Marrakech : des Français arrêtés pour blanchiment d’argent

30 novembre 2020 - 19h30 - Ecrit par : A.S

Un réseau de trafic de devises et de drogue, qui excelle dans le blanchiment d’argent, a été démantelé par les éléments de la police de Marrakech. Parmi les membres de cette bande criminelle mis en détention, il y a quatre individus de nationalité française et un agent de change.

Le juge d’instruction près la Cour d’appel de Marrakech a ordonné que six des huit prévenus soient mis en détention à la prison de l’Oudaya. Les deux autres sont poursuivis en état de liberté provisoire. Le quotidien Al Massae rapporte que les huit prévenus avaient, auparavant, été déférés devant le procureur général du roi qui a requis contre eux plusieurs chefs d’inculpation, dont le blanchiment d’argent, la vente de cigarettes de contrebande, l’escroquerie et le trafic de devises et de drogue.

Les raisons ayant conduit au démantèlement du réseau sont multiples. Certaines sources avancent que la tentative de vol commise sur un Marocain résidant à l’étranger (MRE) serait à la base d’une telle opération. Mais pour d’autres l’arrestation des mis en cause a eu lieu après les investigations entamées par les éléments de la police, suite à une dispute au sein du bureau de change. Les perquisitions dans la maison de l’agent de change, qui est aussi propriétaire d’un bureau de tabac, ont permis de découvrir une grosse quantité de paquets de cigarettes de contrebande. Des paquets falsifiés que le prévenu comptait revendre sur le marché.

Après l’arrestation de l’agent de change, les langues n’ont pas tardé à se délier. Le quotidien Al Massae rapporte que l’un des membres de la bande qui détenait un compte bancaire bien garni, a avoué que l’argent provenait de la conversion au marché noir de devises chez l’agent de change précité. Lors d’une descente policière dans une villa, les enquêteurs ont saisi 200 000 euros (soit près de 2 160 000 dirhams) et arrêté sept suspects impliqués dans la tentative de vol du MRE.

Les premiers éléments de l’enquête ont démontré que cette bande criminelle organisée existait depuis bien d’années et réussissait à escroquer et à blanchir de l’argent grâce à la complicité du propriétaire du bureau de change. Le chef supposé de la bande aurait même avoué être couvert dans sa sale besogne par des personnes très influentes. À part les quatre personnes d’origine française, il y a également deux Maliens, un Sénégalais, tous poursuivis pour trafic de drogue, précise la même source.

Tags : Marrakech - Prison - Blanchiment d’argent - Arrestation - Escroquerie

Aller plus loin

France : des Marocains impliqués dans un vaste réseau de blanchiment d’argent

Des Marocains, Congolais, Sénégalais et Pakistanais ont écopé de différentes peines de prison pour leur implication dans une vaste affaire de blanchiment d’argent. Également...

Maroc : un officier de police arrêté pour escroquerie

La brigade de la police judiciaire du district de sûreté d’Anfa à Casablanca a procédé, samedi 4 juillet, au déferrement d’un fonctionnaire de police du grade d’officier principal,...

Comment des trafiquants de drogue ont blanchi des dizaines de millions d’euros au Maroc

Les sections de recherches de Lyon, Chambéry, Nîmes et Montpellier appuyées par Europol ont démantelé un vaste réseau de blanchiment du trafic de drogue qui achemine de l’argent...

Fès : interpellation d’un individu pour escroquerie et usurpation d’identité

Un individu activement recherché au niveau national, a été interpellé par les éléments de la brigade régionale de la police judiciaire de Fès. Il serait impliqué dans une affaire...

Nous vous recommandons

Une nouvelle espèce de dinosaure découverte au Maroc

Une nouvelle espèce de dinosaure vient d’être découverte au Maroc, dans une mine située à Boulahfa dans le Moyen Atlas, par une équipe de chercheurs internationaux.

Réaction du Polisario suite au discours du roi Mohammed VI

Le Polisario a réagi au discours du roi Mohammed VI prononcé samedi à l’occasion de la fête du trône, dans lequel il a réitéré sa main tendue à l’Algérie et prôné la paix. Il estime que ce discours « vise à gagner du temps pour planifier des projets contre le...

Une lune de miel au Maroc au lieu d’un coûteux mariage

Alors qu’il planifiait un mariage coûteux, un couple new-yorkais renonce au projet et s’offre quatre lunes de miel inoubliables dans quatre pays dont le Maroc.

Le cartel de Sinaloa s’intéresse au haschich marocain

La Garde civile a démantelé un réseau de trafic de haschich en provenance du Maroc. La drogue était transportée dans des avions et hélicoptères pilotés par des membres du cartel mexicain Sinaloa.

Bruxelles : l’effroyable meurtre de Rachida, assassinée par son mari

Le 15 octobre dernier, les habitants de Zelik à Bruxelles ont été choqués par l’effroyable meurtre de Rachida, une femme d’origine marocaine âgée de 52 ans qui s’apprêtait à quitter son mari, Ali, 68 ans. Un homme violent qui la battait constamment. Rachida est...

Mohamed Katir, en route vers l’or olympique ?

Mohamed Katir, le triple record d’Espagne aux 1500, 3000 et 5000 mètres, lorgne un quatrième record : le 5000 mètres aux JO de Tokyo. La clé de son succès, « c’est l’endurance et le travail ».

Roger Milla présente ses excuses au Maroc

Suite à ses propos controversés sur le Maroc et l’Égypte, l’ancien international Camerounais, Roger Milla, a dit regretter ses mots, présentant ses excuses aux pays maghrébins.

Le Maroc réceptionne de nouveaux drones turcs

Le Maroc a réceptionné six nouveaux drones turcs Bayraktar TB2, après une première commande de 13 drones en avril dernier.

Maroc : un élu arrêté pour vol dans un magasin

Les éléments de la police ont arrêté un vice-président de la commune d’Ain Harrouda à Mohammedia alors qu’il sortait d’un centre commercial. Il est accusé d’avoir volé de sous-vêtements féminins.

Gazoduc : l’Algérie pourrait renouveler le contrat avec le Maroc

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune a affirmé que l’Algérie ne s’est pas encore prononcé formellement sur le renouvellement ou non du contrat du gazoduc reliant l’Espagne et passant par le Maroc.