Maroc : les Imazighen en lutte pour une reconnaissance identitaire et culturelle

3 décembre 2020 - 21h00 - Culture - Ecrit par : S.A

Les Imazighen marocains sont dans une lutte permanente pour une plus large reconnaissance identitaire et culturelle.

Il y a plus de Berbères au Maroc que partout ailleurs dans le Maghreb. D’après un recensement de 2014, plus d’un quart (26,7%) des 35 millions de Marocains utilisent l’un des trois principaux dialectes berbères du pays (le tarifit, le tamazight et le tachelit). Ceux-ci revendiquent plusieurs droits dont rendre férié le Nouvel An amazigh (Yennayer), chaque 13 janvier. Les militants fondent leurs arguments sur la reconnaissance par la Constitution de 2011 de leur langue comme idiome officiel au côté de l’arabe.

La lutte des militants a en partie payé. En 2019, la loi organique a été adoptée. Ce texte précise que la langue sera utilisée dans les documents administratifs et son enseignement progressivement généralisé d’ici 15 ans. En 2010, une chaîne de la télévision publique marocaine, Tamazight TV a vu le jour. Elle a pour vocation de promouvoir la culture amazighe. Le drapeau amazigh est un marqueur fort lors des manifestations dans les régions berbérophones, comme le Rif (nord).

Pour l’heure, les militants poursuivent d’autres revendications, notamment l’inscription des prénoms berbères dans les registres de l’état civil.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Amazigh

Aller plus loin

La diaspora amazighe d’Europe ne veut pas du logo de la ville d’Agadir

Le logo de la ville d’Agadir dévoilée il y a quelques jours n’est pas du goût des MRE d’Europe. Ils ont adressé un courrier au président du conseil communal pour faire part de...

Un prénom amazigh refusé à Casablanca

Les services de l’état civil de Casablanca ont refusé l’enregistrement du prénom d’une petite fille à qui les parents ont attribué "Silya", un prénom amazigh (berbère). Face à...

La langue amazighe au menu du Conseil de gouvernement

Le Conseil de gouvernement, réuni jeudi à Rabat, a procédé à l’adoption de plusieurs projets de décret, dont celui qui fixe la composition et les modalités de fonctionnement de...

Mise au point du ministère de l’Éducation nationale sur l’enseignement de l’amazigh dans les écoles

Les heures de cours consacrées à l’enseignement de l’amazigh dans les écoles primaires n’ont connu aucune modification, indique le ministère de l’Éducation, réagissant à...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : Ahmed Assid dénonce la répression des voix d’opposition par l’astuce des mœurs

Dans un podcast, l’universitaire et activiste amazigh Ahmed Assid s’est prononcé sur plusieurs sujets dont la répression des voix contestataires au Maroc, la liberté d’expression ou encore la laïcité.

Des erreurs sur les panneaux d’autoroutes marocaines

Le député Kamal Ait Mik, membre du groupe parlementaire du Rassemblement national des indépendants (RNI) à la Chambre des conseillers, a relevé des erreurs dans l’écriture des mots amazighs sur les panneaux de signalisation routière.

Le Roi Mohammed VI instaure le Nouvel An Amazigh comme jour férié au Maroc

Le Nouvel An Amazigh sera désormais un jour férié officiel au Maroc, selon une décision qui vient d’être prise par le roi Mohammed VI.

La chanteuse Fatima Tabaamrant menacée par un salafiste

Alors qu’elle fait l’objet d’attaques verbales de la part d’un prédicateur salafiste, l’icône de l’art amazigh, Fatima Tabaamrant, ancienne députée RNI, vient de recevoir le soutien du parti d’Aziz Akhannouch.

Le Groupe Barid Al-Maghrib promeut la langue amazighe

Le Groupe Barid Al-Maghrib entend intégrer la langue amazighe dans ses services. Dans ce sens, il a signé une convention de partenariat avec l’Institut Royal de la Culture Amazighe (IRCAM).

L’enseignement de la langue amazighe généralisé dans les écoles marocaines

Le ministère de l’Éducation nationale, du Préscolaire et des Sports vient d’annoncer son plan de généralisation de l’enseignement de la langue amazighe dans tous les établissements du primaire d’ici à l’année 2029-2030.

Maroc : moins de français dans les administrations

Les Marocains souffrent de la prédominance de la langue française dans les transactions informatiques des administrations marocaines. Tel est le constat fait par le groupe parlementaire du Rassemblement national des Indépendants (RNI), qui appelle la...

Maroc : l’Amazigh reconnue officiellement comme une langue de travail

Les autorités marocaines ont procédé mardi au lancement officiel des procédures qui vont permettre l’intégration de l’Amazigh dans les administrations publiques. La cérémonie a été présidée par le chef du gouvernement Aziz Akhannouch.

Maroc : de grands pas vers l’officialisation de l’amazigh

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch franchit de grands pas vers l’officialisation de l’amazigh, mais des efforts considérables restent à fournir pour que la langue retrouve sa place qui lui est échue.

Maroc : appel à déclarer férié le jour du Nouvel an amazigh

Quelque 45 ONG marocaines et de la diaspora demandent au roi Mohammed VI de déclarer férié le « Yennayer » ou Nouvel an amazigh, célébré le 13 janvier de chaque année.