Montréal : un élu d’origine marocaine critiqué pour un déplacement au Maroc

6 janvier 2021 - 12h40 - Monde - Ecrit par : K.B

Pour avoir rendu visite à sa mère malade au Maroc pendant l’état d’urgence sanitaire, le Marocain Abdelhak Sari, vice-président de la Commission de la sécurité publique de Montréal, a été vivement critiqué.

Le Conseiller de la ville du district de Marie-Clarac a dû prendre l’avion pour le Maroc, pour prêter assistance à sa mère, une dame âgée de 79 ans en perte d’autonomie. "J’ai dû quitter [le pays] pour un voyage important au Maroc, afin d’aller auprès de ma mère, âgée de 79 ans, qui est veuve et n’est plus autonome depuis plusieurs mois, pour l’aider à déménager dans une résidence plus adaptée à ses besoins", a-t-il expliqué.

Pour justifier son déplacement, l’élu de l’opposition a ajouté qu’en tant que fils aîné, il devait accompagner sa mère à l’hôpital et l’aider à déménager dans un logement plus sécurisé et plus adapté, surtout qu’elle souffre de diabète et d’anémie.

"Ce n’était pas des vacances, mon épouse et mon fils sont restés à Montréal. Je n’avais pas d’autre choix que d’aller l’aider à déménager, j’étais la personne de ma famille la mieux placée pour m’en occuper et prendre en charge son déménagement", a affirmé Abdelhak Sari depuis la résidence de sa famille à Rabat.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Montréal - MRE

Aller plus loin

Canada : un consulat mobile pour les MRE du Nouveau-Brunswick

En vue de faciliter l’accès aux services consulaires aux Marocains établis dans l’Est du Canada, le Consulat général du Maroc à Montréal a organisé, en fin de semaine dernière,...

Un ministre écossais appelé à démissionner à cause d’un voyage au Maroc

Un ministre écossais se trouve en difficulté après avoir passé des vacances au Maroc. Il est appelé à rembourser les frais d’itinérance des données ou à démissionner.

France : un ex-maire condamné après des voyages au Maroc

Le tribunal correctionnel de Bordeaux a condamné lundi 24 janvier Bernard Seurot, ex-maire de Bruges à 4 ans d’emprisonnement avec sursis pour des faits de corruption, notamment...

Des vacances au Maroc qui coûtent très cher à un ministre écossais

Il est reproché à un ministre écossais d’avoir passé des vacances au Maroc, au cours desquelles ses enfants avaient utilisé un iPad du Parlement ayant cumulé 11 000 livres...

Ces articles devraient vous intéresser :

Plaintes de MRE : 96 % de satisfaction selon le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire

En 2022, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) a traité près de 96 % des doléances présentées par les Marocains résidant à l’étranger (MRE), selon un rapport de l’institution. Sur un total de 527 plaintes déposées, 505 ont été traitées par...

Plaidoyer pour la nomination d’un ministre chargé des MRE

En raison d’une faiblesse relevée au niveau de la coordination entre les institutions chargées des affaires MRE pour la mise en œuvre des politiques publiques et des dispositifs dédiés aux Marocains du Monde (MDM), le Conseil économique, social et...

Marhaba 2023 : Le Maroc accueille 1,2 million de MRE, en hausse de 21%

Quelque 1,2 million de Marocains résidant à l’étranger (MRE) et de 280 000 véhicules sont entrés au Maroc dans le cadre de l’opération de l’opération Marhaba 2023, selon le ministère du Transport et de la logistique.

Les Marocains du monde, des compétences « sous-exploitées » par le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent faiblement au développement du Maroc. Pourtant, leurs compétences sont nécessaires pour relever les défis économiques et socioculturels du royaume.

La justice espagnole sépare une famille marocaine : Nasser Bourita réagit

Suite à la décision de la justice espagnole de retirer la garde des enfants à une famille marocaine établie dans le nord du pays, le ministère des Affaires étrangères a tenu à commenter cette décision et fournir quelques détails.

Aide au logement : succès auprès des MRE

Le programme d’aide directe au logement « Daam Sakane », lancé le 2 janvier 2024, est un succès, notamment auprès des MRE, assure Mustapha Baitas, porte-parole du gouvernement, lors du point de presse hebdomadaire à l’issue du conseil de gouvernement.

Bonne nouvelle pour les MRE : augmentation de la franchise (document intégral)

L’accueil des Marocains Résidant à l’Étranger (MRE) s’est peu à peu amélioré ces dernières années, bien que des améliorations supplémentaires soient nécessaires, indique la douane marocaine dans son document dédié à l’opération Marhaba 2023. Voici les...

Un nouveau service pour les MRE

Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération africaine simplifie une fois de plus la vie des Marocains résidant à l’étranger (MRE) en mettant en place une nouvelle procédure pour la délivrance des « Prestations consulaires de proximité »...

Opération Marhaba : les chiffres de l’année dernière largement dépassés à Algésiras

Depuis le lancement de l’Opération Passage du Détroit (OPE) le 15 juin dernier, près de 275 000 passagers et 68 000 véhicules ont embarqué depuis les ports espagnols en direction du Maroc d’après les données fournies par la Protection Civile espagnole.

Chaos à Tanger Ville : Un seul ferry et des heures d’attente

Le port de Tanger Ville connait une congestion maritime sans précédent ces derniers jours, en raison d’une pénurie de navires de transport maritime entre Tanger Ville et Tarifa en Espagne.