Recherche

France : ils blanchissaient les bénéfices des escroqueries au Maroc

© Copyright : DR

10 octobre 2021 - 09h20 - Société - Par: S.A

Depuis la France, une famille marocaine établie à Orléans et un Turc basé en Seine-Saint-Denis, chef d’un réseau spécialisé dans la vente de parfums contrefaits sur internet, blanchissaient les bénéfices des escroqueries au Maroc, en Turquie ou à Dubaï. En tout, 11 personnes interpellées mardi dernier.

Les membres du réseau vendaient de faux parfums de marques Chanel n°5, J’adore de Dior via Facebook et Marketplace. Ces ventes ont démarré en 2019. En tout, 100 flacons écoulés. Le cerveau du réseau est un Turc âgé de 27 ans, connu de la justice pour des affaires similaires. Son modus operandi consiste à faire venir la marchandise de Turquie, de Bulgarie et de Pologne. Ses employés non déclarés – une dizaine de Pakistanais – préparaient les commandes, et s’occupaient de la manutention. Passé l’étape de la vente en ligne, des livreurs s’occupaient à leur tour de l’expédition des parfums contrefaits dans toute la France.

À lire : Belgique : d’importantes sommes d’argent issues du trafic de drogue envoyées au Maroc

Outre ses employés, une famille d’origine marocaine - un père de 53 ans et son fils de 21 ans – établie dans la région d’Orléans est également soupçonnée d’appartenir à ce réseau, une fille étant la fiancée de la tête de réseau. Selon les premières estimations des enquêteurs, cette famille aurait blanchi l’argent des ventes en investissant dans l’immobilier au Maroc. Quant au futur gendre, il aurait envoyé un million d’euros, en Turquie ou à Dubaï.

À lire : Comment un Marocain a réussi à blanchir plusieurs millions d’euros en France

Après quelques mois d’enquête, les policiers du Groupement interministériel de recherche (GIR), la police judiciaire d’Orléans et de celle de Clermont-Ferrand ont réussi à interpeller le 5 octobre dernier 11 personnes : neuf déjà mises en examen notamment pour escroquerie en bande organisée et blanchiment aggravé et cinq placées en détention provisoire. Dans une déclaration à CNEWS, une source proche du dossier a fait savoir que les différentes perquisitions ont mené à la saisie de plus de 100 000 produits contrefaits, majoritairement des parfums, mais aussi des vêtements de marque et des articles de maroquinerie.

Mots clés: Blanchiment d’argent , Escroquerie , Orléans , Dubaï , Turquie , Arrestation

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact