France : ils blanchissaient les bénéfices des escroqueries au Maroc

10 octobre 2021 - 09h20 - Ecrit par : S.A

Depuis la France, une famille marocaine établie à Orléans et un Turc basé en Seine-Saint-Denis, chef d’un réseau spécialisé dans la vente de parfums contrefaits sur internet, blanchissaient les bénéfices des escroqueries au Maroc, en Turquie ou à Dubaï. En tout, 11 personnes interpellées mardi dernier.

Les membres du réseau vendaient de faux parfums de marques Chanel n°5, J’adore de Dior via Facebook et Marketplace. Ces ventes ont démarré en 2019. En tout, 100 flacons écoulés. Le cerveau du réseau est un Turc âgé de 27 ans, connu de la justice pour des affaires similaires. Son modus operandi consiste à faire venir la marchandise de Turquie, de Bulgarie et de Pologne. Ses employés non déclarés – une dizaine de Pakistanais – préparaient les commandes, et s’occupaient de la manutention. Passé l’étape de la vente en ligne, des livreurs s’occupaient à leur tour de l’expédition des parfums contrefaits dans toute la France.

À lire : Belgique : d’importantes sommes d’argent issues du trafic de drogue envoyées au Maroc

Outre ses employés, une famille d’origine marocaine - un père de 53 ans et son fils de 21 ans – établie dans la région d’Orléans est également soupçonnée d’appartenir à ce réseau, une fille étant la fiancée de la tête de réseau. Selon les premières estimations des enquêteurs, cette famille aurait blanchi l’argent des ventes en investissant dans l’immobilier au Maroc. Quant au futur gendre, il aurait envoyé un million d’euros, en Turquie ou à Dubaï.

À lire : Comment un Marocain a réussi à blanchir plusieurs millions d’euros en France

Après quelques mois d’enquête, les policiers du Groupement interministériel de recherche (GIR), la police judiciaire d’Orléans et de celle de Clermont-Ferrand ont réussi à interpeller le 5 octobre dernier 11 personnes : neuf déjà mises en examen notamment pour escroquerie en bande organisée et blanchiment aggravé et cinq placées en détention provisoire. Dans une déclaration à CNEWS, une source proche du dossier a fait savoir que les différentes perquisitions ont mené à la saisie de plus de 100 000 produits contrefaits, majoritairement des parfums, mais aussi des vêtements de marque et des articles de maroquinerie.

Tags : Dubaï - Orléans - Turquie - Blanchiment d’argent - Arrestation - Escroquerie

Aller plus loin

Nora Fatehi interrogée dans une affaire de blanchiment d’argent

Nora Fatehi a été à nouveau convoquée par la Direction de l’application de la loi (ED) de l’Inde, agence de lutte contre la criminalité financière. Citée dans une affaire de...

El Jadida : un faux architecte condamné à 4 ans de prison ferme

Le tribunal de première instance d’El Jadida a condamné un escroc qui se faisait passer pour un architecte et son complice à quatre ans de prison ferme et six mois avec sursis...

Comment des trafiquants de drogue ont blanchi des dizaines de millions d’euros au Maroc

Les sections de recherches de Lyon, Chambéry, Nîmes et Montpellier appuyées par Europol ont démantelé un vaste réseau de blanchiment du trafic de drogue qui achemine de l’argent...

Maroc : des trafiquants de drogue blanchissent de l’argent via la culture de l’avocat

À Kenitra, les trafiquants de drogue ont trouvé une nouvelle astuce pour blanchir l’argent sale. Ils prennent possession de centaines d’hectares et s’investissent dans la culture...

Nous vous recommandons

MRE : les frais de transfert d’argent dénoncés par Bank al-Maghrib

Les frais transferts d’argent de la part des Marocains résidant à l’étranger, sont très élevés. Consciente de ces abus, Bank al-Maghrib appelle à y mettre fin.

Des parents d’élèves font plier une école française à El Jadida

À El Jadida, des parents d’élèves ont contraint un lycée français à retirer un manuel de géopolitique comportant des cartes du Maroc amputés du Sahara.

Contrat GME : l’Espagne était au courant depuis 3 ans de la décision de l’Algérie

L’Espagne à travers son plus grand groupe gazier Naturgy était au courant depuis 2018 de la décision du gouvernement algérien de rompre le contrat Gazoduc Maghreb-Europe avec le Maroc.

Les policiers espagnols critiquent l’aide au Maroc

Les policiers espagnols n’approuvent pas le fait que le gouvernement investisse plus d’argent pour renforcer la police marocaine en matériels alors que dans le même temps, ils ont aussi besoin davantage de moyens pour faire face aux assauts massifs et...

Le Maroc pas concerné par la fermeture de l’espace aérien russe

En réponse aux sanctions européennes, la Russie a décidé de fermer son espace aérien à 36 pays, dont les 27 membres de l’Union européenne. Le Maroc n’est pas concerné par cette mesure.

Maroc : le stock de sécurité de gasoil dans le rouge

Le stock national de sécurité de gasoil ne couvrait que 26 jours de besoins de consommation au 11 avril, soit moins de la moitié de la période requise de 60 jours, a déclaré la ministre de l’Énergie Leila...

Un militaire algérien tué par une bombe près de la frontière marocaine

Un attentat à la bombe est survenu mercredi près de la frontière algéro-marocaine, plus précisément dans la commune de At-Boussaïd à l’Ouest de la wilaya de Tlemcen. Le bilan fait état d’un mort (un garde-frontière algérien) et de deux...

Vahid Halilhodzic est fier de son équipe

Le sélectionneur national, Vahid Halilhodzic, enchaîne les victoires depuis le début des éliminatoires pour la Coupe du monde 2022. Avec quelques changements opérés dans l’effectif, le coach des Lions de l’Atlas a fait un parcours sans faute en remportant 4...

Royal Air Maroc en tête des pires compagnies pour les bagages perdus

La compagnie aérienne nationale Royal Air Maroc (RAM) arrive en tête des cinq pires compagnies au Royaume-Uni pour les bagages perdus.

Le dirham en hausse face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,34 % face à l’euro et est restée quasi stable vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 02 et 08 décembre 2021. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib...