Recherche

3000 djihadistes marocains combattent en Syrie et en Irak

© Copyright : DR

21 juillet 2014 - 23h04 - Maroc

Plus de 3000 djihadistes marocains combattent en Syrie et en Irak, dont près de 2000 sont des ressortissants de pays européens, d’après le ministre marocain de l’Intérieur Mohamed Hassad. Les 128 djihadistes revenus au Maroc soupçonnés de vouloir perpétrer des attaques terroristes au Royaume, ont été arrêtés et interrogés, précise le ministre.

Le Royaume prenant très au sérieux les menaces terroristes proférées par des djihadistes marocains, dont certains seraient parmi les dirigeants de l’État islamique en Irak et au Levant (EIIL), a même décrété un état d’alerte maximale pour faire face à cette situation.

Mohamed Hassad avait affirmé mardi dernier devant le parlement que plusieurs dizaines de djihadistes marocains voulant rentrer au Maroc, se trouvent aujourd’hui bloqués à la frontière entre la Turquie et la Syrie, dans l’attente d’être autorisés à retourner dans leur pays.

Les services de sécurité connaissent les noms des djihadistes marocains et cinq d’entre-eux seraient parmi les dirigeants du groupuscule terroriste "Daech" (EIIL en arabe), précise le ministre, selon lequel ces mouvements terroristes coordonnent leurs actions avec des nébuleuses terroristes opérant en Afrique du nord.

Mais ceux que Rabat craint le plus sont les ressortissants européens d’origine marocaine. Avec ces personnes "le danger est double", dans la mesure où ils bénéficient de passeports européens facilitant leur mobilité", renchérit Hassad, qui affirme que le Maroc a mis au point une stratégie pour faire échouer toute menace terroriste.

Les Marocains sont la deuxième nationalité la plus représentée dans ce que l’on appelle "État islamique en Irak et au Levant (EIIL)", après les Tunisiens. Au Maroc, plusieurs observateurs s’interrogent :
"Comment a-t-on pu convaincre ces jeunes marocains d’épouser l’idéologie djihadiste radicale et partir se faire tuer à des milliers de kilomètres de chez eux dans une guerre qui ne les concerne pas et les dépasse".

"Le grand djihad en Islam n’est-il pas de s’occuper d’abord de sa famille et de l’éducation de ses enfants ?", confie un penseur marocain requérant l’anonymat à Bladi.net.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact