Emmanuel Macron répond au président de l’Assemblée mondiale Amazighe

29 septembre 2020 - 08h00 - France - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le président de la République française, Emmanuel Macron, a répondu à la requête du président de l’Assemblée mondiale Amazighe, Rachid Raha au sujet du dossier de la réparation des préjudices causés par la guerre chimique contre la population civile du Grand Rif marocain de 1921 à 1927.

"Le Président de la République a bien reçu la correspondance par laquelle vous demandez, en faveur des héritiers des victimes de la guerre du Rif (1921-1926), la réparation des préjudices subis dans le cadre de l’utilisation d’armes chimiques contre la population civile. Le chef de l’Etat m’a confié le soin de vous assurer de la meilleure attention avec laquelle il a été pris connaissance de votre courrier et les préoccupations qui motivent votre démarche", a écrit le commissaire en chef de 1ère classe, Jean Le Roch, de l’État-Major particulier de la présidence de la République.

Soulignant qu’il s’agit d’un sujet délicat, il a fait savoir que cela relève des compétences confiées à la ministre déléguée auprès de la ministre des Armées chargée de la mémoire et des anciens combattants. M. Le Roch assure que la demande de M. Raha sera examinée avec soin. "Ses services ne manqueront pas de vous faire directement savoir la suite susceptible de lui être réservée", ajoute-t-il.

Dans une correspondance adressée au président Macron à l’occasion du 99è anniversaire de la bataille d’Anoual, le 21 juillet dernier, le président de l’Assemblée mondiale Amazighe a attiré de nouveau son attention sur "le grand préjudice non résolu impliquant immanquablement la responsabilité de la République française dans l’utilisation des armes chimiques contre les populations civiles du Grand Rif marocain pendant la Guerre du Rif de 1921-1927."

Il a rappelé avoir interpellé à deux reprises l’ex-président François Hollande en ces termes : "Je vous rappelle que la France s’est retrouvée, au début du siècle passé, responsable d’un protectorat sur le Maroc, (Ex-Empire chérifien marocain). En vertu de ce protectorat, la France était censée assurer la protection du Maroc dans ses frontières authentiques. Or, il s’en est suivi un dépeçage, une partition et une pseudo ’pacification’ par les armes et le sang.

"(…) Les documents, archives et études témoignent de ce que, dans un premier temps, la France s’est rendu complice de l’Espagne à laquelle elle a vendu des armes chimiques de destruction massive avant de les utiliser elle-même contre les Rifains (population du nord du Maroc), lors de la guerre de libération conduite par le président Mohamed Abdelkrim El Khattabi", avait-il déploré. M. Raha avait indiqué que la guerre chimique contre le Grand Rif est non seulement une violation des règles les plus élémentaires du droit de la guerre mais de surcroît et encore plus grave les héritiers des victimes d’hier continuent de souffrir aujourd’hui encore.

Sujets associés : France - Amazigh - Rachid Raha - Emmanuel Macron

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Maroc : les Imazighen en lutte pour une reconnaissance identitaire et culturelle

Les Imazighen marocains sont dans une lutte permanente pour une plus large reconnaissance identitaire et culturelle.

Nous vous recommandons

France

L’appel pressant des professionnels français aux autorités marocaines

René-Marc Chikli, président du Syndicat des entreprises de tour-operating (SETO) a profité de la présence d’Adel El Fakir, directeur général de l’Office national marocain du Tourisme (ONMT) à l’assemblée générale des EDV à Paris, mardi, pour lancer un appel...

Plainte contre Gérald Darmanin

Idriss Sihamedi, président fondateur de BarakaCity a décidé de porter plainte contre le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin pour abus de pouvoir et diffamation. Il l’a annoncé dans un live publié sur...

France : lutte contre l’islamisme radical, une priorité du chef du gouvernement français

Près de deux semaines après sa nomination à la tête du gouvernement français, le tout nouveau premier ministre, Jean Castex a dévoilé les préoccupations majeures de son gouvernement. Au nombre de ses priorités figure l’islamisme radical qu’il entend désormais...

