Un vaste réseau de blanchiment d’argent opérant entre le Maghreb et la France démantelé

15 février 2021 - 15h20 - France - Ecrit par : S.A

Cinq hommes ont été mis en examen à Marseille, vendredi, dans le cadre d’une vaste affaire de blanchiment en bande organisée entre le Maghreb et la France pour une somme évaluée à plus de 8 millions d’euros. 

Dans un communiqué, la procureure de la République de Marseille a fait savoir que des sociétés d’Aix-en-Provence (notamment du BTP) mais aussi des «  personnalités du narco-banditisme et du grand banditisme corso-marseillais  » sont impliquées dans ce dossier de la Juridiction interrégionale spécialisée (JIRS). Ces suspects «  utilisent ce système mis en place pour justifier d’une partie de leurs ressources, se faire payer leurs cautions judiciaires ou acquérir des véhicules en espèces  », a-t-elle précisé.

Les enquêteurs ont procédé à la saisie de huit soldes créditeurs pour un total de plus de 450 000 euros, des créances inscrites sur deux contrats d’assurance-vie «  formant un total de 272 523,28 euros  », de 90 305 euros en numéraire, d’une Tucson (Hyundai) valant 15 500 euros, et d’un stock de matériel hifi neufs pour 86 400 euros.

Le juge d’instruction a ordonné la mise en examen des cinq suspects pour blanchiment en bande organisée par concours, blanchiment en bande organisée par aide à la justification mensongère, travail dissimulé en bande organisée, complicité de banqueroute, faux et usages de faux, complicité d’abus de biens sociaux. Deux d’entre eux ont été placés en détention provisoire.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Marseille - Blanchiment d’argent

Aller plus loin

France : des Marocains impliqués dans un vaste réseau de blanchiment d’argent

Des Marocains, Congolais, Sénégalais et Pakistanais ont écopé de différentes peines de prison pour leur implication dans une vaste affaire de blanchiment d’argent. Également...

France : démantèlement d’un important réseau d’importation de haschich marocain

Les gendarmes français ont démantelé un important réseau marocain d’importation de drogue basé en Île-de-France et à Lyon. En tout, treize personnes mises en examen, dont neuf...

Blanchiment d’argent : le Maroc épinglé

Quatre pays dont le Maroc ont été placés sous surveillance par le Groupe d’action financière (GAFI). Il leur est reproché leurs manquements dans la lutte contre le blanchiment...

Marrakech, paradis du blanchiment d’argent ? La police enquête

La brigade financière de la sûreté régionale de Marrakech mène une enquête sur une gigantesque affaire de blanchiment d’importantes sommes d’argent. Un réseau actif dans la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Blanchiment d’argent : Le Maroc serre la vis et ça paye

La lutte contre les activités de blanchiment des capitaux et de financement du terrorisme connaît des progrès significatifs au Maroc. En témoigne le nombre de déclarations de soupçon reçues par l’Autorité nationale du renseignement financier (ANRF) en...

Maroc : l’agent immobilier associé à la lutte contre le blanchiment d’argent

Le Maroc veut impliquer la profession de l’agent immobilier dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Mais sa réglementation s’avère avant tout urgente.

Accord fiscal Maroc-OCDE : Le gouvernement rassure les MRE

Le porte-parole du gouvernement marocain, Mustapha Baïtas, a voulu rassurer les Marocains résidant à l’étranger (MRE) au sujet de l’échange automatique d’informations financières et fiscales, signé par le royaume avec l’OCDE à Paris le 25 juin 2019.

Du blanchiment d’argent dans les casinos marocains ?

Les casinos sont dans le viseur des autorités marocaines. Seraient-ils devenus des lieux bénis pour le blanchiment d’argent ?

Blachiment d’argent : le Maroc sort de la liste grise (GAFI)

Après évaluation des dispositifs mis en place par le Maroc pour lutter contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, le groupe d’action financière (GAFI) a décidé de sortir le royaume de la liste grise.

Immobilier au Maroc : les notaires contrôleront la provenance de l’argent

Les notaires marocains ont décidé de prendre une part active dans la lutte contre le blanchiment d’argent dans l’immobilier.

Maroc : des biens et des comptes bancaires de parlementaires saisis

Au Maroc, les parquets des tribunaux de première instance ont commencé à transmettre aux nouvelles chambres chargées des crimes de blanchiment d’argent les dossiers des présidents de commune et des parlementaires condamnés pour dilapidation et...

Le Maroc lance une opération de régularisation sur les avoirs détenus à l’étranger

L’Office de Changes informe les personnes physiques et morales résidentes au Maroc, disposant d’une résidence fiscale, d’un siège social ou d’un domicile fiscal au Maroc, et ayant constitué des avoirs et liquidités à l’étranger avant le 1ᵉʳ janvier...

Blanchiment d’argent : le Maroc sort de la liste grise de l’Europe

La Commission européenne vient d’annoncer le retrait du Maroc de la liste grise de l’Union européenne des pays sous surveillance en matière de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme. Cette décision fait suite à l’évaluation effectuée...

Blanchiment d’argent : des notaires, avocats et adouls marocains sanctionnés

Des campagnes d’inspection et de contrôle menées par un comité spécial du ministère de la Justice ont révélé l’implication de notaires, d’avocats et d’adouls dans des réseaux de blanchiment d’argent.