Terrorisme : alerte maximale au Maroc

11 juillet 2014 - 23h08 - Espagne - Ecrit par : J.L

Le Maroc serait sérieusement visé par des attentats terroristes d’après des sources des services de renseignement, a affirmé jeudi Mohamed Hassad, ministre de l’Intérieur devant le conseil du gouvernement. Le Royaume a même décrété un état d’alerte maximale pour faire face à cette situation.

L’état d’alerte maximale est le niveau de vigilance sécuritaire le plus élevé qui soit. Les informations recueillies font état d’une menace terroriste réelle dirigée contre le Maroc par les membres de l’État islamique, appelé "Daesh".

Ces menaces terroristes prises très au sérieux par les autorités du Royaume seraient proférées notamment par des djihadistes marocains, dont certains seraient parmi les dirigeants de l’État islamique en Irak et au Levant (EIIL).

Les djihadistes qui ne cachent pas leurs intentions de vouloir exécuter des attaques terroristes contre le Maroc, ont acquis une grande expérience au combat en Irak et en Syrie, et maîtriseraient également la fabrication de bombes et d’"engins explosifs indétectables" et le maniement d’armes lourdes, précise le ministre marocain de l’Intérieur.

Mohamed Hassad a même adressé une circulaire à tous les walis et gouverneurs, les sommant à "élever au maximum le niveau de vigilance" de lutte antiterroriste au niveau de leurs régions, en renforçant les dispositifs de contrôle et la présence des forces de sécurité, et en organisant des rencontres de sensibilisation au tour de ce sujet en faveur des forces de l’ordre.

Le ministre appelle également au renforcement des dispositifs de sécurité au niveau des installations vitales des secteurs privé et public à travers le pays. Hassad prévoit même le lancement d’une campagne pour mettre en garde les Marocains contre les menaces terroristes visant leur pays.

Au nord du Maroc, la police judiciaire vient de procéder à l’arrestation en coordination avec la Direction Générale de la Sécurité Territoriale (DGST), de plusieurs personnes suspectées d’appartenir à une nouvelle cellule terroriste spécialisée dans le recrutement de volontaires marocains pour les envoyer combattre dans les rangs des groupuscules terroristes connus aujourd’hui sous le nom de l’État islamique en Irak et au Levant (EIIL), rapporte vendredi le quotidien Al Massae.

Ces arrestations ont concerné plusieurs suspects dans la ville de Tétouan, et d’autres dans le préside occupé de Sebta. Les autorités marocaines ont également avorté plusieurs projets de tentatives d’embrigadement de jeunes marocains pour les envoyer combattre dans les zones de conflit.

Sur demande des Etats-Unis, qui redoute de nouvelles menaces terroristes provenant du Maroc et de l’Afrique du nord, des "dispositifs de sécurité exceptionnels et intensifs" sont en place depuis le début de semaine au niveau des vols au départ de l’aéroport de Casablanca et à destination de New York. Ces dispositifs concerneront aussi bien les Marocains que les étrangers.

Sujets associés : États-Unis - Terrorisme - Tétouan - Ceuta (Sebta) - Aéroport Mohammed V Casablanca

Ces articles devraient vous intéresser :

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.

Les aéroports marocains retrouvent leurs passagers

Les aéroports marocains ont enregistré plus de 12 millions de passagers durant les dix premiers mois de l’année, soit un taux de récupération de 79% par rapport à la même période en 2019, selon l’Office national des aéroports (ONDA).

Marhaba 2023 : le grand retour des MRE

Cette année, l’opération Marhaba 2023 dédiée à l’accueil des Marocains résidant à l’étranger coïncide avec l’Aïd Al Adha, donnant encore plus de sens aux retrouvailles. En tout, quelques 3 millions de MRE devraient rentrer au Maroc cet été.

Le Maroc renforce le contrôle dans les aéroports

Le Maroc a décidé de renforcer son système de contrôle des passagers dans les aéroports. Cette procédure sera désormais complétée par l’analyse de données électroniques envoyées avant l’arrivée à destination des passagers.

Le Maroc renforce son dispositif légal de lutte contre le terrorisme

Afin de lutter efficacement contre le terrorisme, le Maroc a décidé de renforcer son dispositif national en se dotant d’un centre national de traitement des informations relatives aux passagers et aux vols aériens.

L’aéroport de Casablanca et Royal Air Maroc sous le feu des critiques

Les voyageurs sont mécontents de l’aéroport Mohammed V Casablanca et de la compagnie aérienne nationale Royal Air Maroc (RAM). À l’origine de ce mécontentement, la perte répétée des bagages mais aussi la mauvaise qualité des services d’escorte.

Les passagers qui arrivent au Maroc surveillés à la loupe

Le Conseil de gouvernement a décidé jeudi de renforcer son arsenal en matière de lutte contre le terrorisme et les crimes organisés, en faisant adopter un projet de décret.

Le Maroc frappe un grand coup dans la lutte contre le terrorisme

Une cinquantaine d’individus ont été arrêtés mercredi au Maroc lors d’une importante opération visant des membres présumés de groupes djihadistes.

Le Maroc, bon élève en matière de lutte antiterroriste

Le Maroc affiche l’un des niveaux de sécurité antiterroriste les plus élevés au monde. Avec un score de 0,757, le royaume est classé 83ᵉ dans la catégorie des pays les plus épargnés des actes terroristes, selon l’édition 2023 de l’Indice mondial du...

Maroc : l’agent immobilier associé à la lutte contre le blanchiment d’argent

Le Maroc veut impliquer la profession de l’agent immobilier dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Mais sa réglementation s’avère avant tout urgente.