La députée Zineb Simou victime d’une intoxication alimentaire

3 août 2022 - 21h20 - Maroc - Ecrit par : A.T

Zineb Simou, députée du Rassemblement national des indépendants (RNI) a été victime d’une intoxication alimentaire, après avoir mangé dans un petit restaurant à Ksar El Kébir.

La parlementaire a été admise à l’hôpital dans la nuit du lundi au mardi 2 août suite à de fortes douleurs abdominales et des vomissements, rapporte Al Ahdath Al Maghribiya.

A lire : Attention à ce que vous mangez à Marrakech

Ces malaises seraient causés par un sandwich qu’elle a mangé à son retour d’une tournée dans les douars touchés par les feux de forêts survenus dans la province de Larache, souligne le journal.

Après les soins, l’élue est désormais hors de danger, placée toutefois sous observation. Sur son compte Facebook, Simou a écrit que son état était stable, remerciant au passage le personnel de l’hôpital qui l’a prise en charge.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Santé - Rassemblement National des Indépendants (RNI)

Aller plus loin

Marrakech : une intoxication alimentaire envoie une famille britannique à l’hôpital

Une famille britannique de quatre personnes, dont deux enfants, a été hospitalisée d’urgence à Marrakech après avoir souffert d’une grave intoxication alimentaire.

Maroc : une pizza mortelle à Laâyoune

Drame à Laâyoune, dans le Sud du Maroc, où une jeune femme est décédée suite à une intoxication alimentaire.

Settat : 30 personnes à l’hôpital à cause d’un sandwich

À Settat, près d’une trentaine de personnes se sont retrouvées à l’hôpital après avoir mangé des sandwichs dans un snack. Les éléments de la gendarmerie ont ouvert une enquête...

Maroc : hospitalisation en masse à Sidi Bennour suite à une intoxication alimentaire

Près de 60 personnes originaires des communes de Beni Helal et Ouled Sidi Bouhia ont été hospitalisées samedi à l’Hôpital provincial de Sidi Bennour suite à des symptômes...

Ces articles devraient vous intéresser :

Diabète : les précautions pour passer un mois de Ramadan en toute sérénité

Le mois de Ramadan est un mois sacré pour les musulmans. Néanmoins, quelques précautions sont à suivre scrupuleusement par certaines personnes à risque souffrant de maladies chroniques, telles que le diabète.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

La chanteuse Fatima Tabaamrant menacée par un salafiste

Alors qu’elle fait l’objet d’attaques verbales de la part d’un prédicateur salafiste, l’icône de l’art amazigh, Fatima Tabaamrant, ancienne députée RNI, vient de recevoir le soutien du parti d’Aziz Akhannouch.

Une maladie menace les enfants marocains

La propagation de la maladie de leishmaniose dans plusieurs provinces marocaines préoccupe le Parlement. Une députée a interpellé le ministre de la Santé et de la Protection sociale Khalid Ait Taleb sur ce sujet.

Samira Saïd : la retraite ?

La chanteuse marocaine Samira Saïd, dans une récente déclaration, a fait des confidences sur sa vie privée et professionnelle, révélant ne pas avoir peur de vieillir et avoir pensé à prendre sa retraite.

Le jeûne du ramadan est-il compatible avec le diabète ?

Quel est l’impact du jeûne de ramadansur la santé d’un fidèle diabétique et quels sont les risques encourus ? Abdul Basit et Yakoob Ahmedani, tous deux médecins, donnent leur avis sur cette question qui préoccupe de nombreux fidèles musulmans.

Les biscuits “Gerblé” avec de la drogue ne sont pas commercialisés au Maroc

L’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) affirme que les lots de biscuits de la marque française “Gerblé”, contaminés par la drogue “burundanga”, ne sont pas entrés ni vendus sur le marché marocain.

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.

Trafic de billets de match : le député Mohamed El Hidaoui interrogé par la police

Soupçonné d’être impliqué dans une affaire de vente illégale de billets au Mondial 2022, le député RNI, Mohamed El Hidaoui, a été entendu, vendredi, par la justice.

Maroc : les taxes sur les cigarettes électroniques passent à 40%

Les droits d’importation des cigarettes électroniques devraient passer de 2,5 à 40 % dès l’année prochaine. La mesure est très mal accueillie par les commerçants.