Comment un Marocain a réussi à blanchir plusieurs millions d’euros en France

6 octobre 2021 - 21h50 - Ecrit par : S.A

Les policiers de l’Office central pour la répression de la grande délinquance financière (OCRGDF) ont démantelé un vaste réseau de blanchiment d’argent entre la France et le Maroc, passant par l’Espagne. À la manœuvre, un Chinois qui collectait l’argent liquide issu du trafic de cannabis pour le réintroduire dans le circuit classique de l’économie en passant par des achats chez des grossistes chinois d’Aubervilliers.

Le travail du collecteur consistait à récupérer auprès des trafiquants l’argent issu du trafic de cannabis importé d’Espagne par go-fast pour être vendu dans différentes régions françaises. Avec le CIFA, un vaste centre commercial situé à Aubervilliers, au nord de Paris, composé de grossistes chinois de vêtements et d’accessoires de mode, il réintégrait cet argent en liquide dans l’économie licite, et permettre aux trafiquants de l’utiliser. L’argent de la drogue lui permettait se rémunérer et de régler des factures correspondantes à des commandes passées depuis le Maroc par des petits commerçants locaux.

À lire : Un vaste réseau de blanchiment d’argent opérant entre le Maghreb et la France démantelé

À la tête de ce système, un Marocain qui donne des ordres depuis le royaume. Celui-ci, moyennant commission, mettait son argent en France à disposition des commerçants pour passer commande, ce qui leur permet d’éviter le taux de change souvent défavorable et une fiscalisation sur les biens importés, rapporte BFM. « D’habitude ce genre de réseau se fait entre membres de même communauté, là on a des individus de différentes communautés qui travaillent ensemble », fait valoir une source policière.

Les enquêteurs ont réussi à interpeller en flagrant délit le collecteur lors d’une remise d’argent. Il sera mis en examen puis placé en détention provisoire. « Il récupérait de l’argent un jour sur deux » entre le mois d’août 2018 et le mois de juin 2019, explique une source proche du dossier. En tout, plusieurs dizaines de millions d’euros ont transité par le Maroc pendant un an, ce qui représente 180 collectes. Les policiers ont pu saisir un million d’euros.

À lire : Comment les trafiquants drogue blanchissent l’argent grâce aux « Sarafs »

Les policiers de l’OCRGDF ont également arrêté six grossistes chinois le 28 septembre dernier. Ils ont été tous mis en examen pour « blanchiment de trafic de stupéfiant » : un a été placé en détention provisoire, les 5 autres sont sous contrôle judiciaire. Lors des perquisitions, les enquêteurs ont saisi 247 000 euros en espèce, 530 000 euros sur des comptes en banque et des dizaines de sacs de maroquinerie de luxe, découverts dans les entrepôts de ces sociétés.

Tags : France - Espagne - Trafic - Blanchiment d’argent - Cannabis

Aller plus loin

Maroc : des trafiquants de drogue blanchissent de l’argent via la culture de l’avocat

À Kenitra, les trafiquants de drogue ont trouvé une nouvelle astuce pour blanchir l’argent sale. Ils prennent possession de centaines d’hectares et s’investissent dans la culture...

France : ils blanchissaient les bénéfices des escroqueries au Maroc

Depuis la France, une famille marocaine établie à Orléans et un Turc basé en Seine-Saint-Denis, chef d’un réseau spécialisé dans la vente de parfums contrefaits sur internet,...

Interpellations massives pour blanchiment d’argent et fraude entre la France et le Maroc

Une enquête sur la fraude et le blanchiment d’argent sale entre la France et le Maroc s’est soldée par l’interpellation d’une quarantaine de suspects à Sète et à...

Une banque marocaine en Belgique au coeur d’une affaire de blanchiment d’argent

La police judiciaire fédérale de Bruxelles aux trousses de la banque "Chaabi Bank", filiale du groupe bancaire marocain " Banque Populaire ". C’est dans le cadre d’une enquête...

Nous vous recommandons

Le parcours d’Ayoub, un jeune Marocain déterminé à réussir en France

Arrivé en France en 2021, Ayoub, un jeune Marocain, se bat de jour comme de nuit pour réussir sa vie. Malgré les obstacles qui se dressent sur son chemin, l’espoir ne l’a jamais quitté.

Sound Energy veut exporter du gaz du Maroc vers l’Espagne

La société britannique Sound Energy envisage de mettre en service un nouveau gazoduc pour fournir du gaz au Maroc et même en exporter vers l’Espagne et le Portugal, après la fermeture par l’Algérie du gazoduc Maghreb-Europe qui assurait 90 % de la...

L’ayatollah Khamenei critique à nouveau le Maroc

Le Leader de la Révolution islamique d’Iran, l’ayatollah Ali Khamenei a critiqué la normalisation des relations entre plusieurs pays arabes, dont le Maroc, avec Israël, affirmant que les liens avec ce dernier nuiraient à ces...

Maroc : course contre la montre pour sauver Rayan

Au Maroc, les secouristes sont mobilisés pour sauver Rayan, un garçonnet de 5 ans, coincé dans un puits profond de 45 cm de diamètre depuis mardi dernier, après une chute accidentelle. Une véritable course contre la...

L’Algérie tente de préserver sa supériorité militaire face au Maroc

Le gouvernement algérien essaie de manifester son soutien à la Palestine et de renforcer ses relations avec la Russie et l’Iran, après la signature de l’accord de coopération militaire entre Rabat et Tel-Aviv, le 24 novembre...

Sahara : Christopher Ross charge à nouveau le Maroc

Après avoir accusé le Maroc d’être à l’origine de son départ de la Mission des Nations Unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara occidental (MINURSO) en 2017, le diplomate américain Christopher Ross revient à la charge. Il a toujours soutenu le...

Des arrestations pour prostitution à Marrakech

La gendarmerie royale a opéré une descente dans une luxueuse villa située à Marrakech et qui a été transformée en boite de nuit clandestine. Quatorze personnes, dont six jeunes femmes, ont été arrêtées. En dehors des boissons et autres substances qui y ont été...

Voyage au Maroc : à quand la fin du test PCR ?

Afin de soutenir les professionnels du tourisme dans la reprise des activités, les parlementaires ont également appelé le gouvernement à revoir le protocole sanitaire dans les aéroports marocains.

Maroc : une mauvaise surprise à la pompe

Mauvaise surprise à la pompe pour les automobilistes marocains. Les prix des carburants ont encore flambé atteignant 14,18 dirhams le litre pour l’essence, et frôlant les 12 dirhams pour le diesel.

L’Europe va assouplir les règles de voyage pour les pays tiers

Le Conseil européen a recommandé aux pays membres d’assouplir les restrictions de voyage imposées aux passagers en provenance de pays « tiers », comme le Maroc.