Le dirham marocain se défend par rapport au dollar

23 décembre 2019 - 08h00 - Economie - Ecrit par : S.A

Le dirham a affiché une bonne santé au cours de la période allant du 12 au 18 décembre 2019, selon Bank Al-Maghrib (BAM). La devise marocaine s’est appréciée de 0,36% par rapport au dollar et s’est dépréciée de 0,11% vis-à-vis de l’euro.

Du 12 au 18 décembre 2019, aucune opération d’adjudication n’a été réalisée sur le marché des changes, indique BAM dans une note sur ses indicateurs hebdomadaires.

La note précise également que les réserves internationales nettes s’élèvent, au 13 décembre 2019, à 242,5 milliards de dirhams (MMDH), ce qui est en quasi-stabilisation d’une semaine à l’autre, et en hausse de 7,1% en glissement annuel. Selon la même source, l’indice boursier du MASI s’est apprécié de 1,2% sur le marché, portant ainsi sa performance depuis le début de l’année à 5,8%.

L’évolution hebdomadaire de l’indice de référence, elle, concerne essentiellement les progressions des indices sectoriels des "sociétés de transport", des "bâtiments et matériaux de construction" et des "télécommunications" avec des taux respectifs de 4,4%, 3,1% et de 1,3%, fait part la note.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Bank Al-Maghrib (BAM) - Dirham marocain - Euro - Dollar

Aller plus loin

Le dirham baisse face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 0,82% par rapport à l’euro et s’est appréciée de 0,51% vis-à-vis du dollar au cours de la période du 26 au 31 décembre 2019.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le dirham marocain chute par rapport à l’euro

Le dirham marocain s’est déprécié de 0,27% face au dollar américain et de 0,38% vis-à-vis de l’euro entre le 22 et le 28 février, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Google crée la panique au Maroc en dévaluant le dirham par rapport à l’euro

Certaines plateformes de conversion sur Google ont semblé indiquer mercredi une forte dépréciation du dirham par rapport à l’euro, suscitant une vague de réactions sur les réseaux sociaux. Il n’en est rien, rassure Bank Al-Maghrib qui affirme que la...

Légère dépréciation du dirham face à l’euro

La devise marocaine s’est dépréciée de 0,12 % face à l’euro et de 1,16 % vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 11 au 17 mai 2023. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham s’envole par rapport au Dollar

Le dirham marocain est resté quasi-stable vis-à-vis de l’euro et s’est apprécié de 1,11 % face au dollar américain durant la période du 28 décembre au 03 janvier, selon les données publiées par Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham se renforce fortement face à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,78% face à l’euro et s’est dépréciée de 1,31% vis-à-vis du dollar américain, au cours de la période allant du 11 au 17 avril. C’est ce que précisent les indicateurs publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

Virement instantané au Maroc : gros dilemme des banques

Décrétée début juin pour trois mois, la gratuité du virement interbancaire instantané, une innovation du Bank Al-Maghrib et du Groupement pour un Système interbancaire marocain de télécompensation, va bientôt prendre fin. En attendant, les banques se...

Le dirham se renforce fortement face à l’euro

Le dirham marocain s’est apprécié de 1,11 % face à l’euro et de 0,65 % vis-à-vis du dollar américain, durant la période allant du 28 mars au 03 avril, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham chute par rapport à l’euro

Le dirham marocain s’est déprécié de 0,46 % vis-à-vis de l’euro et est resté quasi stable face au dollar américain durant la semaine du 18 au 24 avril 2024, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Le dirham prend de la valeur par rapport à l’euro

La devise marocaine s’est appréciée de 0,23% vis-à-vis de l’euro et s’est dépréciée de 0,11% face au dollar américain durant la période allant du 28 septembre au 4 octobre, selon Bank Al-Maghrib (BAM).

Flexibilité du dirham : le Maroc fait une pause

Le Maroc ne compte pas modifier pour le moment sa bande de change de devise, a affirmé la ministre des Finances Nadia Fettah Alaoui lundi. Depuis 2018, le Royaume a entrepris des réformes graduelles du marché des changes mais n’a apporté aucun...