France : Nabil, fauché sur l’autoroute

Dans la nuit de mercredi à jeudi, un conducteur a roulé sur un homme âgé de trente ans, couché sur l’A6 B, à hauteur de Gentilly. Pour retrouver le chauffard, la police a lancé un appel à témoins.

France : un Marocain condamné pour violences après avoir été qualifié de « sale terroriste »

Le tribunal d’Albi a condamné par contumace, jeudi 18 mars, un Albigeois de 33 ans originaire du Maroc à 18 mois de prison pour violences et menaces avec une arme. La victime, un de ses concitoyens, l’avait traité de « sale terroriste » après qu’il avait...

Amazigh

Confusion entre le drapeau amazigh et l’emblème LGBT au Qatar

À quelques minutes du coup d’envoi du match Maroc-Croatie au Qatar, un agent a confondu le drapeau amazigh de supporters marocains et l’emblème LGBT arc-en-ciel.

Le bel hommage de M’Jid El Guerrab à Mohamed Rouicha (Vidéo)

Le député du groupe Agir ensemble, M’jid El Guerrab a prononcé un discours devant ses collègues parlementaires en berbère. Le parlementaire franco-marocain a rendu hommage au chanteur marocain Mohamed Rouicha, en citant quelques-unes de ses...

L’octroi de la nationalité marocaine bientôt conditionné à la maîtrise du tamazight

L’octroi de la nationalité marocaine pourrait être bientôt conditionné à la maîtrise du tamazight. C’est le vœu du groupe istiqlalien à la Chambre des représentants qui a soumis une proposition de loi en ce...

Parlement marocain : les traductions en amazigh démarrent la semaine prochaine

À compter de lundi prochain, les questions orales à la Chambre des Représentants seront simultanément traduites en arabe et en amazigh.

Maroc : appel à déclarer férié le jour du Nouvel an amazigh

Quelque 45 ONG marocaines et de la diaspora demandent au roi Mohammed VI de déclarer férié le « Yennayer » ou Nouvel an amazigh, célébré le 13 janvier de chaque année.

Rachid Raha

Emmanuel Macron répond au président de l’Assemblée mondiale Amazighe

Le président de la République française, Emmanuel Macron, a répondu à la requête du président de l’Assemblée mondiale Amazighe, Rachid Raha au sujet du dossier de la réparation des préjudices causés par la guerre chimique contre la population civile du Grand...

Emmanuel Macron

Crise Maroc-Algérie : « la France peut débloquer la situation »

Alors que l’Algérie refuse toute médiation arabe susceptible de mettre fin aux tensions avec le Maroc, Noureddine Boukrouh, ex-ministre algérien, par ailleurs analyste politique et auteur, estime que la France pourrait jouer un rôle déterminant pour...

Un Franco-algérien suscite la réaction de Macron et agace les Marocains

Morad Attik, chef d’entreprise franco-algérien a, à travers un message, suscité une réaction positive de la part du président de la République française, Emmanuel Macron, mais a, par la même occasion, provoqué la colère des...

Rencontre entre Mehdi Qotbi et Brigitte Macron

Brigitte Macron a reçu vendredi, des mains du président de la Fondation Nationale des Musées du Maroc, Mehdi Qotbi, le catalogue-livre de l’exposition Eugène Delacroix, organisée au Musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain (MMVI) de...

Emmanuel Macron veut s’attaquer à la "propagande islamiste radicale en ligne"

La sécurité des établissements scolaires sera renforcée et la "propagande islamiste radicale en ligne" sera surveillée. Ainsi en a décidé, dimanche le président français Emmanuel Macron au lendemain de l’attaque perpétrée contre un professeur...

Macron persiste et signe : la France ne « va pas changer » son « droit parce qu’il choque ailleurs »

Le président Emannuel Macron martèle que la France ne «  va pas changer  » son «  droit parce qu’il choque ailleurs  ». Il avait défendu le droit à publier des caricatures, notamment celles du prophète Mohammad au lendemain des récentes attaques terroristes...