Le cerveau d’un réseau du trafic de cannabis au Maroc, ses « employés » condamnés en France

25 mars 2023 - 12h50 - France - Ecrit par : S.A

Alors que le cerveau d’un réseau du trafic de cannabis démantelé entre l’Espagne et Nice en février 2022 se trouve au Maroc, ses « employés », eux, ont écopé de différentes peines de prison à l’issue de leur procès devant le tribunal correctionnel.

Trois hommes et deux femmes ont comparu devant le tribunal correctionnel de Nice jeudi dernier. Jugés pour un trafic de cannabis, ils ont écopé de différentes peines de prison. Hedi B., le principal prévenu, arrêté avec 14 kilos de cannabis, a été condamné à 4 ans de prison, rapporte Monaco Matin. Radouan J. a, lui, écopé de 3 ans dont 1 avec sursis probatoire, tandis que Jason T. (défendu par l’avocat Luc Tran Duy) a été condamné à 2 ans ferme. Ils sont tous maintenus en détention.

À lire : Réfugié au Maroc, le leader de Caliweed fait tabasser le banquier du réseau

Le tribunal a infligé 30 mois de prison dont 15 avec sursis à Marie-France G. et 10 mois de prison ferme à Marina A. (défendue par l’avocat Jean-Yves Garino). Ces deux femmes ont recouvert leur liberté. Ces cinq prévenus avaient participé à des go-fast entre l’Espagne et Nice et avaient alimenté la capitale azuréenne en résine de cannabis. En tout, une dizaine de voyages, suivant une certaine régularité, fait savoir la police judiciaire de Nice.

À lire : Arrestation de trafiquants de drogue marocains acheminant un faux convoi humanitaire vers l’Ukraine

Jusque-là, Charlie – un pseudo –, le cerveau de ce réseau qui a recruté ces hommes et femmes depuis le Maroc via téléphone et les payait par des intermédiaires, n’est pas inquiété. Aucun mandat d’arrêt n’a été émis contre lui.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Procès - Nice - Prison - Trafic - Cannabis

Aller plus loin

Perpignan : un routier marocain condamné pour avoir transporté du cannabis

Le tribunal judiciaire de Perpignan a condamné un chauffeur, immatriculé au Maroc, à trois ans de prison dont un avec sursis pour avoir transporté des pains de pollen de cannabis.

Mâcon : condamnés pour avoir importé de la drogue depuis le Maroc

Le tribunal correctionnel de Mâcon a condamné à différentes peines de prison trois individus soupçonnés d’avoir importé de la drogue depuis le Maroc.

Il voulait se rendre au Maroc ... pour « corrompre un magistrat »

Après sa comparution devant le tribunal de Bayonne pour trafic de cocaïne, de cannabis et blanchiment d’argent, un homme de 33 ans a été maintenu en détention par les juges,...

Réfugié au Maroc, le leader de Caliweed fait tabasser le banquier du réseau

Depuis le Maroc où il est réfugié, le leader du réseau de livraison de drogue, Caliweed a fait tabasser le banquier de la “mafia” pour « avoir piqué dans la caisse. »

Ces articles devraient vous intéresser :