans. Il est cité dans une affaire de trafic de stupéfiants. Les faits qui lui sont reprochés remontent à 2017. Lors des perquisitions réalisées au printemps, mais aussi le 2 octobre, 1200 kilos de cannabis et 800 grammes de cocaïne avaient été saisis. Le lendemain, Miloud s’enfuit au Maroc. « Je suis allé aux fiançailles d’un cousin, qui avait insisté », assure-t-il à la barre. Cette explication est loin de convaincre la présidente du tribunal Elsa David. « En laissant votre famille, notamment votre bébé prématuré ? », lui demande-t-elle. « Il allait régulièrement à l’hôpital, ma famille ne pouvait pas venir », répond-il. « Et pourquoi ne pas être revenu à l’issue ? », enchaîne la présidente du tribunal. « Mon compte a été bloqué par la police, j’ai entendu qu’on voulait me mettre une affaire de stups sur le dos. J’ai paniqué, eu peur de la prison », explique encore le prévenu.

À lire : France : cinq ans de prison pour deux chauffeurs marocains transportant 325 kg de cannabis

Le lendemain de son départ, la police a effectué une perquisition à son domicile et a retrouvé 410 euros et 95 grammes de cannabis. Son avoir en banque s’élevait à 16 000 euros. De plus, Miloud « a été vu cinq fois en compagnie d’un autre protagoniste de l’affaire », condamné en 2019 comme d’autres à des peines allant jusqu’à dix ans de prison et 100 000 euros d’amende. Le prévenu justifie sa présence par le fait qu’il l’avait rencontré pour obtenir sa consommation personnelle. Sans preuves formelles, le procureur Christian Magret requiert trois ans de prison et un maintien en détention pour association de malfaiteurs. « On n’a pas assez d’éléments pour dire qu’il est la tête de réseau, mais assez pour l’association de malfaiteurs, car il est toujours au bon endroit au bon moment », avance-t-il. « Un juge n’écrit pas un récit, mais le ministère public l’a fait », avance pour sa part l’avocat de Miloud.

À lire : Perrogney-les-Fontaines : un Marocain condamné après une importante saisie de cannabis

Le tribunal rend son verdict : le prévenu écope de deux ans de prison ferme, d’un maintien en détention et d’une confiscation de 16 000 euros, des “économies”réalisées, car il vivait chez sa mère » pour les faits « ultérieurs à mai 2017 ».

Tags : Prison - Orléans - Trafic - France - Drogues

Aller plus loin

Pays-Bas : un conteneur transportant de la cocaïne arraisonné après avoir transité par le Maroc

L’un des trois conteneurs arraisonnés aux Pays-Bas a transité par le Maroc. Le ministère public affirme que les destinataires de ces conteneurs -des entreprises belges- nient...

France : cinq ans de prison pour deux chauffeurs marocains transportant 325 kg de cannabis

Les douaniers de la brigade de Narbonne en France ont saisi dans la nuit du 13 mai dernier, sur l’A9 dans l’Aude, 325 kilos de résine de cannabis dissimulés dans un camion...

En fuite au Maroc avec ses enfants, un Français arrêté au Portugal

Le Service portugais des étrangers et des frontières (SEF) a localisé deux mineurs italiens enlevés en France l’année dernière par leur père. Ce dernier tentait de les ramener au...

En cavale, un trafiquant de drogue français arrêté au Maroc

Un trafiquant de drogue français en cavale depuis 2019 a été interpellé le 19 novembre dernier au Maroc.

Nous vous recommandons

Tourisme : le Maroc retrouve le sourire

Malmené depuis plus de deux ans par le coronavirus, le secteur du tourisme affiche des perspectives prometteuses pour cette année, grâce à l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc, indique la Direction des Études et des Prévisions Financières...

Un Marocain, disparu en mer depuis un mois, activement recherché

L’homme d’affaires marocain résidant à Barcelone, Mamoun Rtal Bennani, et son ami, Emmanuel Rouffio, un réalisateur français de films d’animation, ont disparu il y a un mois alors qu’ils quittaient la France pour les îles Baléares à bord d’un voilier. Leurs...

Le Maroc modernise son état civil

Le ministère de l’Intérieur se dote d’un centre de données pour la gestion des naissances et des décès des Marocains et étrangers résidant au Maroc. Ceci dans le cadre de la mise en œuvre de la nouvelle loi sur l’état civil adoptée par le parlement il y a...

Menacé d’expulsion, un Marocain vit « comme un voleur » en France

Alors qu’il préparait un voyage au Maroc avec son épouse de nationalité française, un Marocain a reçu une obligation de quitter le territoire français (OQTF) parce qu’il est entré en France sans visa. Sans espoir, il dit vivre désormais comme « un voleur...

On en sait un peu plus sur le célèbre hacker arrêté au Maroc

La direction de la cybercriminalité d’Interpol en étroite collaboration avec le Groupe-IB et la police marocaine a réussi à interpeller le célèbre hacker connu sous le nom de « Dr Hex » dans le cadre de l’opération «  Lyrebird  ». La nationalité du...

Marhaba 2022 : attention aux pics de retour

L’opération Marhaba 2022 se poursuit « dans de bonnes conditions », d’après l’autorité portuaire de Tanger Med. Selon ses prévisions, la période de retour enregistrera son pic du 25 au 30 août.

Marrakech : le personnel d’un hôpital attaqué au sabre

Le personnel soignant d’un centre de vaccination pour nourrissons de Marrakech a été agressé par une bande criminelle armée de sabres. Plusieurs professionnels ont été blessés à des degrés divers.

La scène hilarante de Rosella Ayane lors du match Maroc-Nigeria

Les Lionnes de l’Atlas se sont imposées aux tirs au but face à l’équipe du Nigeria sur le score de 5 buts à 4 (1-1), au terme de la demi-finale disputée lundi au Complexe sportif Moulay Abdellah de Rabat et ont filé, pour la première fois, en finale. Un...

Le Maroc veut acquérir le système anti-missile « Dôme de fer » israélien

Le Maroc envisage d’acquérir auprès d’Israël, le système de défense anti-missile « Dôme de fer » pour se défendre contre toute attaque du Front Polisario au Sahara, et aussi de l’Algérie.

Hausse des prix des denrées : les marges bénéficiaires des commerçants pointées du doigt

Riz, thé, huile de table, lait, café et pain à base de blé dur… la liste des produits dont les prix sont en hausse est très longue. Une situation qui serait imputable à l’évolution des cours mondiaux selon les spécialistes. Toutefois, des voix s’élèvent pour...