Emmanuel Macron joue la carte de l’apaisement avec le Maroc et l’Algérie

28 février 2023 - 19h20 - France - Ecrit par : S.A

Le président de la République française Emmanuel Macron tente de faire baisser les tensions entre la France et deux pays du Maghreb que sont le Maroc et l’Algérie. Il a assuré qu’il allait continuer à « avancer » avec Rabat et Alger, au-delà « des polémiques ».

Emmanuel Macron veut désamorcer la crise avec le Maroc et l’Algérie. « On va avancer, la période n’est pas la meilleure, mais ça ne m’arrêtera pas », a-t-il lancé lundi lors d’une conférence de presse sur sa stratégie en Afrique. Sa volonté, assurera-t-il, est vraiment d’avancer avec le royaume. « Le roi (Mohammed VI, NDLR) le sait, nous avons eu plusieurs discussions, il y a des relations personnelles qui sont amicales », a-t-il ajouté.

À lire : Le Maroc conditionne la visite d’Emmanuel Macron

Évoquant le scandale de corruption qui ébranle actuellement le Parlement européen pour lequel des accusations sont portées contre le Maroc, et, à la suite duquel une résolution a été adoptée contre le royaume, le président français estime qu’il y « a […] toujours des gens qui essaient de monter en épingle des péripéties. » Il s’est dit « profondément préoccupé par « les allégations selon lesquelles les autorités marocaines auraient corrompu des députés au parlement européen. »

À lire : Abdelilah Benkirane charge la France après la résolution du Parlement européen

La France est accusée d’être à l’origine de l’adoption par le Parlement européen d’une résolution relevant la détérioration des droits de l’homme au Maroc. « Est-ce que c’est le fait du gouvernement de la France ? Non ! Est-ce que la France a jeté de l’huile sur le feu ? Non ! Il faut avancer malgré ces polémiques », a affirmé Macron.

À lire : Le roi Mohammed VI s’entretient avec Emmanuel Macron

Le président français s’est par ailleurs prononcé sur la crise avec l’Algérie. Cette dernière avait rappelé le 8 février son ambassadeur en France pour « consultations » pour protester contre « l’exfiltration clandestine et illégale » vers la France de la militante et journaliste Amira Bouraoui via la Tunisie. « Je sais compter sur l’amitié et l’engagement du président algérien Abdelmadjid Tebboune. Nous avancerons là aussi », est persuadé Emmanuel Macron, estimant qu’il « y a beaucoup de gens qui ont intérêt à ce que l’on fait depuis des années maintenant avec l’Algérie n’aboutisse pas. »

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Algérie - Maghreb - Emmanuel Macron

Aller plus loin

La visite d’Emmanuel Macron au Maroc se précise

Après un report, la visite du président français Emmanuel Macron au Maroc aura bel et bien lieu au cours du premier trimestre 2023. C’est du moins ce qu’affirme Christophe...

Incertitudes autour de la visite d’Emmanuel Macron au Maroc

Des incertitudes planent sur la visite du président de la République française au Maroc. Alors que des rumeurs font état de son arrivée le 26 avril, des sources diplomatiques...

France-Maroc : Il existe de « petites turbulences », mais pas de crise diplomatique

Christophe Lecourtier, l’actuel ambassadeur de France au Maroc assure qu’il n’a pas de crise diplomatique entre les deux pays, mais plutôt des « incompréhensions, des «...

Maroc-Algérie : Emmanuel Macron appelle à l’apaisement des tensions

Le président français, Emmanuel Macron, a appelé à l’apaisement des tensions entre le Maroc et l’Algérie, deux puissances rivales dans la région qui, selon lui, ne sont pas en...

Ces articles devraient vous intéresser :

Une lettre particulière d’Amine et de Yasmine à Emmanuel Macron

Dans une correspondance, Amine et Yasmine, deux enfants de huit ans expriment des inquiétudes quant à l’avenir de Casino Saint-Étienne où travaillent leurs parents et demandent au président de la République française Emmanuel Macron de sauver le groupe.

Visite de Macron au Maroc : Rabat contredit Paris

La visite du président français Emmanuel Macron au Maroc, évoquée par la cheffe de la diplomatie française, Catherine Colonna, dans une interview, « n’est pas à l’ordre du jour et n’est pas programmée », a affirmé une source gouvernementale marocaine à...

Emmanuel Macron prépare une visite officielle au Maroc

La relation entre la France et le Maroc, après une période de tensions, semble se diriger vers un apaisement et cela pourrait même aboutir à la visite au royaume du président Emmanuel Macron très prochainement.

Emmanuel Macron écrit au roi Mohammed VI

À l’occasion de la Fête de la Jeunesse, le Roi Mohammed VI a reçu les chaleureuses félicitations d’Emmanuel Macron.